Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 21:29

Depuis deux ans, Total n'a pas versé l'impôt sur les sociétés en France. Si l'activité du pétrolier reste déficitaire dans l'Hexagone, il touchera en différé les déductions d'impôt auxquelles il a droit.

Matthieu Pelloli | Publié le 17.10.2014, 13h05

Envoyer

 

Tweeter

Le groupe pétrolier Total estime que s’il ne paie pas l’impôt sur les sociétés, il se rattrape en versant 1 Md€ chaque année au titre des cotisations sociales.

Le groupe pétrolier Total estime que s’il ne paie pas l’impôt sur les sociétés, il se rattrape en versant 1 Md€ chaque année au titre des cotisations sociales. | (LP/Humberto de Oliveira.)

Zoom

Réagir

Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer l'article Tout leParisien.fr sur votre mobile

Et si, dans trois ans, le Trésor public signait un chèque d'environ 80 M€ à Total ? Puis un second de 85 M€ en 2018 ? Le géant pétrolier français — régulièrement accusé de ne pas payer assez d'impôt en France — a beau réaliser des bénéfices colossaux (5,4 Mds€ de dividendes distribués en 2013), le scénario n'a rien d'improbable.


 


 

.. Non à cause d'une faille juridique ou d'un schéma sophistiqué d'optimisation fiscale, mais simplement par le jeu tout à fait légal du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) et du crédit d'impôt recherche (CIR).

En 2013, Total a en effet obtenu 19 M€ de droits à déduction d'impôt au titre du CICE et 60 M€ au titre du CIR. Des créances reportables sur l'impôt sur les sociétés des trois exercices suivants.

Un changement du mode de calcul du CICE avantageux

Sauf que... depuis deux ans, le géant pétrolier réalise des pertes dans l'Hexagone sur ses activités de raffinage et d'exploitation des stations-service (voir ci-contre). Total n'a donc pas payé l'impôt sur les sociétés en 2012 et 2013. Si le géant reste déficitaire en France au cours des trois prochaines années, il ne pourra donc pas récupérer sa créance de CICE-CIR pour l'année 2013. Un cas de figure prévu par la loi, laquelle stipule que les droits à déduction d'impôt sont alors directement « remboursables ».

En clair : l'administration fiscale lui fera un chèque de 80 M€. A l'heure de la chasse aux économies, cela fait grincer quelques dents. Et ce n'est pas tout... En 2014, le mode de calcul du CICE a changé, passant de 3 % à 6 % de la masse salariale (hors salaires supérieurs à 2,5 fois le smic). Ainsi, ce n'est plus 19 M€ de droits à déduction d'impôt que Total obtiendra mais... entre 25 et 29 M€.

« Il s'agit d'un dispositif de droit commun », insiste-t-on chez Total en rappelant avec un brin de malice les propos de Christophe de Margerie, le PDG, qui « rêve » de payer plus d'impôts en France -- sous entendu d'y réaliser à nouveau des bénéfices. Le groupe fait aussi valoir qu'il ne se dérobe pas aux taxes dans les pays où il gagne de l'argent et qu'il a payé 11,1 Mds€ d'impôt dans le monde en 2013 (dont plus de 50 % en Afrique).

« Ces 19 M€ du CICE, ce n'est pas ça qui va déterminer notre politique d'embauche, souligne par ailleurs un responsable. ll faut les rapporter à notre masse salariale de 2,9 Mds€ en France. » En effet, si le pétrolier n'a pas payé d'impôt en France en 2012 et 2013, sa contribution indirecte reste majeure. Total verse chaque année plus de 1 Md€ au titre des cotisations sociales. Et ses salariés français acquittent l'impôt sur le revenu. En France, une douzaine de cadres dirigeants du groupe sont concernés par la tranche d'imposition à 75 %.

Le Parisien


 

> Restez informés ! Inscrivez-vous gratuitement aux newsletters et alertes du Parisien.

 

http://www.leparisien.fr/economie/total-pas-un-centime-d-impot-mais-un-cheque-du-fisc-de-80-meur-17-10-2014-4220769.php#xtref=http%3A%2F%2Fl.facebook.com%2Fl.php%3Fu%3Dhttp%253A%252F%252Fwww.leparisien.fr%252Feconomie%252Ftotal-pas-un-centime-d-impot-mais-un-cheque-du-fisc-de-80-meur-17-10-2014-4220769.php%24h%3D_AQFtw9tI%24enc%3DAZND1cbEfhi9wvQkqIBMfS306p2lJwNV8h9L-Bc-m5sTIXekW07HEihJeeEPdR05bZqSIFRPeVRIPdzTH11V0qypfHy7t6v_vJYFzpUvMH_RYwlNWaRCC1F9TPHxx2bLyS-XV5NmE1_VypPlXJtcWlIF%24s%3D1

 

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 17:57
Le foie est l’un des organes les plus importants de notre corps. Tout ce que nous mangeons doit être traité par le foie avant d’être digéré et transformé. Il joue un rôle vital de filtre dans plusieurs processus physiologiques, parmi lesquels la fonction métabolique et la détoxification du sang. Résultat, la santé de notre corps est directement reliée au fonctionnement de notre foie. Bien que le foie soit capable de régénérer les cellules endommagées, si trop de cellules sont perdues, il peut ne plus fonctionner convenablement.

Il existe plusieurs mauvaises habitudes faisant partie de notre routine quotidienne et susceptibles d’abîmer le foie sans même que nous le réalisions, dans la mesure où les dégâts sont graduels et initialement sans symptôme apparent. Mais avec le temps, celles-ci peuvent sérieusement endommager votre foie.

1. L’excès d’alcool
Une consommation élevée d’alcool est la cause la plus courante de dommages au foie. Une quantité excessive d’alcool influe sur la capacité du foie à débarrasser le corps des toxines. Ainsi, le foie détourné de ces autres fonctions se concentre principalement sur la conversion de l’alcool en une forme moins toxique.

Lorsque le foie s’efforce de décomposer l’alcool, la réaction chimique qui en résulte peut endommager les cellules du foie. Sur le long terme, dans le cas d’un alcoolisme chronique, les dégâts devenus permanents peuvent provoquer une cirrhose conduisant à la perte de fonctionnement du foie.

2. L’abus de médicaments
Le foie ayant pour rôle de décomposer les substances ingérées, consommer certains médicaments en excès peut endommager le foie. Ces dégâts peuvent aller de légers à une défaillance complète du foie. L’un des médicaments les plus connus qui peut endommager le foie est l’acétaminophène (aussi connu sous le nom de Tylénol), qui est disponible sans prescription médicale et est communément prescrit dans le traitement des rhumes, des grippes et des douleurs.
Cette substance est considérée sans danger mais prise en trop grande quantité, elle peut causer des dégâts irréparables. Attention également aux anti-inflammatoires, très néfaste pour le foie ! Respectez toujours les notices d’accompagnements des médicaments si celles-ci préconisent une prise pendant le repas, cela n’est pas pour rien.
Dans la mesure du possible et sans risquer votre santé, préférez des alternatives naturelles aux anti-inflammatoires et antidouleur.

3. Fumer
Fumer est une des habitudes les plus néfastes qui soit en termes de santé. La fumée de cigarette affecte indirectement le foie via un stress oxydant, lequel produit alors des radicaux libres qui endommagent les cellules.
Le stress oxydant est également responsable de fibrose.

4. Le manque de sommeil
Le manque de sommeil est une source de dangers surprenants. Une étude réalisée à l’Université de Pennsylvanie révèle que les personnes qui travaillent par roulements et qui manquent de sommeil souffrent de nombreux problèmes de santé tels que l’obésité, le diabète, des maladies cardiaques, etc.
L’étude a aussi démontré que le foie de ces personnes ne traite pas les graisses assez rapidement et est responsable de leur accumulation. Alors que quand nous dormons, notre corps entre dans un processus de réparation.

5. L’obésité et une mauvaise alimentation
L’obésité liée à de mauvaises habitudes alimentaires peut, avec le temps, endommager votre foie. L’accumulation excessive de graisses dans le foie peut ainsi provoquer une hépatite.
En temps normal, le foie régule la quantité de sucre et de graisses dans le sang, mais chez les personnes obèses, le foie est débordé et stocke l’excès de graisses dans ses propres cellules.

Soit parce qu’il ne trouve pas de place ailleurs, soit parce qu’il ne parvient pas à les décomposer. Avec le temps, si trop de graisse est accumulée dans le foie, celui-ci développe une inflammation et ses cellules peuvent être endommagées.

A éviter :

Les plats industriels, pleins de conservateurs, d’additifs, de sucre et d’arômes artificiels… ils mettent le foie à rude épreuve, trop difficiles à décomposer !

Les aliments industriels sont également riches en sel, ce qui non seulement fait monter la tension, mais peut aussi provoquer une cirrhose en causant de la rétention d’eau au niveau du foie.

A privilégier :

Les fruits et légumes et en particulier de légumes verts, qui sont une source d’antioxydants, de bêta-carotènes, de vitamines et de minéraux qui gardent le foie en bonne santé.

La vitamine 12. Surtout disponible dans la viande, elle est utilisée par le foie pour la production de la bile et aide le foie dans son rôle de détoxifiant. La vitamine B12 est aussi présente dans les fruits secs et les noix, les jaunes d’œufs, le poisson, les légumes et le riz brun,

La lécithine et le soufre sont également des nutriments important pour le foie. La lécithine, qu’on trouve dans le jaune d’œuf, les légumes, les germes de blé et le poisson, aide le foie à se débarrasser de l’excès de graisses. Disponible dans le poisson, la viande maigre, les œufs, le chou-fleur, le chou, la betterave, l’oignon, l’ail et les légumes secs, le soufre aide le foie à détoxifier le corps.

http://www.santemagazine.ma/mauvaises-habitudes-qui-abiment-foie/3/

 

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 17:37

par Victor (son site)
jeudi 16 octobre 2014

 

7%

D'accord avec l'article ?

 

93%

(30 votes) Votez

 

 

Dans la nuit du vendredi 10 octobre au samedi 11 octobre 2014, lors de l’examen du projet de loi pour la Transition Energétique, l’assemblée nationale a voté en première lecture l’article du texte de loi permettant la privatisation du secteur hydroélectrique français.

barrages en france.png

 

Tout ça pour feller la Commission européenne qui menace de faire panpan-cucul aux têtes-d’œufs qui nous « gouvernent ». L’argument de la pression de la Commission européenne, c’est de la bola : L'Allemagne n'a pas hésité, elle, à prendre des mesures fortes en la matière et à les faire accepter à Bruxelles.

Privatisez ! Privatisez ! Privatisez ! qu’ils braillent les charognards de Bruxelles au service des banksters !

Ben, voilà. C’est fait. C’est un gouvernement « de gauche » qui vient de signer cette saloperie : mettre les barrages français entre les mains des représentants les plus rapaces du profit à tout crin. Nos zélus zélés livrent ainsi aux marchés et à la dictature du profit à court terme une part essentielle de notre souveraineté énergétique. Ceci en catimini, dans un article voté en loucedé dans une séance de nuit…

Ils vendent les bijoux de famille. Mais ce n’est pas une première : c’est Jospin qui, le premier, avant le bradage final par Villepin, a commencé à privatiser partiellement les autoroutes

L'hydroélectricité, c'est une grande histoire française, celle de la « houille blanche » et de l'industrialisation des vallées de montagne. Des ouvrages pharaoniques qui redonnaient de la fierté et de la confiance en leur pays à tous ces Français qui sortaient de cinq années de malheur, de destruction et de honte. Ceux qui on des cheveux blancs et un peu de bide se souviennent de la fierté nationale des mises en eaux des barrages de Génissiat, de Donzère, de Serre-Ponçon, de Tignes, de Bort-les-Orgues, plus tard de Naussac, etc. Actuellement, ces ouvrages sont parmi les piliers de la politique énergétique de la France. Les ouvrages hydroélectriques représentent 20 % de la puissance installée du mix électrique, ce qui est considérable. C'est 12 % de l'électricité des Français et 20 % de la production nationale d'énergie renouvelable ! C'est aussi 66 % de la capacité de pointe, c'est-à-dire un moyen de production flexible, disponible presque instantanément pour faire face à l'évolution structurelle de la consommation électrique. Et c’est tout cela que Hollande (« Sors de ce corps, Thatcher ! ») et ses nuisibles veulent brader au privé !

Il y a longtemps que les gros consortiums privés louchent avec gourmandise l’ouverture à la concurrence des concessions hydroélectriques françaises. Il y a longtemps que leurs lobbies dépensent des montagnes de pognon pour arriver à leurs fins : mettre leurs sales pattes sur ce savoureux gâteau national. Parce qu’elles savent que les barrages - grâce aux investissements accomplis par des générations de bâtisseurs et avec l’argent des contribuables – sont très rentables : l’excédent brut des concessions est de 2,5 milliards par an. Ce qu'on appelle la « rente hydroélectrique » est d'au moins 1,25 milliard d'euros par an. En voilà de la belle et bonne thune à se mettre dans les fouilles !

Et ce n'est pas tout. L'électricité produite par les barrages est de loin la moins chère. De 20 à 30 euros le mégawattheure, soit nettement plus compétitive que le prix de l'électricité nucléaire historique. Cet avantage profite aujourd'hui à tous les consommateurs d'électricité puisqu'il intervient dans le calcul des coûts de production d'EDF. Mais la mise en concurrence des barrages se traduira obligatoirement par une hausse du prix de l’électricité pour nous, les consommateurs finaux ! Oh ! Ci-devant camarade François, tu crois que c’est pour ça qu’on t’a élu ?

Eh ! Les ceusses d’entre nous qui habitent en aval de ces barrages, tenez-vous aux branches, priez si vous êtes croyants ou déménagez ! Parce que vous croyez que les fonds privés veulent produire de l’électricité propre ? Ou faire des flots de thunes avec ces barrages ? Vous faites confiance au privé pour entretenir et investir dans l’équipement des barrages ? Comme d’hab, l’intérêt général est sacrifié pour faire des fellations aux idéologues de l’Europe ultralibérale.

Ce texte scélérat a été voté en première lecture. Il y aura donc une seconde lecture. Faisons savoir aux députés qui nous représentent que nous ne sommes pas, mais alors pas du tout d’accord !

 

Illustrations X – Droits réservés.

 

Pour trouver votre député : http://mondepute.free.fr/cadre_deputes.htm

Adresse de l’Assemblée nationale :

Assemblée nationale
126, rue de l'Université 
75355 Paris 07 SP

 


Sur le même thème

#scandale Loi de transition énergétique = privatisation des barrages hydroélectriques
Faut-il craindre la concurrence dans l'hydroélectricité ?
Privatisation des barrages : Royal en retenue
Halte à la privatisation des barrages hydroélectriques ! Oui à un grand pôle public, 100% nationalisé, de l’énergie
La Grèce vend à la découpe son énergie


 

 

 

 

 

Par mimi45140 (---.---.---.125) 16 octobre 14:09

Scoop , Ségoléne a une soeur jumelle, qui le matin même au petit écran dénoncait l irresponsabilité de certains politiciens d’un autre bord d’avoir vendu au privé les autoroutes française. Il serait intéressant qu’ elles se mettent d’accord, je comprend que l’on puisse avoir des idées différentes même si l’ ont à des gènes identiques ( je sais il n’y a pas beaucoup de géne chez ségo ). Après analyse et au vues des discours et attitude de nos hommes politiques, je comprend mieux leurs souhaits de faire progresser au plus vite la recherche sur ALZHEIMER.

Lire le commentaire dans son contexte

Réagir à l'article Répondre à ce message Signaler un abus

Réagissez à l'article

Réactions à cet article

  • votes : 12

    Par mimi45140 (---.---.---.125) 16 octobre 14:09

    Scoop , Ségoléne a une soeur jumelle, qui le matin même au petit écran dénoncait l irresponsabilité de certains politiciens d’un autre bord d’avoir vendu au privé les autoroutes française. Il serait intéressant qu’ elles se mettent d’accord, je comprend que l’on puisse avoir des idées différentes même si l’ ont à des gènes identiques ( je sais il n’y a pas beaucoup de géne chez ségo ). Après analyse et au vues des discours et attitude de nos hommes politiques, je comprend mieux leurs souhaits de faire progresser au plus vite la recherche sur ALZHEIMER.

    Réagir à l'article Répondre à ce message Signaler un abus Lien permanent

  • votes : 9

    Par Ruut (---.---.---.197) 16 octobre 14:40

    Ruut

    C’est qui qui paye l’entretien d’un barrage d’une société privée en faillite ?
    Les innocents qui vont mourir et tout perdre ?

    Réagir à l'article Répondre à ce message Signaler un abus Lien permanent

  • votes : 12

    Par alinea (---.---.---.118) 16 octobre 16:17

    alinea

    Je ne comprends pas bien le peuple de France ; tout ce qu’il a payé, on lui vole, et on le « sert » moins bien ! Jusqu’où pourront-« ils » aller avant qu’il ne sorte de ses gonds ? Les organes ? Les cadavres ?
    Il n’y a plus rien, on n’a plus rien et que ça se demande si Bouygues est plus intéressant que SFR !! À moins que SFR soit Bouygues, enfin, voyez !
    Ce n’est pas un politique exceptionnel qu’il nous faut, c’est un chef charismatique de révolution !!
    D’abord on récupère nos biens et services ; après on avise !

    Réagir à l'article Répondre à ce message Signaler un abus Lien permanent

    • votes : 4

      Par Fifi Brind_acier (---.---.---.51) 17 octobre 12:24

      Fifi Brind_acier

      alinea,
      Relisez « La stratégie du choc », chaque jour, les citoyens doivent prendre une mauvaise nouvelle sur coin de la gueule, c’est destiné à les abasourdir.

      •  

      D’autant que toute la Gauche mainstream s’y entend pour ne jamais mettre la Commission européenne en cause, et encore moins la sortie de l’ UE...

      Répondre à ce message Signaler un abus Lien permanent

  • votes : 4

    Par vachefolle (---.---.---.162) 16 octobre 16:25

    vachefolle

    Si ca continue les gens de droite vont etre obligés de voter Hollande en 2017...

    Réagir à l'article Répondre à ce message Signaler un abus Lien permanent

    • votes : 2

      Par c’est pas grave (---.---.---.204) 16 octobre 20:11

      Le plus comique serait que des gens de gauche votent pour lui la prochaine fois .

      Au-delà , quand les gens vont-ils se réveiller ?

      Répondre à ce message Signaler un abus Lien permanent

    • vote : 1

      Par Croa (---.---.---.85) 17 octobre 11:37

      Croa

      Ça n’aura rien de comique et ce sera juste comme d’habitude. Il y aura bien même au moins un Monsieur Mélanchon pour donner cet ordre dans l’entre deux tours... Ils seront de moins en moins nombreux à obéir certes mais c’est ainsi que se perpétuera encore la mascarade, hélas smiley

      Répondre à ce message Signaler un abus Lien permanent

  • votes : 4

    Par VIP erre (---.---.---.198) 16 octobre 23:53

     

     

    Les français ne peuvent décemment plus remettre au pouvoir tous ces pourris !

     

    Encore ce soir, j’écoutais d’une oreille, une émission et qu’apprend-on ?

     

    Que nos élus qui ne sont pas les derniers à trouver les combines pour s’en mettre plein les poches, avec l’argent public, au lieu de louer leur permanence, achète en leur nom personnel et revendent le bien à des particuliers en gardant l’argent, et ils font tous ainsi sans le moindre scrupule !

     

    Est-il nécessaire de rapeller les raisons de l’augmentation des radars sur les routes, des privatisations des biens publics (autoroutes) revendus à des « amis » moyennant des rétro-commisions en espèces cela va sans dire ? 

     

    De minables combinards pourris jusqu’à la moelle auxquels l’on a confié les caisses dans lesquelles, ils piochent sans scrupules ! 

     

     

     

    Réagir à l'article Répondre à ce message Signaler un abus Lien permanent

    • votes : 1

      Par VIP erre (---.---.---.198) 17 octobre 00:06

       

       

       

       

       

      Combien de combinards minables et pourris jsqu’à l’os ? 577 députés et 343 sénateurs !

       

      L’odeur de la pourriture n’ incommode -t’elle pas les français ? 

       

       

       

       

      Répondre à ce message Signaler un abus Lien permanent

    • vote : -1

      Par VIP erre (---.---.---.198) 17 octobre 00:07

       

       

       

       

       

      Combien de combinards minables et pourris jsqu’à l’os ? 577 députés et 343 sénateurs !

       

      L’odeur de la pourriture n’ incommode -t’elle pas les français ? 

       

       

       

       

      Répondre à ce message Signaler un abus Lien permanent

    • vote : -1

      Par VIP erre (---.---.---.198) 17 octobre 00:07

       

       

       

       

       

      Combien de combinards minables et pourris jsqu’à l’os ? 577 députés et 343 sénateurs !

       

      L’odeur de la pourriture n’ incommode -t’elle pas les français ? 

       

       

       

       

      Répondre à ce message Signaler un abus Lien permanent

  • votes : 4

    Par Fifi Brind_acier (---.---.---.51) 17 octobre 09:02

    Fifi Brind_acier

    C’ est Jospin qui a le plus privatisé, les socialistes de droite sont rodés !
    Valls veut encore vendre pour 10 milliards de biens publics !

    •  

    La question est de savoir pourquoi tous ceux qui sont scandalisés ne demandent pas la sortie de l’ UE, afin d’en finir avec la mise sous tutelle du budget et la politique Reagan Tchatcher de la Commission européenne ?

    •  

    Ils bavassent sur une nationalisation des autoroutes qui ne se fera jamais, et sur une VIe République dans un Etat en voie de disparition.

    •  

    La Moselle demande une région avec le Luxembourg et trois autres régions non françaises.
    Ce qui fait disparaître la frontière.
    Les Verts sont le fer de lance de la disparition des Nations européennes.

    •  

    A quoi peut bien servir la VIe République de Mélenchon quand il n’y aura plus d’ Etat français ?
    La VIe République est une nouvelle escroquerie politique.

    •  

    C’est avec ses européistes indécrottables que le PRCF compte sortir la France de l’ UE ?

    Réagir à l'article Répondre à ce message Signaler un abus Lien permanent

  • votes : 2

    Par 4A+++ (---.---.---.67) 17 octobre 11:58

    Privatisation tout a fait scandaleuse, les barrages sont hyper rentable pour l’état.

    As t’ on mesuré les risques si l’entretien de ces barrages ne sont pas fait ? As t’ on mesuré le risque si la planification des remplissages n’est pas respecté en fonction des risques de crues ?

    Quand je vois ce que cela a entrainé au niveau de la privatisation des autoroutes et a qui cela a profité ...

    Quand on voit les décisions qui ont été prises sur l’abandon de l’écotaxe qui va couter 800 M€ au contribuables...

    Quand je pense que l’on doit faire 21 MILLIARD d’économie pour 2015 sous prétexte de répondre au 3% de déficit et les conséquences visibles que cela va entrainer sur l’économie réelle.
    C’est à dire en terme de pertes d’emplois sans jamais pouvoir atteindre cet objectif de 3% puisque dans tous les cas cela entrainera moins de consommation et moins de rentrer d’argent dans les caisses de l’état (TVA et autres impôts).

    Pour ma part ne vaudrait il pas mieux de dire non a cette Europe en préférant l’amende plutôt que la coupe dans les budgets. Pour ma part je pense que Oui car les conséquences vont être plus couteuses que l’amende, car on ne fait aucun rapport entre ce que la rapporte et qu’est ce que ça coute.

    Quand on voit le plan de redressement de la Grèce et qu’il va falloir remettre au portefeuille pour éviter qu’il quitte l’Euro...

    Pour ma part cette Europe n’a jamais pu nous protéger contre cette mondialisation, et nous en payons les conséquences.

    Les politiques qui nous gouvernent ne sont plus à la hauteur des enjeux, nous allons droit dans le mur.

    Réagir à l'article Répondre à ce message Signaler un abus Lien permanent

  • vote : -1

    Par smilodon (---.---.---.119) 17 octobre 15:48

    smilodon

    Le seul problème de « l’écologie » c’est que ça coûte toujours plus cher que tout ce que tout le monde connaissait jusqu’alors !... Le « vert » est une couleur qui n’a pas de prix !... C’est CA le problème !... Moi je ne demande qu’à être « écolo » !... Mais si je dois me passer de bouffer pour en payer le prix, là, ça me pose un problème !..... Je pensais que « l’écologie » coulait de source !... Au lieu de ça, ça me coûte un bras !..... POURQUOI ?????!!... J’ai pas les moyens d’être « écolos » !... Comme 50 des 65 millions de « français » !.... Ou 55, ou 60 ou même 65 !!.. Désolé ségolène, on a envie, vraiment, mais on est pas assez riches !....Désolé !.....Adishatz.

    Réagir à l'article Répondre à ce message Signaler un abus Lien permanent

  • votes : 2

    Par Cassino (---.---.---.90) 17 octobre 19:36

    Cassino

    Le barrage du Chambon (un barrage de type Poids) a dû subir depuis une dizaine d’années des travaux en raison du pourrissement du béton. Si un tel phénomène apparaît sur un barrage privatisé, il est à peu près que certain que la compagnie privée exploitera le barrage jusqu’à la rupture, rentabilité oblige.

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 22:12

 


 

 

 

L’aspirine est un médicament, mais saviez-vous qu’il existe des fruits qui ont le même pouvoir que ce médicament ?

 

 

Il y a quelques années, une étude publiée par le Journal of Clinical Pathology a établie que le sang des personnes végétariennes contienait plus d’acide salicylique (le même composé anti-inflammatoire que celui libéré par l’aspirine dans l’organisme), que les personnes ayant une diète moins riche en fruits et légumes. Beaucoup d’aliments contiennent des nutriments de la famille de l’acide salicylique. Ils possèdent des qualités anti-inflammatoires et parmi eux, certains protègent l’organisme en combattant les cellules cancéreuses.

Les propriétés anti-inflammatoires de ces aliments offrent une protection contre les affections cardiaques, l’arthrite, la migraine, pour ne citer que les plus importantes. Ils sont également de bons protecteurs du diabète et de certains cancers.

Quels sont les aliments les plus riches en acide salicylique ?

Les framboises, mûres, cerises, fraises et les amandes.

Les amandes sont aussi efficaces que l’aspirine pour le traitement des maux de tête. Les amandes contiennent une forte dose de salicine. Une douzaine d’amandes douces remplacent un cachet d’aspirine.

 

http://www.santemagazine.ma/quels-sont-les-aliments-qui-remplacent-laspirine/

 

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 22:05

Osons le dire

SVP n'oubliez pas de les sanctionner aux prochaines élections !


 

32783-palestine.jpg

[Les clubs « Penser la France » sont profondément choqués par l’attitude de ces parlementaires, dignes des membres de l’AIPAC qui menacent le Président Obama. Qui sont ces gens ? Une honte pour la France.]

 ***

110 parlementaires français : “nous nous opposons à la reconnaissance unilatérale palestinienne”

Initié par les présidents des groupes d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale et au Sénat, Claude Goasguen (UMP) et Jean-Pierre Plancade (RDSE), le texte réunit des élus de droite, du centre et de gauche.

Monsieur le Président de la République,

Nous, parlementaires français issus de la majorité présidentielle et des rangs de l’opposition, réaffirmons notre engagement en faveur d’une résolution pacifique et négociée du conflit israélo-palestinien reposant sur le principe de deux Etats pour deux peuples.

Nous sommes convaincus que seule la voie du dialogue peut garantir l’établissement d’une paix juste et durable. Aussi, nous appelons Israéliens et Palestiniens à reprendre sans plus tarder le chemin des pourparlers et les exhortons à s’abstenir de toute démarche unilatérale. C’est la raison pour laquelle, nous nous opposons à la stratégie de contournement des négociations visant à imposer la reconnaissance unilatérale d’un Etat palestinien lors de la session de septembre de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Certes, le chemin qui mène à la paix est parsemé d’obstacles et le blocage actuel des pourparlers pourrait conduire un certain nombre d’entre nous à estimer qu’une telle démarche est frappée au coin du bon sens.

Elle est en réalité dangereuse, contreproductive et illusoire. Dangereuse, car loin de résoudre le conflit, elle ne fera que le perpétuer et l’exacerber en suscitant des attentes au sein de la population palestinienne que la réalité du terrain ne saurait combler. La frustration générée par ces attentes déçues pourrait alors rapidement déboucher sur un nouveau cycle de violences. Cette démarche est également contreproductive et illusoire, car aucune « solution miracle » ne soustraira les parties à la laborieuse mais nécessaire négociation des dossiers relatifs au statut permanent (Jérusalem, les frontières, la sécurité, les implantations, les réfugiés, l’eau) sans laquelle aucune paix n’est envisageable.

Il n’y a en effet pas d’alternative aux négociations qui implique de part et d’autre des concessions douloureuses. Comme l’a rappelé le Président américain Barack Obama lors de son allocution du 19 mai 2011 devant le Département d’Etat, une paix durable et équitable n’est possible qu’au moyen d’une approche reposant sur une démarche de type bilatérale. “Les actes symboliques destinés à isoler Israël aux Nations unies en septembre ne créeront pas un Etat indépendant”, a-t-il ajouté.

Cette position a été récemment réaffirmée par le Président du Parlement européen, Jerzy Busek, qui a estimé pour sa part lors d’une conférence de presse le 15 juin 2011 à Ramallah, que la reconnaissance unilatérale d’un Etat palestinien serait « … inutile et dangereuse ».

De même, au sein de l’Autorité palestinienne, cette stratégie de contournement des négociations est loin de faire l’unanimité. Le Premier ministre palestinien Salam Fayyad a publiquement fait part de ses doutes quant au bien fondé d’une telle démarche. Elle ne fera, selon lui, pas avancer la cause palestinienne et risquerait au contraire d’éloigner son peuple de la réalisation de sa légitime aspiration.

En outre, cette manœuvre politique sape les fondements juridiques sur lesquels repose le processus de paix et viole les accords conclus entre Israël et l’Autorité palestinienne, accords dont la France et avec elle, l’ensemble de la communauté internationale, se sont portées garantes. En effet, les résolutions 242 (1967) et 338 (1973) du Conseil de Sécurité de l’ONU, les accords d’Oslo (1993) et la Feuille de route adoptée par le Quartet (Nations-Unies, Etats-Unis, Russie, Union Européenne), rejettent toute démarche unilatérale et invitent les parties à négocier ensemble une résolution du conflit reposant sur le principe de « deux Etats pour deux peuples vivant côte à côte dans la paix et la sécurité ». Ce principe à été rappelé à de maintes reprises, notamment en Février 2011 par le Quartet qui « …réaffirme qu’une action unilatérale de l’une ou de l’autre des parties en présence ne peut anticiper sur les négociations à venir et ne serait pas reconnue par la communauté internationale. »

Par ailleurs, la reconnaissance unilatérale d’un Etat palestinien conduira les parties dans une impasse et condamnera le processus de paix à une mort certaine. Elle limitera inévitablement les marges de manœuvre de la direction palestinienne et sa capacité à faire des compromis. Toute concession sera à l’avenir interprétée et vécue par la population palestinienne comme un renoncement et un recul inacceptable.

De même, elle enterrera définitivement les espoirs des partisans Israéliens et Palestiniens de la paix qui n’ont cessé d’œuvrer en faveur d’une solution négociée depuis l’inauguration du processus de paix à Madrid en 1991. Elle les marginalisera au profit des extrémistes qui refusent toute concession et n’hésitent pas à recourir à la violence.

Enfin, cette démarche unilatérale mettra en péril la coopération israélo-palestinienne dans les domaines de l’économie et de la sécurité qui a permis une croissance sans précédent en Cisjordanie et l’instauration d’un calme relatif dans les Territoires placés sous le contrôle de l’Autorité palestinienne. Elle conduira les parties à durcir leurs positions et risquerait de précipiter un nouvel affrontement à l’heure où les incertitudes planent sur l’avenir d’une région instable qui connaît de profonds bouleversements. Nous savons toute l’attention que votre gouvernement porte au processus de paix au Proche-Orient et partageons avec vous le souhait que la France et ses partenaires européens jouent un rôle plus actif dans les pourparlers israélo-palestiniens.

C’est pourquoi nous vous demandons solennellement, Monsieur le Président de la République, de réaffirmer l’engagement de la France en faveur d’une solution négociée au conflit en vous opposant à la résolution visant à imposer de manière unilatérale la reconnaissance d’un Etat palestinien. Seul un retour à la table des négociations et des concessions réciproques reposant sur le principe d’une reconnaissance mutuelle garantira l’établissement d’une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens. Nous vous prions de croire, Monsieur le Président de la République, en l’assurance de notre plus haute considération.

Signataires :

1. Claude Goasguen, Union pour un Mouvement Populaire, Député, ancien ministre

2. Jean-Pierre Plancade, Rassemblement Démocratique et Social Européen, sénateur

3. Jean-Michel Baylet, Président du Parti Radical de gauche, sénateur, ancien ministre

4. Patrick Beaudoin, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

5. Herve Mariton, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire, ancien ministre

6. Yvon Collin, Président du groupe du Rassemblement démocratique et social européen(RDSE), Sénateur

7. Michel Hunault, Nouveau Centre, Député

8. Didier Quentin, Union pour un Mouvement Populaire, Vice-président de la commission des Affaires européennes, ministre plénipotentiaire, Député-maire

9. Stéphane Demilly, Nouveau Centre, Vice-président de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire, Député-maire

10. Monique Iborra, membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Vice- président du conseil régional de Midi-Pyrénées, Députée

11. Jean-Marie Le Guen, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche,adjoint au maire de Paris, Député

12. Sylvie Desmarescaux, non affiliée, sénatrice-maire

13. Jean Lasalle, Vice-président du Modem, Député

14. Raymond Couderc, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur-maire

15. Jean-Marie Bockel, Rassemblement Démocratique et Social Européen, sénateur, ancien ministre

16. Serge Blisko, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Député

17. Emile Blessig, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

18. Paul Giaccobi, Apparenté groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Président du Conseil exécutif de l’Assemblée de Corse, secrétaire de l’Assemblée nationale, Député

19. Eric Raoult, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire, ancien ministre20)

20. Madec Roger, Membre du groupe socialiste, sénateur-maire

21. Jacques Remiller, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

22. Jean-Pierre Leleux, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur-maire

23. Faucaunier Alain, Membre du groupe socialiste, Sénateur-Maire

24. Herbillon, Union pour un Mouvement Populaire, Vice-président de la commission des affaires culturelles et de l’éducation, Député-maire

25. Yves Dauges, Membre du groupe socialiste, sénateur

26. Marie-Louise Fort, Union pour un Mouvement Populaire, Députée

27. Yvan Lachaud, Président du groupe Nouveau Centre, à l’Assemblée Nationale, Député

28. Jean-Luc Préel, Nouveau Centre, Vice-président de la commission des affaires sociales,Député

29. Étienne Mourrut, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

30. George Paul-Langevin, Vice-présidente du Groupe socialiste, radical, citoyen et diversgauche, Députée

31. Jacques Gautier, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur-maire

32. Philippe Gosselin, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

33. Nicole Bricq, membre du groupe socialiste, Vice-présidente de la commission des finances, sénatrice

34. Philippe Vitel, Union pour un Mouvement Populaire, Vice-président de la commission de ladéfense nationale et des forces armées, Député

35. Jean-Claude Frécon, Membre du groupe socialiste, sénateur-maire

36. Joëlle Garriaud-Maylam, Union pour un Mouvement Populaire, secrétaire de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, Vice-présidente de la commission sur la dimension civile de la sécurité au sein de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN, sénatrice

37. Daniel Mach, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

38. Jean-François Mancel Union pour un Mouvement Populaire, Député

39. Valéry Boyer, Union pour un Mouvement Populaire, Députée

40. Michel Voisin, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire, Vice-président de la commission de la défense nationale et des forces armées, Député

41. Paul Jeanneteau, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

42. Mélot Colette, Union pour un Mouvement Populaire, Vice-présidente de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication, sénatrice

43. Simon Sutour, Membre du groupe socialiste, Vice-président de la commission des Affaires européennes, sénateur

44. Arlette Grosskost, Union pour un Mouvement Populaire, Députée

45. Rudy Salles, Vice-président du Nouveau Centre, Vice-président de l’Assemblée nationale, Député

46. Anne Grommerch, Union pour un Mouvement Populaire, Députée

47. Herve Maurey, Union centriste, sénateur-maire

48. Bernard Debré, Union pour un Mouvement Populaire, Député, ancien ministre

49. Isabelle Vasseur, Union pour un Mouvement Populaire, Députée-maire

50. Jean-François Humbert, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur

51. Dominique Tian, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

52. Françoise Branget, Union pour un Mouvement Populaire, Députée

53. Éric Straumann, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

54. Richard Dell’Agnola, Union pour un Mouvement Populaire, Député

55. Marcel Bonnot, Union pour un Mouvement Populaire, Député

56. Jacques Grosperrin, Union pour un Mouvement Populaire, Député

57. Gilbert Barbier, Rassemblement Démocratique et Social Européen, Vice-président de lacommission des affaires sociales, sénateur

58. Laurent Béteille, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur-maire

59. Serge Lagauche, Membre du groupe socialiste, Vice-président de la culture, de l’éducationet de la communication, sénateur

60. Bernadette Dupont, Union pour un Mouvement Populaire, sénatrice

61. Olivier Dassault, Union pour un Mouvement Populaire, Député

62. Armand Jung, membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Député

63. Pierre-Christophe Baguet, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

64. Jacques Kossowski, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

65. Geneviève Lévy, Union pour un Mouvement Populaire, Députée

66. Brigitte Baragès, Union pour un Mouvement Populaire, Députée-maire

67. Françoise Hostalier, Union pour un Mouvement Populaire, Députée

68. Marc Bernier, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

69. Michel Sordi, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

70. André Schneider, Union pour un Mouvement Populaire, Vice-Président de la délégation française à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, Député

71. Lionnel Luca, Union pour un Mouvement Populaire, Co-président de la Droite populaire Député

72. Roland Blum, Union pour un Mouvement Populaire, Premier Adjoint au Maire de Marseille, Député

73. Bruno Gilles, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur-maire

74. Richard Mallié, Union pour un Mouvement Populaire, Questeur de l’Assemblée nationale, Député

75. Hoffman-Rispal Danièle, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Députée

76. Jean-Claude Guibal, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire7

77. Colette Giudicelli, Union pour un Mouvement Populaire, sénatrice

78. Marie-Françoise Pérol-Dumont, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Présidente du conseil général de Haute-Vienne, Députée

79. Georges Mothron, Union pour un Mouvement Populaire, Premier Vice-président du conseilgénéral du Val d’Oise, Député-maire

80. Paul Durieu, Union pour un Mouvement Populaire, Député

81. Jean-Christophe Lagarde, Président exécutif du Nouveau centre, Vice-président de l’Assemblée nationale, Député-maire

82. Dino Cinieri, Union pour un Mouvement Populaire, Député

83. Daniel Spagnou, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

84. Francis Grignon, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur

85. René Beaumont, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur

86. Jean-Marc Lefranc, Union pour un Mouvement Populaire, Député

87. Guy Teissier, Union pour un Mouvement Populaire, Président de la commission de ladéfense et des forces armées, Député-maire

88. Jean-Jacques Urvoas, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Vice- président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, Député

89. Jean-Marie Sermier, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

90. Christiane Demontès, Membre du groupe socialiste, Secrétaire du Sénat, Sénatrice-maire

91. Bernard Deflesselles, Union pour un Mouvement Populaire, Député

92. Christian Kert, Union pour un Mouvement Populaire, Vice-président de la commission des affaires culturelles et de l’éducation, Député

93. Jérôme Chartier,Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

94. Claude Gatignol, Union pour un Mouvement Populaire, Député

95. Nicolas Forissier, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire, ancien ministre

96. Jean-Marc Roubaud, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

97. David Habib, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Député-maire

98. Henriette Martinez, Union pour un Mouvement Populaire, Présidente déléguée de la section française de l’Assemblée parlementaire de la francophonie, Députée

99. Françoise de Panafieu, Union pour un Mouvement Populaire, Conseillère de Paris, Vice- président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, ancienne ministre, Députée

100. Michèle Tabarot, Union pour un Mouvement Populaire,Présidente de la commission des affaires culturelles de l’Assemblée Nationale, Députée-maire

101. Jean René Lecerf , Union pour un Mouvement Populaire,Vice-Président de la commission des lois constitutionnelles, de législation, du suffrage universel, du Règlement et d’administration générale, Vice-Président du conseil général du Nord, sénateur-maire

102. Patrick Bloche, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Conseiller de Paris, Député-maire du 11ème arrondissement de Paris

103. Jean-Luc Bennahmias, Vice-président du Modem, Député européen

104. Alain Moyne-Bressand, Union pour un Mouvement Populaire, Député-maire

105. Christophe-André Frassa, Union pour un Mouvement Populaire, sénateur

106. Valérie Rosso-Debord, Union pour un Mouvement Populaire, Députée

107. André Vallini, Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche, Conseiller de Paris, Porte-parole du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, Député-maire

108. Guénhaël Huet, Union pour un Mouvement Populaire, Député

109. François Pupponi , Membre du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche,Conseiller de Paris, Député-maire.

CAPJPO-EuroPalestine

http://www.ep-mir.com/spip.php ?article6455

Mot clés : palestine - deputé français

Partager cet article

Repost0
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 19:25

 

Accueil » Actualité générale, Argent et politique, Manipulation, Médical et alimentation, Réflexion » (En 2012) Plus de 28 Milliards 105 Millions d’Euros évaporés…

 

6 octobre, 2014

Posté par voltigeur sous Actualité générale, Argent et politique, Manipulation, Médical et alimentation, Réflexion

 


 

Parce qu’il faut mettre les pieds dans le plat, pour qu’enfin les citoyens ouvrent leurs yeux. Si ça vous révolte, faites circuler. Si ça vous indiffère, zappez l’article et continuer à roupiller et à payer. Pour les âmes charitables qui vont parler de pillage des ressources, colonialisme, etc….N’en jetez plus la cour est pleine! nous savons déjà! mais il y a un temps pour tout, et le temps présent ne se prête pas aux cadeaux somptuaires dont nous aurions bien besoin nous, à qui on réduit un peu plus nos possibilités de soins, l’article a été écrit en 2012, néanmoins les chiffres sont déjà hallucinants, ainsi que les dérives constatées. Sans remettre en cause notre solidarité envers les plus démunis, il serait largement temps que ceux qui tiennent « les cordons de la bourse », commencent à prendre conscience de l’inégalité, que leurs décisions font subir aux  français qui eux, ont travaillé, et cotisé toute leur vie pour une retraite décente, ce qu’ils n’ont pas.

Img/textepouramie

On le savait, mais ça ne fait pas plaisir pour autant. La France semblerait riche, sauf que les Français paient de plus en plus cher leur couverture sociale…
Et ça c’est normal ?? alors que nous on s’enfonce pour eux !! Endettement de la France : 85% (note: 95.1% fin 2ème trimestre 2014 source INSEE) du Produit Intérieur Brut.
...
La France prête 6 milliards € à ses constructeurs automobiles. Pour délocaliser les productions. Dette annulée
La France dépense 500 millions € pour le droit d’asile.
La France dépense 800 millions € pour l’AME (sécu des étrangers). Continuons à ce rythme et dans quelques temps il faudra plus dire la France, mais la Grèce bis ! Et nous nos dettes c’est quand qu’ils l’effacent ??
Quand les Français auront compris qu’ils sont pris pour des cons …!!!,
les poules auront des dents … !!!
Vive la France !!!…………
Lire la suite
Source: Trinité.1.free.fr/info dettes lien trouvé sur le Blog de Jovanovic

Aide médicale d’Etat (AME) : des dépenses en hausse

10/06/2014

Face à l’augmentation des bénéficiaires, l’aide médicale d’Etat (AME), un dispositif qui prend en charge les frais de santé des étrangers sans papiers et sans ressources, a largement dépassé son budget prévisionnel pour l’année 2013, a déclaré aux sénateurs la ministre de la Santé, Marisol Touraine, le 3 juin dernier.
Les dépenses de l’aide médicale d’Etat (AME) ont fortement dépassé les prévisions en 2013 en raison de « la forte poussée du nombre de bénéficiaires », a déclaré le 3 juin dernier la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, lors d’une audition au Sénat. « C’est incontestable, nous avons constaté en 2013 un fort dépassement par rapport à l’objectif de ces dépenses, puisque nous avions prévu une dépense de 588 millions d’euros et que les dépenses constatées seront à l’arrivée de 744 millions d’euros », a-t-elle expliqué devant les sénateurs.

Augmentation du nombre de bénéficiaires

L’AME prend en charge les frais de santé des étrangers sans papiers et disposant de ressources inférieures à 716 euros par mois. Au 31 décembre 2012, le dispositif bénéficiait à 252 437 personnes en France. Dix mois plus tard, leur nombre était de 278 262, soit une hausse de 10,2 %, selon les chiffres de la Cour des comptes. Une augmentation qui n’avait pas été anticipée, a admis la ministre.
Elle a néanmoins défendu l’AME, « qui, en termes de santé publique, répond tout à fait à l’exigence que nous devons avoir non seulement d’apporter les soins aux personnes concernées, mais aussi d’éviter la propagation de certaines maladies sur le territoire national ». « Pour autant, nous devons évidemment [...] lutter contre les abus qui pourraient être constatés », a-t-elle poursuivi. Pour y parvenir, elle souhaite disposer de statistiques sur le recours à l’AME dans chacune des caisses d’assurance maladie et développer la coopération avec les pays d’origine des bénéficiaires.

Aude Malaret –  redaction@mutualistes.com

Sur France 3 Alsace le 3 janvier 2012 à 19 heures, appel est lancé pour sauver Manil, un bébé algérien qui a besoin d'une greffe de moelle osseuse.

La famille demande à la France de le faire car, en Algérie, ils n'auraient pas les compétences...???

Et la journaliste de préciser qu'actuellement, rien qu'avec l'Hôpital de Hautepierre, la sécurité sociale algérienne à une dette de 588.000 euros QU’ELLE REFUSE DE PAYER.

Et l'Hôpital de Hautepierre estime le coût de l'opération entre 200 et 500.000 €.

1 Hôpital (en l'occurrence Hautepierre) 588.000 € ! multiplié par combien d'Hôpitaux en France ?

On nous marche sur la tête !

C'est quand même devenu une aberration cette histoire d'Aide Médicale d'État.

La sécu nous rembourse de moins en moins, pour dans le même temps soigner des gens de "TOUS les COINS" du monde qui ont trouvé de l'argent pour payer les passeurs pour venir mais n'en n'ont plus en arrivant chez nous.

Ras-le-bol de payer pour ces gens venus illégalement car on ne peut plus accueillir toute la misère du monde !

Pensons un peu à nous, les Français, canal historique, qui avons déjà énormément cotisé à la sécu ... Ce serait un juste retour des choses. Mais non ! 

L'Aide Médicale d'État (A.M.E.) : Un cadeau bien luxueux, alors qu'on nous demande de nous serrer la ceinture, parce que les caisses sont vides. L’AME permet ainsi de couvrir le tourisme médical aux frais du contribuable Français. Laurent Lantieri, le grand spécialiste français de la greffe du visage, a confié son agacement :

"Soigner les étrangers en cas d'urgence ou pour des maladies contagieuses qui pourraient se propager me paraît légitime et nécessaire.

En revanche, je vois arriver à ma consultation des patients qui abusent du système".

Claudine Blanchet-Bardon, spécialiste des maladies génétiques de la peau, voit débarquer des patients AME venus du bout du monde :

"Ils arrivent clandestinement ici, et à cause des associations en tous genres, ces gens restent tranquilles pendant trois mois et débarquent à ma consultation avec leur attestation AME, accompagnés d'un interprète.

L'interprète, lui, ils le payent, mais pas ce qui est médical !!!

Un cancérologue raconte :

"Nous avons des patients qui vivent en Algérie et qui ont l'AME."

Ils viennent en France régulièrement pour leur traitement, puis repartent chez eux.

Ils ne payent que l'avion...

Un médecin raconte :"Des femmes sans-papiers peuvent faire valoir leurs droits à des traitements d'aide médicale à la procréation."

Chaque tentative de fécondation in vitro (FIV) coûte entre 8.000 et 10.000 €.

Les seules conditions requises pour obtenir l'AME sont :

- 3 mois de résidence en France,

- des ressources inférieures à 634 € par mois. Toi, tu paies tes impôts et tes remboursements de la SECU diminuent. Les demandeurs étant hors-la-loi, le calcul des ressources relève de la fiction et malgré cela la CPAM délivre le sésame.

Depuis deux ans, la facture de la couverture médicale des sans-papiers s'envole.

Son rythme de progression est trois à quatre fois supérieur à celui des dépenses de santé de tout le pays : + 13% en 2009 (530 millions € pour 210.000 bénéficiaires) et + 17% au début de cette année.

De toute évidence, l'enveloppe de 535 millions € prévue en 2010 sera largement dépassée.

Pour l'an prochain, ce sont 588 millions € que Bercy a mis de côté pour l'AME soit, à peu de chose près, le montant des recettes fiscales que le gouvernement veut récupérer sur les mariés-pacsés-divorcés, ou encore le coût global du bouclier fiscal.

L'Aide Médicale d'État (A.M.E.) finance des cures thermales et le trafic du Subutex (31.08.2010)

Le Subutex est un produit de substitution de l’héroïne, c'est à dire qu'il sert à éviter l'état de manque chez les personnes désireuses de ne plus consommer cette drogue. Il leur permet également de résister à la tentation de recommencer dans toutes les circonstances qui peuvent les amener à re-consommer (sollicitations, contrariétés, pressions morales, déprime ou dépression). Il est utilisé par prise sous la langue. Sa prescription chez un ancien usager d'héroïne peut être utile durant plusieurs années voire à vie.

Le député Thierry Mariani interrogé sur l'AME :

"L'Aide médicale d'État est nécessaire pour des motifs humanitaires : il est normal qu'un étranger en danger grave immédiat soit soigné dans notre pays. Mais ce que je veux, c'est en limiter les dérives".

Ces deux dernières années, les dépenses de l'AME ont augmenté quatre fois plus vite que celles du régime général, soit 17% ; et ces dix derniers mois, accrochez-vous, elles ont augmenté, en Ile-de-France, de 66%. 

On ne peut pas expliquer aux bénéficiaires du régime général que l'on cesse de rembourser certains de leurs médicaments pour tenir les 3% d'augmentation tout en maintenant l'AME, qui coûte 100 millions €, au profit d'étrangers en situation illégale !

Par ailleurs, il n'est pas juste non plus qu'un Français paye un forfait hospitalier et pas un immigré illégal.

Quelle injustice quand même !!!

Soit vous pouvez faire passer cette information qui a été vérifiée, ou bien vous pouvez continuer à bailler aux corneilles, parce que de l'argent vous en avez plein les valises !

A + pour découvrir d'autres scandales de ce genre...

On n'en est plus à un près !

À faire suivre, il faut que cela fasse le tour de France !!!

Téléchargez en Word

Accueil / Home

http://lesmoutonsenrages.fr/2014/10/06/plus-de-28-milliards-105-millions-deuros-evapores/

 

Partager cet article

Repost0
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 00:19

Partager cet article

Repost0
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 00:06

jeudi 29 mai 2014, par Comité Valmy

 

...

...De Gaulle, Che Guevara de la finance (et autrement dangereux qu’un Che Guevara puisqu’il dirigeait une nation puissante munie de l’arme atomique) a envoyé la marine nationale aux Etats-unis, acte hautement symbolique, pour remporter « son or » en échange de billets verts, monnaie de singe dont il ne voulait plus. Là, il visait juste, il visait où ça fait mal. Et il a essayé d’entrainer avec lui, dans cette aventure (se débarrasser des dollars-papier), l’Afrique du sud, les pays arabes, la Russie, la Chine... Les stocks d’or US fondaient.

« De Gaulle a pour opposants les mêmes gens, haute finance et classe moyenne, qui firent tomber le gouvernement Blum dans les années trente en spéculant contre le franc et en plaçant leur argent à l’étranger (écrit Hannah Arendt dans une lettre à Mary Mc Carty fin 68). Le tout non pas en réaction aux émeutes étudiantes, mais aux idées grandioses de de Gaulle sur la PARTICIPATION des travailleurs dans les entreprises »...

 

Soyons sérieux : le véritable anar, en mai 1968, ça n’était pas Cohn-Bendit, c’était le général de Gaulle. Il était seul, entouré d’ennemis. A 78 ans, ce vieil anticonformiste a livré ses dernières batailles, tiré ses dernières cartouches. C’était Roland à Ronceveau ! Dien bien phu !...

« La seule chose que les Américains ne lui ont jamais pardonné, m’a dit Pierre Messmer peu avant sa mort, ça n’est pas sa sortie de la défense intégrée de l’OTAN (où Sarkozy veut nous faire reentrer), ni son fameux discours de Pnom-Penh dénonçant la guerre au Vietnam, mais c’est sa remise en cause du « privilège exorbitant du dollar ». Monnaie de réserve mondiale, encore liée à l’or à l’époque, du moins symboliquement, le dollar permettait aux USA de vivre à crédit sur le dos du monde en faisant marcher à tour de bras la planche à billets (ça continue aujourd’hui en mille fois pire !)...

De Gaulle, Che Guevara de la finance (et autrement dangereux qu’un Che Guevara puisqu’il dirigeait une nation puissante munie de l’arme atomique) a envoyé la marine nationale aux Etats-unis, acte hautement symbolique, pour remporter « son or » en échange de billets verts, monnaie de singe dont il ne voulait plus. Là, il visait juste, il visait où ça fait mal. Et il a essayé d’entrainer avec lui, dans cette aventure (se débarrasser des dollars-papier), l’Afrique du sud, les pays arabes, la Russie, la Chine... Les stocks d’or US fondaient.

La presse d’outre-atlantique poussait des hauts cris, dénonçant « Gaullefinger » ! Par ailleurs, il tentait de construire une Europe « indépendante des deux blocs » qui inclurait des pays de l’est (en plein mai 68, il rendait visite en ce sens en Roumanie à Ceaucescu). Dans le même esprit il avait élaboré une défense « tous azimuts », ses missiles nucléaires devant être tournés vers l’est mais aussi vers l’ouest (le général Ailleret, metteur en œuvre de cette politique, mourrait opportunément dans un accident d’avion en mars 68, à la veille du fameux mois de mai).

Qui sait, disait de Gaulle pour justifier cette politique, qui gouvernera les Etats-unis et la Russie dans quelques décennies. En sus des Américains, de Gaulle avait à dos leurs suiveurs atlantistes, de Mitterrand à Lecanuet, sans compter Jean-Jacques Servan-Schreiber qui, en plein mois de mai, dénonçait « la dictature intellectuelle du Général qui avait tout gelé en France ». Et cela dans un magazine américain : « Life » qui par ailleurs voyait dans l’Elysée un nid d’espions du KGB. Aux USA une campagne de presse antigaulliste d’une violence et d’un bêtise inouïes battait son plein...

Participaient encore à cette curée, le ban et l’arrière ban du vichysme et de l’OAS : « mai » c’était l’occasion de régler son compte à l’homme de la France libre et au décolonisateur de l’Algérie. Sans compter les milieux d’affaire : « De Gaulle a pour opposants les mêmes gens, haute finance et classe moyenne, qui firent tomber le gouvernement Blum dans les années trente en spéculant contre le franc et en plaçant leur argent à l’étranger (écrit Hannah Arendt dans une lettre à Mary Mc Carty fin 68). Le tout non pas en réaction aux émeutes étudiantes, mais aux idées grandioses de de Gaulle sur la PARTICIPATION des travailleurs dans les entreprises »...

Autre crime impardonnable du vieux baroudeur en effet. Tandis que les pavés volaient, les stocks d’or français s’envolaient. La guerre contre le dollar, ourdie par de Gaulle se retournait en offensive spéculative contre le franc... Le paradoxe du gauchisme, __et sa vérité farcesque__ c’est que prétendant abattre la société bourgeoise, il avait derrière lui tous les notables, tous les nantis qui rêvaient d’abattre la statue du Commandeur gaullienne (car la France est le seul pays où le mouvement mondial de mai a pris un tour directement politique : renverser un gouvernement).

Des « situationnistes » m’ont raconté que, lors de l’occupation de la Sorbonne, des gens « louches », manifestement de l’OAS, leur avaient proposé des armes. Au cours d’une manif, un ancien mao se rappelle que, pris dans la foule, au premier rang, des mains invisibles, par derrière, distribuaient par centaines barres de fer et manches de pioches. Provocateurs ? Qui avait intérêt à mettre de l’huile sur le feu ?

Ce dont le sympathique et, dans une certaine mesure, naïf Cohn-Bendit ne se vante pas, c’est que depuis mars 68, il était suivi pas à pas par Paris-Match et RTL, entre autres, qui l’ont transformé en « star révolutionnaire ». Reportage-photos sur Cohn-Bendit dans sa cuisine, se préparant un café ; ou faisant joujou avec les enfants de son frère ; ou bien, comble de l’ironie, cliché en double-page le montrant en blouson, portant une valise de « bolchevique errant », devant la porte de Brandebourg, avec en légende : « ET MAINTENANT IL PART PRECHER L’ANARCHIE DANS TOUTE L’EUROPE ». Cela, je le dis bien, dans Match, feuille de choux « gauchiste » s’il en est !!!

C’est dans la voiture de Match, une ID 19, que Cohn-Bendit a quitté la France au milieu de mai 68, c’est dans la voiture de Match qu’il y est entré à nouveau : ses cheveux roux teints en noir. De la commedia dell’arte ! A qui appartenait Match à l’époque (et en partie RTL) : à Jean Prouvost qui, en sa personne, résume un bonne part de tout ce que de Gaulle comptait d’ennemis : le notable, le nanti, le grand industriel, le sympathisant vichyste (frappé d’indignité nationale en 45). Prouvost figure comme rédacteur en chef de Match, début juin 68, ayant purgé son équipe : grand-patron-journaliste et supervisant donc directement le contenu du journal !... Non sans ironique finesse politique, Cohn-Bendit lançait, en plein 68 : « En fait on roule pour Mitterrand ». Pour l’atlantisme ? Les manipes, il les a senties lui aussi.

En juin 68 Cohn-Bendit déclare à Hervé Bourges : « Il semble que la CIA se soit intéressée à nous ces derniers temps : certains journaux et associations américaines, filiales et intermédiaires de la CIA, nous ont proposé des sommes importantes ; inutile de vous dire l’accueil que nous leur avons fait... »(1). Les sentiments de la CIA à l’égard de de Gaulle, nous les connaissons grâce à un rapport de Richard Helms au président Johnson du 30 mai 1968 dénonçant dans le général un dictateur qui ne pourra se maintenir au pouvoir qu’en versant des fleuves de sang (2).

Les gaullistes, me direz-vous, ont gagné les législatives de juin 1968. Certes. Mais de Gaulle les a perdues. Il a perdu sa guerre : « Notre monnaie était profondément atteinte, écrirait Georges Pompidou. Nos réserves avaient fondu comme neige au soleil...La France du général de Gaulle était ramenée à ses vraies dimensions et on ne s’en réjouissait pas moins. Finie la guerre au dollar. Finies les leçons données aux grands de ce monde. Fini notre leadership en Europe occidentale. Telle était la réaction mondiale et, si je ne le montrais guère, j’éprouvais de tout cela une immense tristesse »(3). Mai 68 ça n’est pas que cela sans doute. Mais c’est AUSSI cela...

Notes : 1-Farkas, Jean Pierre : 1968, le Pavé,Phonurgia nova éditions,1998. 2-Jauvert, Vincent : L’Amérique contre de gaulle, Seuil, 2000. 3- Pompidou, Georges : Pour rétablir une vérité, Plon 1982.

Note Valmy : nous diffusons ce texte de Morgan sportes qui ne manque pas d’intérêt tout en laissant à la responsabilité de l’auteur sa vision d’un Cohn- Bendit naif et sympathique qui depuis 1968, n’a jamais été la mienne.CB

Mise en ligne CV : 31 janvier 2010

5 Messages de forum

1er février 2010 11:45, par MARAT EL MOKRANI

Le GENERAL DE GAULLE aura été le plus grand chef d’état depuis que la République a été proclamé en France,nous devons etudier sa pensée et son action pour dans l’action redonner à la FRANCE son RANG dans le monde.Nous devons militer pour un retrait de la France à la fois de l’Europe des Marchands,de l’Euro et enfin de l’OTAN.Quand je dis que la France a un Rang a tenir dans le monde ce n’est pas par chauvinisme mais par Patriotisme,car notre Histoire ,1789,commune de paris, resistance pendant l’occupation nous crée le devoir d’etre un pole pour les révolutionnaires et patriotes du monde entier,et un point d’appui à tous les peuples qui luttent pour leur INDEPENDANCE.Je pense en particulier à la Russie la Chine ,Cuba et les pays Latino Americains ainsi que tous les pays qui secouent l’hydre capitaliste.

VIVE LA REPUBLIQUE ?VIVE LA FRANCE

1er février 2010 13:09, par MARAT EL MOKRANI

S’agissant de ce triste clown de Cohn Bendit il me vient à l’esprit deux ou trois petis souvenirs.Dabord dans un long entretienaccordé au Nouvel Observateur dans les années 92 à 94 environ il parlait de son fils en s’attendrissant sur le fait que celui ci etait du coté du plus fort .Ensuite au cours de l’affaire de la marée noire en bretagne au cours de laquelle dominique Voynet etant ministre de l’environement avait été mal perçue de l’opinion publique suite à son retard pour se rendre sur les lieux de la catastrophe,Cohn-Bendit declara que Voynet parlait comme une infirmiére.Il faisait allusion auux infirmiéres qui l’ont soigné au cours de son hospitalisation ,voulant dire que quelqu’un de sa "qualité" etait au dessus de la Plébe qu’étaient les infirmiéres.enfin derniere remarque il y a peut etre 3 ou 4 ans j’ai entendu ce sinistre personnage dire qu’a Sabra et Chatila les responsables etaient les Syriens ce scoop n’a pas été repris par la presse !

VIVE LA REPUBLIQUE ET VIVENT LA FRANCE ET L’ALGERIE

5 février 2010 21:45, par Bertrand Fessard de Foucault

Je vous félicite bien sincèrement.

Quelle a été votre relation avec Pierre Messmer que je voyais (et enregistrais) régulièrement dans sa maison bretonne de Saint Gildas de Rhuys ; je fus, hors sa soeur, son dernier visiteur, le 28 Juillet, veille de son accident et de son transport d’urgence à Paris le dimanche en milieu de journée.

Et souhaite entrer en relation électronique avec vous : b.fdef@wanadoo.fr

Bertrand Fessard de Foucault

ancien ambassadeur, universitaire

10 février 2010 09:06, par Arnaud de Sède

Merci pour ces informations qui apportent un éclairage inédit mais tout à fait édifiant sur les agissements de cet histrion écolo-libéral.

Charles de Gaulle est le dernier homme d’état que la France a connu. Nous n’avons eu depuis que des politiciens, parfois sincères, souvent sans foi ni loi. La différence entre l’homme d’état et le politicien est à la fois d’ordre moral et d’ordre intellectuel, elle repose sur l’existence d’une vision et d’un engagement.

Si je n’approuve pas toujours l’action politique qu’il a menée, je ne peux qu’admettre que l’engagement et la probité du Général ont toujours été à la hauteur de la vision qu’il avait du pays. Qui peut de bonne foi soutenir que Cohn Bendit a une vision ? Qui peut prétendre qu’il est engagé ?...

La question demeure de savoir si nous devons éternellement nous épancher en gémissements nostalgiques ou plutôt nous décider à entreprendre, c’est à dire à nous engager, nous-mêmes. Pour cela, au delà d’une vision, il faut une stratégie, une tactique et des gens et des lieux, réels ou virtuels, pour en décider et entraîner les autres. Les deux questions annexes sont bien entendu : qui ? et quand ?...

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article497

 

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 21:49

Posté le Mercredi 30 juillet 2014 | Commentaires fermés

tc3a9moins-de-jc3a9hovah-laurent-glauzy[1]Laurent Glauzy, vous avez écrit de nombreux articles dans les pages internationales de Valeurs Actuelles. Vous parlez six langues et à 44 ans, vous êtes l’auteur de sept ouvrages. Vous avez traduit en français Témoins de Jéhovah, les missionnaires de Satan dont l’auteur est Robin de Ruiter, écrivain néerlandais le plus traduit et connu en France pour son best-seller Les 13 lignées sataniques.

Quelles sont vos motivations ?

L’objectif principal est d’enrayer l’expansion de cette secte dont les fondements diaboliques sont sciemment ignorés. L’organisation des Témoins de Jéhovah a été fondée dans les années 1870 par Charles Taze Russell, un homme d’affaires malhonnête, pasteur d’origine juive et chantre du sionisme dès 1880. Il côtoie les Morgan, Rockefeller, Warburg et Rothschild. À cette époque, la secte porte le nom d’Étudiants de la Bible.

Ce livre a été écrit par Robin de Ruiter, écrivain néerlandais le plus traduit, qui a infiltré la Société de la Tour de Garde, nom officiel de la secte.

Quelques faits démontrent l’assertion satanique des Témoins de Jéhovah : leur Bible, appelée Traduction du monde nouveau, fut composée dans les années 1920 sur les communications spirites de Johannes Greber, un très étrange prêtre allemand, qui traduisit les Écritures avec l’aide d’un médium. Il fut excommunié. Dans ses publications, la hiérarchie de la secte utilise les techniques des dessins subliminaux pour cacher le visage de Satan dans la chevelure du Christ (Vous pouvez vivre éternellement sur une Terre qui deviendra un paradis, p. 17). Nous exposons plusieurs cas montrant d’autres symboles explicitement sataniques.

Le pasteur américain Fritz Springmeier, ancien officier de l’US Army, affirme que la hiérarchie parle dans la langue ésotérique d’Énoch. Provenant d’Égypte antique, cette langue est pratiquée par les satanistes de haut degré. La magie d’Énoch fut élaborée par Sir William Sinclair, au XVIe siècle, en Écosse.

Vous établissez de nombreux liens entre la secte et la Franc-maçonnerie.

Dans une allocution, Russell prétendit qu’il avait accès aux plus grandes loges. Il ne fait aucun doute qu’il était un Franc-maçon de haut grade, et membre des Rose-Croix. Les cérémonies qui accompagnèrent l’incinération de son corps et son enterrement se déroulèrent selon les Rites rosicruciens.

Des cartes de membres du Masonic Knight Templar (Templier maçonnique), sur lesquelles était inscrit son nom, furent trouvées dans la loge-mère : la Blue Lodge de Dublin. Tout démontre qu’il était un Templier. La Tour de Garde se traduit en hébreu par Mizpah, mot désignant aussi une partie de la magie énochienne. Nous observons que trois loges templières, toutes nommées Mizpah, étaient actives dans les régions de prêche de Russell, à l’instar de la Pennsylvanie. En outre, les Francs-maçons prêtaient leurs salles pour que les Témoins de Jéhovah puissent se rassembler.

L’existence d’une lettre du 27 décembre 1922, écrite par un Franc-maçon du 33e degré de la loge de Boston et adressée à un « frère » suisse, fut révélée en janvier 1924 au Tribunal d’instance de Saint-Gall : « Votre demande concerne l’Association des Étudiants de la Bible, qui a son siège à Brooklyn, dans la ville de New York. Il est certain que ces gens nous sont utiles. Par des moyens indirects, nous leur offrons d’importants capitaux. (…) Le principe, pour envahir un pays, est d’utiliser ses faiblesses et de miner ses piliers. En Europe, nos ennemis sont les protestants et les catholiques. Leurs dogmes vont à l’encontre de nos plans, c’est pourquoi nous devons tout entreprendre pour réduire le nombre de leurs fidèles et les ridiculiser. » En Bavière, par exemple, cette haine poussait les Témoins de Jéhovah à faire du prosélytisme à la sortie d’un cimetière après un enterrement.

Durant cette période, des pourfendeurs de la Franc-maçonnerie, comme Edith Starr Miller, pensaient que la secte était même financée par la loge maçonnique d’obédience juive, le B’naï B’rith. Russell était un ami de Stephen Wise, célèbre rabbin, franc-maçon et chef du B’naï B’rith.

Cette secte est reconnue comme religion officielle en Italie, en Norvège et en Bulgarie. Pensez-vous que ce processus de normalisation puisse se dérouler en France ?

Bien entendu, et ce sera très facile, car personne ne connaît vraiment cette secte. En France, la loi de séparation de l’Église et de l’État de 1905 stipule que le culte est organisé par le régime juridique des associations cultuelles. La secte a obtenu cette reconnaissance en 2002. Il s’agit d’une première étape que l’on constate partout en Europe, et surtout en Allemagne.

Le 9 mars 1998, un compromis fut décidé entre le gouvernement bulgare et la secte, dans le but de faire reconnaître les Témoins de Jéhovah en tant qu’association religieuse. La Commission européenne des droits de l’homme a entériné l’accord. De son côté, pour parvenir à ses fins, la secte prétextait ne pas s’opposer aux transfusions sanguines. Cette démarche mensongère visait à tromper l’opinion publique. Dans les « Salles du Royaume », rien ne changea. Et de nombreux Témoins de Jéhovah décèdent encore faute de transfusion sanguine. Mais d’un point de vue extérieur, la population bulgare fut rassurée par l’initiative d’apparat. J’ajoute que l’interdiction des transfusions sanguines a seulement été décrétée par Brooklyn, en 1945.

Ces contradictions sont relevées dans le cadre du service militaire.

Oui. La secte tente de cacher que ses adeptes ont participé à la Première Guerre mondiale car, en 1904, dans Études dans les Écritures, au sixième volume appelé La Nouvelle Création, Russell affirmait que la Bible ne s’opposait pas à ce que les chrétiens se battent sur un front. Il se référait au fait que les disciples de Jésus portaient des armes. Il arguait que le soldat romain Cornélius, après son baptême, avait accompli son service militaire.

Pouvez-vous nous expliquer les relations des Témoins de Jéhovah avec le IIIe Reich ?

Avant l’interdiction des activités de la secte, fin juin 1935, le deuxième président Rutherford, se fendit de déclarations antisémites pour séduire Hitler. Une partie de ses propos étaient rédigés dans la Déclaration des faits, en juin 1935. Rutherford annonça que Jéhovah et Jésus-Christ se seraient tenus du côté des nazis.

Fin 1942, Himmler transmit l’instruction de traiter avec les meilleurs égards les Témoins de Jéhovah dans les camps de concentration : le ministère de l’Intérieur et de la Police du Reich avait programmé la gouvernance de la Russie au cas où le régime soviétique serait vaincu par le IIIReich. Dans cette victorieuse perspective, Himmler avait prévu de pacifier la population soviétique par l’implantation de la Société de la Tour de Garde. Ainsi, à Auschwitz et Ravensbrück, les adeptes reçurent des papiers d’identité leur octroyant un élargissement des droits de sorties, y compris pendant les heures de travail. Et, l’administration des camps fermait les yeux quand les Étudiants de la Bible entreprenaient de convertir les Russes.

Dès la fin de la guerre, les Russes propagèrent le message de la Société de laTour de Garde en Union soviétique. En 1957, 40 % des fidèles avaient connu les camps de concentration et, en Sibérie, des villages entiers furent aussi gagnés par les enseignements de la secte.

Dans les camps, les Témoins de Jéhovah avaient la réputation d’être si fiables qu’ils obtenaient des postes de kapos et de contremaîtres.

Vous dénoncez les scandales pédophiles de la hiérarchie de Brooklyn. Pouvez-vous développer ?

Le président fondateur, Russell, et son successeur, Rutherford, étaient déjà connus pour être des hommes sans scrupules, et des obsédés sexuels. Entre 1995 et 1996, Candace Conti, a été abusée à plusieurs reprises par un membre des Témoins de Jéhovah, de la congrégation de Freemont, en Californie, alors qu’elle avait seulement neuf ans.

Le 14 juillet 2002, un documentaire de la BBC, qui fut seulement repris aux États-Unis par les chaînes CBS, CNN, établit - sur les témoignages de Bill Bowen, qui avait passé vingt ans au sein de la secte - l’existence d’un fichier secret faisant état de 23 720 cas de pédophilie au sein de la Société de la Tour de Garde. Bill Bowen déclara que les « pédophiles étaient protégés par le système ».

Malgré tout cela, les Témoins de Jéhovah ont été affiliés aux Nations unies, de 1992 à 2001, en tant qu’Organisation non gouvernementale (ONG).

En effet. Cela n’a rien d’étonnant de la part de l’ONU : le mouvement de la Bonne volonté mondiale, fondé en 1932, est une des activités les plus importantes de la Lucifer Trust (pour plus de discrétion, elle changea son nom en Lucis Trust en 1923) qui a pour but avoué la destruction de l’humanité. La Bonne volonté mondiale, qui a été reconnue par l’ONU comme une ONG présente aux sessions de Genève et de New-York, est membre du conseil économique et social de cet organisme supranational.

La secte des Témoins de Jéhovah bénéficie aussi du soutien du Département d’État américain.

Les liens avec les autres sectes sont-ils importants ?

Ils s’opèrent en toute discrétion. En octobre 1992, les contacts des Témoins de Jéhovah aboutirent à la fondation de la Fédération Internationale des Religions et Philosophies Minoritaires. Ce cartel regroupe l’Église de Scientologie (reconnue comme religion officielle en Espagne en 2008) dont le fils du fondateur, Ron Hubbard, attestait qu’il était le successeur du sataniste Crowley (qui se vantait sacrifier 150 enfants par an), l’Église de l’Unification ou secte Moon, les raéliens (secte ufologiste avec un culte sexuel), les druides celtiques, les satanistes, la Méditation transcendantale, les rites Memphis et Misraïm de la Franc-maçonnerie, ainsi que la secte des sorcières de la Wicca Occidental. Il s’agit d’un exemple parmi d’autres concernant cette secte, qui se développe sous le couvert des pouvoirs politiques. Et pour cause : le satanisme est la « religion » la plus secrète.

http://www.lelibrepenseur.org/2014/07/30/temoins-de-jehovah-une-secte-pedo-sataniste-fonde-par-un-juif-franc-macon-par-laurent-glauzy/

 

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 20:15

 

Douze condamnations, dont celles de la CGT et du journal "L’Humanité", ont été prononcées ce mercredi par le tribunal correctionnel de Paris dans l’affaire des détournements de fonds de la Caisse centrale des activités sociales (CCAS), le puissant comité d’entreprise d’EDF-GDF.

Le 01/10/2014 17:32 Vu 835 fois


 

Huit personnes physiques et quatre personnes morales ont été reconnues coupables d’abus de confiance, de complicité ou recel de ce chef et condamnées à des peines de 2 mois à 18 mois avec sursis et à des amendes de 4000 à 75 000 euros.

La justice leur reproche d’avoir détourné des fonds de la CCAS, le plus important comité d’entreprise de France, doté d’un budget annuel de 400 millions d’euros, pour financer des prestations à la fête de L’Humanité et des emplois fictifs au bénéfice de la CGT et de la fédération des mines et de l’énergie (FNME-CGT).


 

http://www.lalsace.fr/actualite/2014/10/01/proces-du-ce-d-edf-gdf-douze-condamnes-dont-la-cgt-et-le-journal-l-humanite


 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : florilege2613.over-blog.fr
  • florilege2613.over-blog.fr
  • : Pour un monde meilleur POUR TOUS
  • Contact

Profil

  • florilege2613.over-blog.fr
  • Charisme, je rêve d'un monde meilleur, ma célébrité préféré : Hugo Chavez, Thomas Sankara, Che Guevara, Robespierre, l'Abbé Pierre

Recherche

Archives

Liens