Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 01:19

 



Remèdes naturels



Constipation : des remèdes simples pour différentes causes

La constipation est l’un des grands maux de notre époque. Pour beaucoup de gens, ce n’est pas important ; pour d’autres, ce n’est pas grave… Néanmoins, beaucoup de théories confirment qu’un intestin qui ne fonctionne pas correctement peut être la source de nombreuses maladies chroniques et dégénératives.

La constipation doit être guérie différemment selon la cause. Nous passons ici en revue les différentes options avec les remèdes naturels adaptés pour soulager la douleur.



Une mauvaise alimentation

Une mauvaise alimentation peut être la cause de la constipation. Peut-être pas immédiatement, mais à long terme. Il faut absolument éviter la farine blanche raffinée et les protéines animales en excès, et adopter un régime riche en :

  • fruits frais de saison et mûrs, smoothies

  • légumes, soupes et salades

  • céréales en général

  • noix, fruits secs et graines

Certains aliments sont laxatifs et n’irritent pas l’intestin :

  • Le lin mis à tremper toute la nuit

  • Les pruneaux

  • Les dates

  • Les noisettes

  • Les figues fraîches et mûres

  • Les kiwis

  • Le miel d’acacia

  • Le Kuzu ou Kudzu

  • Les châtaignes

  • Le psyllium

  • L’Agar-agar

  • Les pommes cuites au four avec la peau

agar agar

Une autre chose aussi importante que l’alimentation est de boire beaucoup d’eau entre les repas , au moins 6 verres par jour. La constipation se caractérise par un manque de liquides, ; si nous nous hydratons correctement, cela facilitera également l’élimination de toutes les fibres que nous offre notre alimentation.

Un mode de vie sédentaire

L’intestin est également mobilisé lorsque nous bougeons notre corps ; il est donc essentiel de faire de l’exercice au moins une demie-heure par jour.

La tension et le stress

Le stress affecte l’ensemble du corps à tous les niveaux et provoque notamment une constipation. L’intestin est un muscle qui souffre aussi des tensions, comme le dos. Si c’est notre cas, nous la traiterons avec les options suivantes :

  • les infusions de mélisse, de passiflore ou de valériane

  • des exercices de respiration profonde

  • des massages sur le ventre

  • le yoga ou le tai-chi, des exercice doux

Le mauvais fonctionnement du foie

Le foie et la vésicule biliaire sont également directement liés à l’intestin. Certains signes confirment cette cause, comme l’indigestion et les lourdeursd’estomac, les problèmes de vision, les problèmes de cheveux, les pattes d’oie, le jaunissement de la peau ou des douleurs dans les côtes droites. Dans ce cas, nous pouvons la guérir par les moyens suivants :

  • Boire des infusions de boldo, de chardon et de pissenlit

  • Dîner léger et tôt dans la soirée

  • Dormir avec une bouillotte sur les côtes droites

  • Boire le jus d’un demi-citron et une cuillère à soupe d’huile d’olive à jeûn

  • Manger un pruneau Umeboshi par jour (disponible dans les magasins japonais ou les boutiques de diététique)

Pruneaux Umeboshi

L’abus de laxatifs irritants

Les gens qui sont constipés pendant longtemps et qui utilisent des laxatifs irritants (chimiques ou naturels) doivent savoir que cela a une influence sur le fonctionnement normal de l’intestin, provoquant des diarrhée, des ulcères ou une carence en calcium, etc.

Il est préférable de les éviter dès que possible, ou du moins de les utiliser pour des occasions très spécifiques. Les 3 ou 4 premiers jours après avoir arrêté,  l’intestin fonctionnera de manière plus lente. Ces jours-là, vous pouvez faire des lavements. Ensuite, il se remettra à fonctionner de manière normale et vous pourrez vous aider de laxatifs naturels et plus doux.

Les causes psychologiques

Certaines personnes ne peuvent pas évacuer si elles ne sont pas chez elles. Ce détail est plus important qu’il ne paraît, car ce n’est pas quelque chose que l’ont peut contrôler. L’intestin nous alerte pour que nous recevions le signal. Si nous l’ignorons à long terme, il ne fonctionnera plus aussi bien. Pour résoudre ce problème, si nous ne pouvons pas le faire par nous-mêmes, nous ferons appel à un thérapeute ou un psychologue.

Les cas difficiles ou spécifiques

Dans les cas de constipation sévère, par exemple chez les personnes âgées ou dans des cas ponctuels où les gens n’ont pas d’autres recours, avant d’utiliser des laxatifs chimiques, nous pouvons choisir le remède homéopathique Opium 15CH. Nous prendrons trois granulés sous la langue trois fois par jour, en dehors des repas, et cela pendant une durée n’excédant pas les trois mois. Dès que nous remarquerons une amélioration, nous arrêterons le traitement et nous aurons recours aux remèdes ci-dessus.

http://amelioretasante.com/constipation-remedes-simples/

Partager cet article

Repost0
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 01:45

 

Parabènes danger !Les récents scandales du Médiator, Champix et des pilules de 3e et 4e génération ne sont que quelques arbres qui cachent la forêt.

400 produits pharmaceutiques: du simple dentifrice au médicament utilisé en chimio, contiennent des parabènes, des conservateurs largement utilisés dans les cosmétiques, mais aussi dans des médicaments et certains aliments. La France a pourtant voté l’interdiction d’utilisation de ces parabènes depuis mai 2012.

Beaucoup d’études ont déjà démontrées que ces substances chimiques perturbent le fonctionnement du système hormonal, en particulier celui de la reproduction. Elles ont également une incidence sur la baisse de la fertilité masculine et le développement de cancers.

 

La liste des médicaments dangereux

 

Cette liste rappel la démarche des Pr Even et Debré dans leur Guide des médicaments inutiles ou dangereux. On y trouve de nombreux cosmétiques pour bébé, des sirops contre la toux, des crèmes, des pansements gastriques, des antibiotiques, des médicaments contre la douleur et la fièvre…

 

Vérifiez vite si votre (ou vos) médicaments ou produits cosmétiques actuels font partie de cette liste :

ACTI 5 sol buv
ACTISOUFRE sol p pulv bucc/nasal
ACTIVOX LIERRE sirop
ADAPALENE TEVA 0,1 % crème
ADAPALENE TEVA 0,1 % gel
ADAPALENE WINTHROP 0,1 % crème
ADAPALENE WINTHROP 0,1 % gel
ALFA-AMYLASE BIOGARAN 200U.CEIP/ml sirop
ALFATIL 250 mg gél
ALGINATE DE SODIUM/BICARBONATE DE SODIUM BIOGARAN 250mg/133,5mgp5ml susp
buv
ALGINATE DE SODIUM/BICARBONATE DE SODIUM EG 250mg/133,5mg p 5ml susp buv
ALGINATE DE SODIUM/BICARBONATE DE SODIUM SANDOZ 250mg/133,5mg p 5ml susp buv
ALGINATE DE SODIUM/BICARBONATE DE SODIUM TEVA 250mg/133,5mg pour 5ml susp buv
ALLOPURINOL RATIOPHARM 300 mg caps
ALLOPURINOL TEVA 100mg caps molle
ALLOPURINOL TEVA 200mg caps molle
ALLOPURINOL TEVA 300mg caps molle
AMBROXOL BIOGARAN 0,6 % sol buv sans sucre
AMBROXOL EG 0,6 % sol buv
AMBROXOL MYLAN 0,6 % sol buv
AMBROXOL RATIOPHARM 0,6 % sol buv
AMBROXOL TEVA 0,3 % sol buv
AMBROXOL TEVA 0,6 % sol buv
ANTARENE 20 mg/ml susp buv enfant nourrisson
APHILAN DEMANGEAISONS 0,5 % crème
ARGININE VEYRON sol buv
ARGININE VEYRON sol buv en ampoule
ARNICAN 4 % crème
AROMASINE 25mg cp enr
ARPHOS sol buv
ARTANE 0,4% sol buv
ARTHRODONT 1% pâte gingiv
ARTISIAL sol p pulv endobucc
BACTRIM susp buv pédiatrique
BETESIL 2,25mg emplâtre médicamenteux
BETNESOL 5 mg/100 ml sol rect
BETNEVAL LOTION 0,1 % émuls p appl cut
BIAFINE émuls p appl cut
BIAFINEACT émuls p appl cut
BIOCALYPTOL 6,55 mg/5 ml sirop sans sucre
BIOTINE BAYER 0,5% sol inj IM
BRONCALENE SANS SUCRE sirop ad
BRONCALENE sirop ad
BRONCALENE sirop enf
BRONCATHIOL ENFANT sol buv
BRONCATHIOL EXPECTORANT sol buv ad
BRONCHOKOD 2 % sirop enfant
BRONCHOKOD 2 % sol buv sans sucre enfant
BRONCHOKOD 5 % sol buv sans sucre adulte
BRONCHOKOD sirop adulte
BRONCOCLAR sirop adulte
BRONKIREX 2 % sirop sans sucre enfant
BRONKIREX 5 % sirop sans sucre adulte
CALMIXENE sirop
CARBOCISTEINE ARROW 5 % sol buv sans sucre adulte
CARBOCISTEINE BIOGARAN 2 % sol buv sans sucre enfant
CARBOCISTEINE BIOGARAN 5 % sol buv sans sucre
CARBOCISTEINE EG 2 % sirop Enf
CARBOCISTEINE EG 5 % sol buv sans sucre adulte
CARBOCISTEINE MYLAN 2 % sirop Enf
CARBOCISTEINE MYLAN 2 % sol buv sans sucre enfant
CARBOCISTEINE MYLAN 5 % sirop Ad
CARBOCISTEINE MYLAN 5 % sol buv sans sucre adulte
CARBOCISTEINE RATIOPHARM CONSEIL 2 % sirop enfant
CARBOCISTEINE RATIOPHARM CONSEIL 5 % sol buv sans sucre adulte
CARBOCISTEINE SANDOZ CONSEIL 2 % sirop enfant
CARBOCISTEINE SANDOZ CONSEIL 5 % sol buv sans sucre adulte
CARBOCISTEINE SANDOZ CONSEIL 5% sirop Ad
CARBOCISTEINE SANDOZ CONSEIL sans sucre 2 % sol buv enfant
CARBOCISTEINE TEVA CONSEIL 2 % sirop enfant
CARBOCISTEINE TEVA CONSEIL 2 % sol buv sans sucre enfant
CARBOCISTEINE TEVA CONSEIL 5 % sirop adulte
CARBOCISTEINE TEVA CONSEIL 5 % sol buv sans sucre adulte
CARBOCISTEINE WINTHROP 5 % sirop sans sucre adulte
CEFUROXIME BIOGARAN 125mg cp pellic
CEFUROXIME BIOGARAN 250mg cp pellic
CEFUROXIME BIOGARAN 500 mg cp pellic
CELLCEPT 1g/5ml pdre p susp buv
CELLTOP 100 mg caps
CELLTOP 25 mg caps
CELLTOP 50 mg caps
CETAVLON 0,5 % crème
CETIRIZINE ARROW 10mg/ml sol buv en gte
CETIRIZINE BIOGARAN 10mg/ml sol buv en gte
CETIRIZINE TEVA 10mg/ml sol buv en gte
CHOPHYTOL 20 % sol buv
CHOPHYTOL cp enr
CHROMARGON sol p appl loc
CICATRYL pom
CITRARGININE sol buv
CITRATE DE BETAINE CRISTERS 2g/5ml sol buv
CITROCHOLINE sol buv
CLAIRODERMYL 10% pom
CLAIRODERMYL 5% pom
CLARIX EXPECTORANT CARBOCISTEINE 2 % ENFANTS sirop
CLARIX EXPECTORANT CARBOCISTEINE 5 % ADULTES SANS SUCRE sol buv
CLARIX EXPECTORANT CARBOCISTEINE ADULTES SANS SUCRE 750 mg/10 ml sol buv
CLARIX sirop
CLARIX TOUX SECHE PENTOXYVERINE 0,15 % ENFANTS sirop
CLARIX TOUX SECHE PHOLCODINE ERYSIMUM ADULTES SANS SUCRE sirop
CODEDRILL SANS SUCRE 0,1 % sol buv
CODENFAN 1mg/ml sirop
CODOTUSSYL TOUX SECHE ADULTES, sirop
CODOTUSSYL TOUX SECHE sirop Enf
COLOFOAM mousse rect
COLPOTROPHINE 1 % crème
COLPOTROPHINE 10mg caps vagin
CORTAPAISYL 0,5 % crème
CORTISAL crème
COZAAR 2,5 mg/ml pdre/solv susp buv
CREME 3 FLEURS D’ ORIENT 10% pom
CYCLO 3 crème
DEBRUMYL sol buv
DEFILTRAN crème
DEPAKINE 57,64 mg/ml sirop
DEPO-PRODASONE 250 mg/5 ml susp inj
DEPO-PRODASONE 500 mg/3,3 ml susp inj
DEPOPROVERA susp inj
DEPURATIF PARNEL sirop
DEROXAT 20mg/10ml susp buv
DESINTEX CHOLINE sol buv
DESINTEX sol buv
DEXERYL crème
DEXIR sirop adulte
DEXIR sirop enfant
DEXTRARINE PHENYLBUTAZONE pom
DEXTROCIDINE 0,3% sirop
DIFFERINE 0,1 % crème
DIFFERINE 0,1 % gel p appl cutanée
DIGOXINE NATIVELLE 5μg/0,1ml sol buv
DIMEGAN 0,04% sirop
DIMETANE SANS SUCRE 133mg/100ml sirop
DIPIPERON 40mg/ml sol buv
DIPROSTENE susp inj en seringue préremplie
DISTILBENE 1mg cp enr
DOGMATIL 0,5 g/100 ml sol buv sans sucre édulcorée au cyclamate de sodium
DOLGIT 5 % crème
DOLIRHUME THIOPHENECARBOXYLATE 2 % sol p pulv nasal
DOLKO 60mg/2ml sol buv
DOMPERIDONE ARROW 1mg/ml susp buv
DOXORUBICINE ACTAVIS 2mg/ml pdre p sol p perf
DRAGEES FUCA cp enr
DRAINACTIL sol buv
DRILL EXPECTORANT 5 % sirop ad
DRILL EXPECTORANT SANS SUCRE 5 % sol buv ad
DRILL TOUX SECHE SANS SUCRE 15 mg/5 ml sirop ad
DRILL TOUX SECHE SANS SUCRE 5 mg/5 ml sirop enf
DROSETUX sirop
DULCIPHAK collyre
DYNAMISAN 3g/10ml sol buv
EFFORTIL sol buv
EFUDIX 5 % crème
ELGYDIUM pâte dentifr
ELIXIR SPARK sol buv
EMTRIVA 10mg/ml sol buv
ENERGITUM 2,5 g/10 ml sol buv
EPIRUBICINE ACTAVIS 2 mg/ml pdre p sol p perf
EPIVIR 10 mg/ml sol buv
ERGIX EXPECTORANT SANS SUCRE 5 % sol buv
ERGIX MAL DE GORGE collut
ERGIX TOUX SECHE sirop ad
ERGIX TOUX SECHE sirop enf
ESBERIVEN crème
ESOMEPRAZOLE BIOGARAN 20 mg, gélule gastro-résistante
ESOMEPRAZOLE EG 20 mg, gélule gastro-résistante
ESOMEPRAZOLE MYLAN 20 mg, gélule gastro-résistante
ESOMEPRAZOLE MYLAN 40 mg, gélule gastro-résistante
ESOMEPRAZOLE SANDOZ 20 mg, gélule gastro-résistante
ESOMEPRAZOLE SANDOZ 40 mg, gélule gastro-résistante
ESOMEPRAZOLE WINTHROP 20 mg, gélule gastro-résistante
ESOMEPRAZOLE WINTHROP 40 mg, gélule gastro-résistante
ETIZOL 20 mg, gélule gastro-résistante
ETIZOL 40 mg, gélule gastro-résistante
EUCALYPTINE LE BRUN sirop
EUPHON sirop
EUPHYTOSE cp enr
EXOTOUX sol buv
EXPANFEN 200 mg cp enr
FARLUTAL 500mg/2,5ml susp inj LP
FARMORUBICINE 10mg pdre p sol p perf
FARMORUBICINE 150 mg pdre p sol inj
FARMORUBICINE 50mg pdre p sol p perf
FASTENYL sol buv
FERROSTRANE 0,68% sirop
FLAGYL 4% susp buv
FLECTOR TISSUGEL HEPARINE 1 g/40 000 UI pour 100 g emplâtre médicamenteux
FLECTORTISSUGELEP 1% emplâtre
FLOGENCYL gel gingiv
FLUDITEC 2 % sirop enfant
FLUDITEC EXPECTORANT 5% sirop
FLUIMUCIL 2 % sol buv adulte
FLUIMUCIL 2 % sol buv enfant
FLUOCARIL BI-FLUORE ANIS 250mg pâte dentifr
FLUOCARIL BI-FLUORE MENTHE 250mg pâte dentifr
FLUOCARIL BI-FLUORE MENTHE ADULTE 250mg gel dentifr
FLUOCARIL BI-FLUORE MENTHE FORTE 250 mg pâte dentifr
FLUODONTYL 1350 pâte dentifr
FLUOREX 1 mg/ml sol buv
FLUOSTEROL 0,25mg/800UI/dose sol buv
FLUVERMAL 2% susp buv
FUNGIZONE 10 % susp buv enf/nour
FUNGIZONE 10% susp buv
GALIRENE sol buv
GAVISCON susp buv en flacon
GAVISCON susp buv en sachet
GAVISCON susp buv nourrisson
GAVISCONELL SANS SUCRE MENTHE susp buv sachet-dose
GELDOLOR gel
GELOX susp buv en sach
GENTALLINE 10mg sol inj
GENTALLINE 160mg sol inj
GENTALLINE 40mg sol inj
GENTALLINE 80mg sol inj
GENTAMICINE CHAUVIN 0,3% pom ophtalm
GENTAMICINE DAKOTA PHARM 40mg/2ml sol inj
GENTAMICINE DAKOTA PHARM 80mg/2ml sol inj
GENTAMICINE PANPHARMA 10mg sol inj
GENTAMICINE PANPHARMA 160mg sol inj
GENTAMICINE PANPHARMA 40mg sol inj
GENTAMICINE PANPHARMA 80mg sol inj
GRINAZOLE pâte p us dent
GYNO DAKTARIN 400 mg caps molle vagin
HALDOL 2 mg/ml sol buv
HALOPERIDOL RENAUDIN 0,05 % sol buv en goutte
HELICIDINE 10 % sirop
HEMEDONINE 5 mg/ml sol buv
HEMOCLAR 0,5 % crème
HEPANEPHROL sol buv
HEPARINE SODIQUE PANPHARMA 25 000 UI/5 ml sol inj IV
HEPATO-SOLUTINES sol buv
HEPATOUM sol buv
HEPT A MYL 30,5% sol buv
HEPT A MYL 30,5% sol buv
HEXAPNEUMINE sirop adulte
HEXAPNEUMINE sirop enfant
HEXAPNEUMINE sirop nourrisson
HEXASPRAY collut
HEXTRIL pâte dentifr
HIRUCREME crème
HUMEX 5 % EXPECTORANT SANS SUCRE sol buv Ad
HUMEX EXPECTORANT CARBOCISTEINE 750 mg/10 ml ADULTES SANS SUCRE sol buv
HUMEX EXPECTORANT sirop ad
HUMEX TOUX SECHE PHOLCODINE sirop ad
HUMEX TOUX SECHE PHOLCODINE sirop enf
HYDROSOL POLYVITAMINE PHARMADEVELOPPEMENT sol buv en gte
IBIS crème
IBUPROFENE ARROW 200mg cp enr
IBUPROFENE CRISTERS 200 mg cp enr
IBUPROFENE ISOMED 200 mg cp enr
IBUPROFENE MYLAN 200 mg cp enr
IBUPROFENE QUALIMED 200mg cp enr
IBUPROFENE RATIOPHARM 200mg cp enr
IBUPROFENE RATIOPHARM CONSEIL 200 mg cp enr
IBUPROFENE SANDOZ 200mg cp enr
IBUPROFENE SANDOZ CONSEIL 200mg cp enr
IBUPROFENE TEVA 200mg cp enr
IBUPROFENE TEVA CONSEIL 200 mg cp enr
IMIZINE 10% pâte p us dent
IMODIUM 0,2 mg/ml sol buv enfant
INSTILLAGEL gel urétral
INTRAIT DE MARRON D’INDE « P » sol buv
ITAX shampooing antipoux
ITEM ANTI POUX lotion
ITEM ANTI POUX shampooing
JOSACINE 125mg/5ml glé p susp buv
JOSACINE 250mg/5ml glé p susp buv
JOSACINE 500mg/5ml glé p susp buv
JOUVENCE DE L’ABBE SOURY sol buv
KEAL 1g susp buv
KEAL 2g susp buv
KEPPRA 100mg/ml sol buv
KETREL 0,05 % crème
LAMIDERM 0,67 % émuls p appl cut
LAMPRENE 100 mg caps
LAMPRENE 50 mg caps
LAROSCORBINE 1g/5ml sol inj IV
LASILIX 10mg/ml sol buv
LEVOCARNIL 100mg/ml sol buv
LIDOCAINE 10 mg/ml ADRENALINE AGUETTANT sol inj
LIDOCAINE AGUETTANT 5 % sol p pulv bucc
LITHIAGEL susp buv
LITHIODERM 8 % gel
LOCACID 0,05 % crème
LOCAPRED 0,1 % crème
LOCOID 0,1 % crème
LOCOID 0,1% émuls p appl loc fluide
LOCOID crème épaisse
LOMEXIN 600 mg caps vagin
LUMIREM 175 mg/l susp buv/rectal
MAALOX MAUX D’ESTOMAC susp buv en fl
MAG 2 SANS SUCRE 122mg sol buv
MAXIDROL pom ophtalm
MAXILASE MAUX DE GORGE ALPHA-AMYLASE 200 UCEIP/ml sirop
MEDIBRONC sirop enf
MEDIBRONC sol buv adulte
MEGAMYLASE 200 U/ml sirop
METOPIRONE 250mg caps
METVIXIA 168mg/g crème
MICROPAQUE SCANNER susp buv
MICROPAQUE susp buv/rect
MICROTRAST pâte oral
MONAZOL 2 % crème
MOTILIUM 1 mg/ml susp buv
MOXYDAR susp buv en sach
MUCINUM A L’EXTRAIT DE CASCARA cp enr
MUCOMYST 200mg/5ml pdre p susp buv
MUXOL 0,3% sol buv
MYCODECYL crème
MYCOSTATINE 100 000 UI/ml susp buv
NAUSICALM sirop
NEO-CODION sirop adulte
NEO-CODION sirop enfant
NEO-CODION sirop nourrisson
NERISONE 0,1 % crème
NIFUROXAZIDE ARROW 4 % susp buv
NIFUROXAZIDE EG 4 % susp buv
NIFUROXAZIDE TEVA 4 % susp buv
NOCTIUM sirop
NODEX sirop ad en unidose
NOOTROPYL 1 200 mg sol buv
NOOTROPYL 20 % sol buv
NOPRON 15 mg/5 ml sirop enf
NORMACOL LAVEMENT sol rect adulte
NORMACOL LAVEMENT sol rect enfant
ONCOVIN 1mg sol inj
OPTREX sol p lav ocul
ORACILLINE 1 M UI/10 ml susp buv
ORACILLINE 250 000 UI/5 ml susp buv
ORACILLINE 500 000 UI/5 ml susp buv
OSMOGEL gel p appl loc
PADERYL 0,1 % sirop
PANFUREX 4% susp buv
PAPAINE TROUETTE PERRET sirop
PAPAINE TROUETTE PERRET sol buv
PARA SPECIAL POUX shampooing
PARACETAMOL SMITHKLINE BEECHAM 2,4 % susp buv
PARGINE 5 g/10 ml sol buv
PASSEDYL sirop enf/nour
PASSIFLORINE sol buv
PAXELADINE 10 mg/5 ml sirop
PECTOSAN EXPECTORANT 5 % sirop ad
PECTOSAN TOUX SECHE ETHYLMORPHINE sirop
PEPSANE gel buvable sachet-dose
PERIDYS 1 mg/ml susp buv
PHENERGAN 2 % crème
PHOLCODYL sirop
PHOSPHATE SODIQUE DE DEXAMETHASONE MYLAN 20 mg/5 ml sol inj
PHOSPHATE SODIQUE DE DEXAMETHASONE MYLAN 4 mg/ml sol inj
PHYTAT DB sirop
PHYTOTUX sirop
PIRACETAM ARROW 20 % sol buv
PIRACETAM MYLAN 20 % sol buv
PIRACETAM QUALIMED 20 % sol buv
PIRACETAM SANDOZ 20% sol buv
PIRACETAM TEVA 20% sol buv
PNEUMOREL 0,2 % sirop
PO 12 2 % crème
POLARAMINE 0,01% sirop
POLARAMINE 5mg/1ml sol inj
POLERY sirop ad
POLERY sirop enf
POLERY sirop sans sucre adulte
POLYSILANE UPSA gel oral en tube
POLYSILANE UPSA gel oral sachet-dose
POTASSIUM RICHARD 3% sirop
POTASSIUM RICHARD 440 mg/15 ml sirop
POVANYL 50 mg cp enr
PREPULSID 1mg/ml susp buv enfant nourrisson
PRIMADRILL sol p pulv bucc
PRIMALAN sirop
PRIMPERAN 0,1 % sol buv édulcoré adulte
PRIMPERAN ENFANTS 2,6 mg/ml sol buv
PRIMPERAN NOURRISSONS ET ENFANTS 2,6 mg/ml sol buv
PROCTOLOG crème rect
PYOREX pâte dentifr/gingiv
QUINTONINE sirop
QUITAXON 10mg/ml sol buv
QUITAXON 10mg/ml sol buv
QUOTANE 0,5 % crème
REGRANEX 0,01% gel
REMINYL 4mg/ml sol buv
RESPILENE 3mg/5ml sirop enfant
RETACNYL 0,025 % crème
RETACNYL 0,05 % crème
REVITALOSE sol buv
RHINADVIL cp enr
RHINATHIOL CARBOCISTEINE 2 % sirop expectorant enfant
RHINATHIOL CARBOCISTEINE 2 % sirop sans sucre expectorant enfant
RHINATHIOL CARBOCISTEINE 5 % sirop expectorant adulte
RHINATHIOL CARBOCISTEINE 5 % sirop sans sucre expectorant adulte
RHINATHIOL Pholcodine 0,06 % sirop toux sèche enfant
RHINATHIOL PROMETHAZINE sirop
RHINO SULFURYL sol p pulv nasal
RHINOTROPHYL sol p pulv nasal
RIFADINE 2 % susp buv
ROCALTROL 0,25μg caps molle
ROCGEL susp buv
ROSICED 0,75 % gel p appl loc
ROZAGEL 0,75 % gel p appl loc
ROZEX 0,75% gel
SANOGYL BLANC pâte dentifr
SARGENOR 0,5g/5ml sol buv enfant
SARGENOR 1g/5ml sol buv
SARGENOR A LA VITAMINE C sol buv
SCHOUM sol buv
SEDATIF TIBER sirop
SENSIVISION AU PLANTAIN 2 % collyre en unidose
SEROPRAM 40 mg/ml sol buv
SOLIAN 100 mg/ml sol buv
SOLUTION STAGO DILUEE sol buv
SOLUVIT pdre p sol inj
SURELEN sol buv ad
SURFORTAN sol buv
SYMPAVAGOL cp enr
SYNEDIL 0,5g/100ml sol buv
TALOXA 600mg/5ml susp buv
TEGRETOL 20mg/ml susp buv
TELZIR 50mg/ml susp buv
TERCIAN 40 mg/ml sol buv
TERLOMEXIN 200 mg caps vagin
THERALENE 0,05 % sirop
THERALENE 4 % sol buv en gte
TIAPRIDAL 5mg/gte sol buv
TITANOREINE crème
TITANOREINE lidocaïne 2% crème
TOCLASE TOUX SECHE SANS SUCRE 0,213 % sol buv
TOCO 500mg caps molle
TONICALCIUM sol buv ad
TONICALCIUM sol buv enf
TONIQUE VEGETAL sol buv
TOPAAL susp buv
TRIDESONIT 0,05 % crème
TRILEPTAL 60mg/ml susp buv
TRIMETAZIDINE ARROW 20 mg/ml sol buv
TRIMETAZIDINE BIOGARAN 20 mg/ml sol buv
TRIMETAZIDINE EG 20 mg/ml sol buv
TRIMETAZIDINE MYLAN 20 mg/ml sol buv
TRIMETAZIDINE QUALIMED 20 mg/ml sol buv
TRIMETAZIDINE RATIOPHARM 20 mg/ml sol buv
TRIMETAZIDINE SANDOZ 20 mg/ml sol buv
TRIMETAZIDINE TEVA 20 mg/ml sol buv
TRIMETAZIDINE WINTHROP 20 mg/ml sol buv
TRIMETAZIDINE ZYDUS 20 mg/ml sol buv
TROLAMINE BIOGARAN 0,67 % émuls p appl cut
TROSYD 1 % crème
TRUE TEST disp transderm
TUSSILENE 5 % sol buv sans sucre adulte
TUSSILENE sirop Ad
TUSSILENE sirop Enf
TUSSISEDAL sirop
ULCAR 1 g susp buv
UN ALFA 0,1 μg/gte sol buv
UROSIPHON 2g sol buv
UVIMAG B6 sol buv
VANIQA 11,5 % crème
VASTAREL 20 mg/ml sol buv
VEDROP 50 mg/ml sol buv
VEPESIDE 50mg caps
VERASKIN gel p appl cut
VERMIFUGE SORIN 10 % sirop
VERSATIS 5% emplâtre médicamenteux
VIMPAT 15 mg/ml sirop
VINCRISTINE TEVA 0,1 % (1 mg/1 ml) sol inj IV
VIRAMUNE 50mg/5ml susp buv pédiatrique
VIRLIX 10mg/ml sol buv
VITA-DERMACIDE crème
VOGALENE 0,1 % sol buv

VOLTARENE crème
XOLAAM susp buv en fl
XYLOCAINE NAPHAZOLINE 5% sol p appl loc
XYLOCAINE NEBULISEUR 5 % sol p pulv bucc
XYLOCAINE VISQUEUSE 2% gel oral
ZADITEN 1mg/5ml sol buv
ZEFFIX 5 mg/ml sol buv
ZIAGEN 20mg/ml sol buv
ZINNAT 125mg cp pellic
ZINNAT 250mg cp pellic
ZINNAT 500mg cp pellic
ZOPHREN 4 mg lyoph oral
ZOPHREN 8 mg lyoph oral
ZOVIRAX 200 mg/5 ml susp buv
ZOVIRAX 800 mg/10 ml susp buv
ZYMADUO 150 UI sol buv
ZYMADUO 300 UI sol buv
ZYPREXA VELOTAB 10mg cp orodispers
ZYPREXA VELOTAB 15mg cp orodispers
ZYPREXA VELOTAB 20mg cp orodispers
ZYPREXA VELOTAB 5mg cp orodispers
ZYRTEC 10 mg/ml sol buv

Sources d’aide : Prescrire.org et Le Monde.fr

A voir également:





Pour les moteurs de recherche cet article parle de :

  • bienfait du gel polysilane (1)

  • hemoroide et sirop biocalyptol (1)

  • ketrel et retacnyl sur liste danget (1)

  • locapred danger (1)

  • pargine et nourrisson (1)

    •  
      •  

        Abonnement à notre lettre d’information

    L’auteur vous propose de ne rien manquer des nouveaux articles du blog, abonnez-vous et recevez les nouvelles publications, un envoi par semaine: Inscription gratuite ici

    Vous avez un Libre Arbitre, utilisez toujours votre logique et votre bon sens par rapport à nos articles.


Partager cet article

Repost0
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 01:34

 

Le guide des médicaments inutiles et dangereuxLe guide des médicaments dangereux, un livre qui fait polémique

Philippe Even et Bernard Debré, deux professeurs en médecine, viennent de publier un livre qui dénonce une situation pharmaceutique des plus inefficaces avec plus de 50 % des médicaments du marché hexagonale qui sont inutiles voire même très dangereux pour 5 % d’entre eux.

 

56 médicaments inutiles ou avec des risques largement supérieurs aux bénéfices.

Bernard Debré et Philippe Even affirment qu’il faudrait retirer du marché les 56 produits dans l’intérêt des patients, les médicaments doivent servir les malades et non pas protéger le secteur industriel pharmaceutique. Servier, le labo à l’origine du scandale du Mediator est largement cité dans la liste des médicaments inutiles et dangereux.

 

Interview du Pr. Even par Le Nouvel Observateur

 

Liste des 56 médicaments inutiles et dangereux, les produits sont listés par domaines

  • Cancérologie: Avastin (Roche). Effets secondaires cardiovasculaire qui peuvent être très graves.

  • Rhumatologie: Protelos (Servier). Traitement contre l’ostéoporose en procédure de surveillance, accroit le risque d’embolies pulmonaires.

  • Hexaquine et Quinine Vit. C : (Goménol), et Okimus (Biocodex). Produits à base de quinine utilisés pour les crampes, efficacité néant.

  • Neurologie: Parlodel (Pfizer), Requip (GSK), Tasmar (Meda Pharma), Médicaments utilisés pour traiter la maladie de Parkinson, efficacité quasi nul mais effets secondaires certains : hypersexualité explosive voire dangereuse et addiction au jeu.

  • Antidépresseurs et psychostimulants: Ritaline (Novartis), Concerta (Janssen-Cilag). Psychostimulants pour les troubles de l’attention chez l’enfant, controversée et complétement inutile, sans compter sur les effets secondaires rattachés à la prise de psychotropes chez l’enfant.

  • Tofranil (CSP), Anafranil (Sigma-Tau), Surmontil (Sanofi), Stablon (Servier). Antidépresseurs qui présentent des risques sérieux d’accidents psychiatriques tel que : hallucinations, violences, suicides.

  • Gynécologie: voici les noms des 16 pilules de 3e et 4e générations, ou progestatives, qui provoquent phlébites embolies pulmonaires, à éviter !

  • Cérazette, Nuvaring, Cycleane, Mercilon, Varnoline (Schering-Plough), Qlaira, Melodia, Jasmine-Jasminelle, Yaz (Bayer), Evra (Janssen-Cilag), Triafemi, Carlin, Holgyeme (Effik), Felixita (Theramex), Minesse (Wyeth), Belara (Grünenthal).

  • Antidiabétiques: Byetta (Lilly), Victoza (Novo Nordisk). Risques importants de complications multiples pour ces deux molécules.

  • Galvus et Eucreas (Novartis), Januvia et Janumet (MSD), Xelevia et Velmetia (Pierre Fabre), Trajenta (Boehringer) et Onglyza (Bristol-Myers Squibb). Aucune efficacité pour ces médicaments de la classe des gliptines.

  • Cardiovasculaire: Vasodilatateurs coronaires et artériels: Adancor (Serono), Ikorel (Sanofi), Vastarel et Trivastal (Servier). Procoralan (Servier) + Un antiarythmique: Multaq (Sanofi). Donneraient plus de complications cardiaques que d’amélioration.

  • Deux anti-anticoagulant et anti-agrégant: Ticlid (Sanofi), Pradaxa (Boehringer): Doivent être remplacés par des molécules plus anciennes, aussi efficace mais avec moins d’effets secondaires, comme l’aspirine, le plavix et les héparines.

  • Antitabac: Champix (Pfizer), Zyban (GSK): Ces deux produits n’ont aucun effet positif pour aider les fumeur à arrêter de fumer, le seul bénéfice est pour les labos.

  • Anti-inflammatoires: Indocid (MSD), Nexen (Therabel), Ketum en pommade (Ménarini), Celebrex (Pfizer), Arcoxia (MSD). Peuvent être remplacés par d’autres molécules anti-inflammatoires avec moins d’effets secondaires. Le Ketum en pommade, pourrait entraîner des brûlures graves en cas d’exposition au soleil.

  • Stimulant respiratoire: Vectarion (Servier). Selon le Pr Philippe Even, un café serait plus utile que le Vectarion, et présente moins de danger…

 

Polémique justifiée ou non ?

La sortie de cet ouvrage qui fait déjà polémique, reçoit un accueil mitigé au sein du corps médical Français et bien évidemment des labos qui se voient accuser de commercialiser des médicaments dans le seul but d’engendrer de gros bénéfices en plombant les comptes de l’Assurance-maladie.

Outre le fait de dénoncer l’inefficacité de certains médicaments, l’analyse des deux professeurs de médecine soulèvent également des problèmes structurels bien actuels; Trop de produits inefficaces conservent leur autorisation de mise sur le marché, et par réflexe culturel les consultations médicales aboutissent encore trop souvent sur des ordonnances inutiles.

Les conclusions de ce guide monstrueux de 900 pages ne sont pas forcément assimilables par le grand public. Mais gardons à l’esprit qu’une panoplie de molécules sans intérêt ou nocives, sont tolérées sur le marché français et remboursées par la sécu, notamment pour protéger l’industrie pharmaceutique hexagonale.

 

DSM 5 – 60 maladies en 1952…430 en 2013…

 

Des médecins mieux informés

Il est évident qu’un effort doit être fait par les autorités sanitaires pour permettre aux médecins d’avoir des informations indépendantes sur les médicaments, car pour l’instant la quasi-totalité des médecins des zones urbaines sont principalement informés par les visiteurs médicaux payés par les laboratoires.

Articles pouvant vous intéresser:

 



Livres conseillés :

Catégorie : Médicaments, Santé à la UNE

Mot-Clé : Bernard Debré, guide des médicaments, médicaments, médicaments dangereux, médicaments inutiles, Philippe Even

 

http://www.bon-coin-sante.com/blog-sante-sans-prise-de-tete/actualites-sante/le-guide-des-medicaments-dangereux/

 

Partager cet article

Repost0
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 01:30

 

Le motilium, un neuroleptique dangereux     La dompéridone, molécule du Motilium, Peridys ou autre génériques utilisé contre les nausées augmentent le risque de morts subites

Attention, car le pire est que cette molécule est certainement cachée dans des produits alimentaires que vous consommez régulièrement, vous et vos enfants…

 

Le médicament Motilium ou ses dérivés, utilisés contre les nausées et les vomissements, est responsable de plus de 100 morts subites en 2012. La revue Prescrire rappelle que les neuroleptiques augmentent le risque des troubles du rythme cardiaque. La revue avait déjà publié une liste noire des médicaments à éviter dans laquelle le Motilium et ses équivalents en faisaient partie. De nombreuses familles possèdent du Motilium dans leur armoire à pharmacie. Ce médicament, censé soulager les nausées et les vomissements chez l’adulte et l’enfant n’est pas sans danger, il est même responsable de morts subites cardiaques parmi les patients adultes. En 10 ans plusieurs études épidémiologiques ont déjà été menées sur le Motilium montrant que les morts subites cardiaques étaient environ 1,6 à 3,7 fois plus fréquentes en cas d’exposition à la dompéridone.

 

Trop de médicaments !

Aujourd’hui trop de médicament sont en circulation, et on prescrits beaucoup de médicaments inutilement. En ce qui concerne le Motilium les troubles qui motivent la prise de ce médicament disparaissent naturellement, ou sont amoindris ou avec quelques mesures diététiques. La grosse majorité des causes de ces troubles gastro-œsophagiens sont principalement dus à une mauvaise alimentation (alimentation industrielle + additifs) ce type de médicament est donc inutile si l’alimentation est saine, cependant la revue précise, qu’environ 7% des adultes ont eu au moins une fois une prescription de ce médicament en 2012, soit environ 3 millions de personnes en France qui ne se nourrisse pas correctement.



 L’ANSM va se prononcer sur la dompéridone

Au mois de mars prochain, l’ANSM devra se prononcer sur la dompéridone mais la revue Prescrire craint que l’agence se contente de recommander des baisses de doses ou de durée de traitement. Des mesures qui sont bien sûr insuffisantes pour protéger les patients, des mesures qui risqueraient également de reporter la responsabilité des agences sanitaires vers les soignants, déjà suffisamment occupés pour ne pas avoir, en plus, à expliquer aux patients que tel ou tel médicament est autorisé mais à éviter car trop dangereux.

 

Que dire alors de l’anti-vomitif utilisé par Mac Do ?

Si vous avez déjà retourné un Big Mac ou n’importe quel autre sandwich de chez Mac Do, vous avez certainement déjà aperçu un petit rond blanc au centre de la première tranche de « pain ». Ce petit rond blanc n’est rien d’autre qu’une pastille anti-vomitive (insérée après cuisson) pour vous permettre de vous empiffrer sans vomir, et d’ailleurs Mc donald’s ne se cache pas de mettre de l’anti-vomitif dans ses hamburgers, je cite « …Cela empêche certaines personnes qui on l’estomac sensible, de ne plus revenir, à cause de la grosse quantité de nourriture que l’estomac ingurgite en très peu de temps et l’excès de matières grasses … ».

Mais alors, une question vient à mon esprit, quelle est cette molécule anti-vomitive qu’utilise Mac do dans ses pastilles et dans ses sauces… de la dompéridone ???

 

A voir également :

 

http://www.bon-coin-sante.com/blog-sante-sans-prise-de-tete/alimentation-nutrition/motilium-neuroleptique-dangereux-mort-subite/

Partager cet article

Repost0
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 21:21
Lundi , 24 février 2014
20 utilisations du quotidien avec du Coca-Cola : preuve que le Coca n’a sa place dans le corps humain

 

Coca-Cola est la marque la plus célèbre de l’histoire, et « Coca » est le deuxième mot le plus connu au monde après «bonjour». Cependant, la boisson en elle-même est un poison absolu pour le métabolisme humain. Niveau acidité, le Coca est très proche de celui de l’acide sulfurique et par conséquent il peut nettoyer des surfaces équivalentes et souvent mieux que de nombreux produits ménagers toxiques.Le Coca  est moins cher et plus facile à acheter dans certains pays du tiers monde contrairement à l’accès à l’eau potable. Coca utilise la « propagande des relations publiques» pour convaincre les consommateurs et des nations entières qu’il s’agit d’une «société de l’environnement », alors qu’en réalité elle est liée à la pollution, aux pénuries d’eau, et à certaines maladies.

Les personnes qui consomment des boissons gazeuses telles que le Coca augmentent de 48% le risque d’avoir une crise cardiaque et de faire un AVC, comparé aux personnes qui n’ont jamais bu de sodas ou seulement occasionnellement. Une étude publiée dans la revue Respirology révèle que la consommation de boissons gazeuses est également associée au cancer du poumon et aux troubles respiratoires comme l’asthme et la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

La carbonatation du Coca entraîne une perte de calcium dans les os à cause d’un processus en 3 étapes:

1. La carbonatation irrite l’estomac.

2. L’estomac «soigne» l’irritation de la seule façon qu’il connaisse, Il ajoute de l’antiacide à sa disposition: le calcium. Il l’obtient à partir du sang.

3.Le sang, alors faible en calcium, se réapprovisionne à partir des os. S’il ne le faisait pas, la fonction musculaire et cérébrale serait gravement compromise.

Mais, l’histoire ne s’arrête pas là. Un autre problème avec la plupart des Coca est qu’elle contient également de l’acide phosphorique (pas le même que la carbonatation, qui est le dioxyde de carbone mélangé à l’eau). L’acide phosphorique ( E 338)  ralentit le système immunitaire et puise dans le calcium.

Donc le Coca ramollit vos os (en fait, il les affaiblit et les fragilise) de 3 façons:

1. La carbonatation réduit le calcium dans les os.

2. L’acide phosphorique réduit également le calcium dans les os.

3. La boisson remplace une solution contenant du calcium, comme le lait ou l’eau. Le lait et l’eau ne sont pas d’excellentes sources de calcium, mais ils en sont quand même.

Le cancer de l’œsophage était très rare il y a deux générations , aujourd’hui, il est très courant. Le mécanisme de base fonctionne de manière suivante:

1. Les dommages mécaniques des cellules sont un énorme facteur de risque de cancer. C’est pourquoi les particules d’amiante, par exemple, provoquent le cancer du poumon.

2. Toutes les boissons gazeuses causent le reflux gastrique (acide de l’estomac se levant à travers le clapet de l’œsophage). Celui-ci est plus prononcé lorsque le corps est à l’horizontal (comme dans le sommeil), mais la dose de Coca-Cola et de boissons gazeuses consommée aux États-Unis signifie que le reflux gastrique est bien supérieur à la limite recommandée. Chaque fois que vous buvez une boisson gazeuse, vous allez éructer et avoir de l’acide dans l’œsophage. De combien en trop? La recherche ne dit pas où est la limite, elle montre seulement que nous sommes nombreux à l’avoir dépassée de beaucoup.

3. L’acide gastrique dissout les tissus : c’est son but. La muqueuse de l’estomac ne pénètre pas dans l’œsophage, de sorte que le bas de l’ œsophage est endommagé par l’acide beaucoup plus fréquemment chez ceux qui consomment des boissons gazeuses que ceux qui n’en consomment pas. Il en résulte une augmentation radicale des mutations cellulaires, et aussi un niveau beaucoup plus élevé de radicaux libres.

20 utilisations du quotidien avec du Coca
Le Coca agit comme un nettoyant acide. La quantité d’acide contenue dans le soda est suffisante pour enlever l’émail de vos dents, ce qui les rend plus sensibles aux caries. Dans les tests effectués sur les niveaux d’acidité des sodas, on a relevé que certains d’entre eux  avaient des niveaux de PH très faibles (2,5). Pour mieux visualiser tout ça, prenons comme exemple l’acide sulfurique qui a un pH de 1 et de l’eau pure qui a un pH de 7.

Pour prouver que Coca n’a pas sa place dans le corps humain, voici comment vous pouvez utiliser le Coca de 20 manières différentes en vous en servant comme nettoyant domestique:

1. Enlève les taches de graisse sur les vêtements et les tissus

2. Enlève la rouille, les méthodes incluent l’utilisation de tissu trempé dans le Coca, une éponge ou même une feuille d’aluminium. Desserre également les boulons rouillés.

3. Enlève les taches de sang sur les vêtements et les tissus.

4. Nettoie les taches d’huile sur un plancher de garage, laissez tremper la tache, puis lavez à grande eau.

5. Tue les limaces et les escargots, l’acide les tue. (rassurant non ?)

6. Nettoie les casseroles brûlées, laissez-le Coca tremper dans la casserole , puis rincez.

7. Détartre une bouilloire (même méthode qu’avec les casseroles brûlées)

8. Nettoie les bornes de la batterie de la voiture en versant une petite quantité de Coca sur chacun d’eux.

9. Nettoie votre moteur; les distributeurs de Coca ont eu recours à cette technique pendant des décennies.

10.  Rend les pièces de monnaie brillantes; les tremper dans Coca, elles ne seront plus du tout ternes.

11. Nettoie le coulis : versez du Coca sur le plancher de la cuisine, laissez agir quelques minutes, puis essuyez.

12. Dissout une dent; Utilisez un récipient hermétique … cela prend un certain temps, mais ça fonctionne.

13. Enlève le chewing-gum des cheveux; faire trempette dans un petit bol de Coca-Cola, laisser quelques minutes.

14. Enlève les taches de  porcelaine vitrifiée.

15. Vous avez une piscine sale? Ajoutez  deux bouteilles de 2 litres de Coca , cela efface la rouille.

16. Vous pouvez supprimer (ou faire disparaître) la couleur de vos cheveux en versant du Coca 0  dessus.

17. Enlève les taches de marqueur sur la moquette et les tapis. Mettez du Coca, lavez et nettoyez à l’eau savonneuse.

18 . Nettoie les WC ; verser autour de la cuvette, laissez pendant un certain temps , rincez et c’est propre.

19 . Du Coca  et une feuille d’aluminium apporteront du Chrome pour une haute brillance .

20 . Enlève les bandes de peinture sur les meubles en métal . Faire tremper une serviette dans le Coca et le poser sur la surface peinte .

Maintenant, pouvez- vous imaginer ce qui est fait aux parois de votre estomac ?

Vous-êtes-vous déjà demandé ce qu’était exactement le Coca-Cola ?

Après 10 minutes : Le sucre contenu dans un verre de Cola peut causer une «grève» dévastatrice dans le corps . La cause étant l’acide phosphorique qui inhibe l’action du sucre .

Après 20 minutes : Il y a un taux élevé d’insuline dans le sang.

Après 40 minutes : L’ingestion de caféine est enfin terminée. Les pupilles sont en expansion . La pression artérielle augmente parce que le foie dispose de plus de sucre dans le sang. Les récepteurs de l’adénosine sont bloqués empêchant ainsi la somnolence .

Après 45 minutes : Le corps augmente la production de dopamine , qui stimule le centre du plaisir du cerveau . Similaire à la réaction de l’héroïne .

Après 1 heure : L’acide phosphorique se mélange au calcium , au magnésium et au zinc dans le tractus gastro-intestinal , ce qui suralimente le métabolisme. Il y a alors libération de calcium par l’urine .

Après plus d’1 heure: les effets diurétiques de la boisson entrent « en jeu » . Le calcium , le magnésium et le zinc sont éliminés hors du corps , qui sont une partie des os , ainsi que le sodium. A ce moment , nous pouvons devenir irritable. Toute l’eau, contenue dans un coca cola , est éliminée par l’urine .

Lorsque avoir une bouteille de Coca-Cola froid Lorsque l’on a une bouteille de Coca Cola fraîche et que l’on en profite, sommes-nous au courant du cocktail chimique que nous mettons dans notre corps ? L’ingrédient actif de Coca- Cola est l’acide ortho phosphorique . En raison de sa forte acidité , les citernes utilisées pour le transport de ces produits chimiques doivent être équipés de réservoirs spéciaux conçus pour des matériaux très corrosifs .

Ayons un regard sur « l’anatomie » de l’un des produits les plus mis en avant de  » Coca- Cola Co. » – Coca- Cola Light sans caféine . Cette boisson contient : Aqua gazéifiée , E150d , E952 , E951 , E338 , E330 , E211 .

Aqua gazéifiée- c’est l’eau pétillante . On remue la sécrétion gastrique , cela augmente l’acidité du suc gastrique et provoque des flatulences . On utilise principalement l’eau du robinet filtrée.

E150d – il s’agit d’ un colorant alimentaire obtenu par le traitement du sucre , à des températures spécifiques , avec ou sans addition de réactifs chimiques . Dans le cas de Coca-Cola , on ajoute du sulfate d’ammonium .

E952 – le sodium cyclamate est un substitut du sucre . Le cyclamate est un produit chimique synthétique , a un goût sucré , qui est 200 fois plus sucré que le sucre , et est utilisé comme édulcorant artificiel . En 1969, il a été interdit par la FDA , car celui-ci , ainsi que la saccharine et l’aspartame , ont provoqué un cancer chez les rats .

E950 – l’acésulfame de potassium . 200 fois plus sucré que le sucre , contenant de la méthyl – éther . Elle aggrave le fonctionnement du système cardio-vasculaire . De même, elle contient de l’acide aspartique qui peut également avoir un effet excitant sur ​​notre système nerveux et dans le temps , il peut mener à la dépendance . L’acésulfame est mal dissoute et déconseillée pour les enfants et les femmes enceintes .

E951 – L’aspartame . Un substitut du sucre pour les diabétiques et qui est chimiquement instable à des températures élevées , il se décompose en méthanol et en phénylalanine . Le méthanol est très dangereux car seulement 5 à 10 ml peuvent entraîner la destruction du nerf optique et une cécité irréversible . Dans les boissons chaudes et douces , l’aspartame se transforme en formaldéhyde qui est un carcinogène très élevé . Les symptômes d’empoisonnement d’aspartame incluent : perte de conscience , maux de tête , fatigue ,étourdissements , nausées, palpitations , prise de poids , irritabilité, anxiété , perte de mémoire , troubles de la vision , évanouissements , douleurs articulaires , dépression , infertilité , perte auditive … L’aspartame peut aussi provoquer les maladies suivantes : tumeurs cérébrales ,sclérose en plaques , épilepsie , la maladie de Basedow , fatigue chronique , maladie d’Alzheimer , diabète , déficience mentale et  tuberculose . A la base , cette substance était illégale en raison de ses dangers, mais elle a été de nouveau rendue légale de manière suspecte .

E338 – L’acide ortho phosphorique . Cela peut causer une irritation de la peau et des yeux. Il est utilisé pour la production de sels d’acide phosphorique de l’ammoniaque , de sodium , de calcium , de l’aluminium et également dans la synthèse organique pour la production de charbon de bois et des bandes de films . Il est également utilisé dans la production de matériaux réfractaires, des céramiques , du verre, des engrais, des détergents synthétiques , la médecine, la métallurgie , ainsi que dans les industries du textile et du pétrole. Il est connu que l’acide ortho phosphorique empêche l’absorption du calcium et du fer dans l’organisme ce qui peut provoquer une fragilisation des os et l’ostéoporose. Il y a d’autres effets secondaires comme la soif et les éruptions cutanées .

E330 – L’acide citrique . Il est largement utilisé dans les industries pharmaceutiques et alimentaires . Les sels d’acide citrique ( citrates ) sont utilisés dans l’industrie alimentaire en tant qu’ acides , conservateurs , stabilisants, et dans le domaine médical pour la conservation du sang – .

E211 -Le benzoate de sodium. Il est utilisé dans la production de certains produits alimentaires à des fins anti-bactériennes et anti-fongiques. On le trouve souvent dans les confitures, jus de fruits et les yaourts aux fruits. Il n’est pas recommandé pour les asthmatiques et les personnes qui sont sensibles à l’aspirine. Une étude menée par Peter Piper de l’Université de Sheffield en Grande-Bretagne, a constaté que ce composé provoquait des dommages importants de l’ADN. Selon Peter, le benzoate de sodium, qui est un composant actif dans les agents de conservation, ne détruit pas l’ADN, mais il le désactive. Cela peut conduire à une cirrhose et des maladies dégénératives telles que la maladie de Parkinson.

Ainsi, le Coca-Cola est incontestablement un produit très utile. Mais un conseil, utilisez-le uniquement à des fins qui n’incluent pas sa consommation !

Partager cet article

Repost0
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 01:51

 

Toutes les plantes au lien ci-dessous :

http://www.consoglobe.com/10-plantes-pour-trouver-le-sommeil-cg

 

02/2014

La verveine

La verveine officinale, Verbena officinalis est à différencier de la verveine odorante qui elle est à conseiller en cas de maux de ventre.

CC : Gernot A. Molitor

CC : Gernot A. Molitor

Comment la verveine agit-elle sur la qualité du sommeil ?

La tisane de verveine est tout indiquée pour les troubles liés à la nervosité. Ne pas hésiter à en boire 2 ou 3 tasses par jour.

*

> suite du diaporama

Pages:

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

 

http://www.consoglobe.com/10-plantes-pour-trouver-le-sommeil-cg

 

Partager cet article

Repost0
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 03:16

 



Certains composés chimiques pourraient être responsables de l’augmentation des troubles neurologiques chez l’enfant. C’est en tout cas les conclusions d’une équipe états-unienne qui appelle les autorités à renforcer les contrôles afin de limiter les risques pour la santé des petits.



Le 18/02/2014 à 09:25 - Par Agnès Roux, Futura-Sciences

 

 

Le cerveau des enfants est en développement et est donc particulièrement sensible aux produits chimiques neurotoxiques. © Josh Liba, Flickr, cc by nc nd 2.0 Le cerveau des enfants est en développement et est donc particulièrement sensible aux produits chimiques neurotoxiques. © Josh Liba, Flickr, cc by nc nd 2.0

 

 

Ces dernières années, le nombre de troubles du développement chez l’enfant, comme l’hyperactivité, l’autisme et la dyslexie, est monté en flèche. Pourquoi ? Selon des chercheurs de l’université Harvard à Boston (États-Unis), cela serait en partie dû à l’utilisation de certains produits chimiques. En 2006 déjà, ils avaient dénoncé la neurotoxicité de cinq d’entre eux : le plomb, le méthylmercure, le polychlorobiphényle, l’arsenic et le toluène. Leurs résultats montraient qu’une exposition à ces produits affectait le développement cérébral du fœtus et de l’enfant. Elle serait également associée à une baisse des performances scolaires et du quotient intellectuel (QI) ainsi qu’à une hausse de la délinquance juvénile.

 

Les mêmes scientifiques se sont à nouveau penchés sur la littérature de ces dernières années et ont mis le doigt sur six autres produits chimiques potentiellement dangereux pour le cerveau des enfants. Il s’agit du manganèse, du fluorure, du chlorpyriphos-éthyl, du dichlorodiphényltrichloroéthane (DDT), du perchloroéthylène (perchlo) et du polybromodiphényléther (PBDE). Le manganèse, retrouvé dans l’eau potable, diminuerait les aptitudes mathématiques et intensifierait l’hyperactivité alors que la consommation de fluorure affecterait le QI. Les quatre autres produits chimiques, retrouvés dans les pesticides et les solvants, ont été liés à une augmentation des comportements agressifs et à une baisse de la sociabilité.

 

Les auteurs reconnaissent cependant qu’il n’y a pour le moment pas de preuves formelles de la nocivité de ces produits. Cependant, de plus en plus d’études révèlent un lien entre une exposition à ces composés et le développement de problèmes psychiatriques et comportementaux chez l’enfant. « Le cerveau en développement semble particulièrement vulnérable ce qui peut conduire à des changements permanents », expliquent-ils dans leur bilan publié dans la revue Lancet Neurology. Selon eux, il est nécessaire d’accentuer les contrôles de tous les produits chimiques avant leur mise en place sur le marché. « Notre plus grande peur est que les enfants soient exposés à un produit toxique encore inconnu qui affecte leur intelligence et leur comportement », concluent les auteurs. « Il faut absolument agir ! »



http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/medecine-bref-cerveau-enfants-serait-victime-produits-chimiques-52347/#xtor=RSS-8

 

Partager cet article

Repost0
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 02:58

Partager cet article

Repost0
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 02:10

 

Par lejournaldusiecle le 31 octobre 2012 • ( 3 )

Détection à l’oeil nu du VIH et de certains cancers grâce à l’Or

Des chercheurs britanniques ont mis au point un test à base de nanoparticules d’or qui permet de dépister à l’oeil nu les premiers stades d’une maladie ou d’une infection, comme le cancer de la prostate ou le VIH.

Ce détecteur, constitué d’infimes particules d’or déposées sur une base en plastique, permet d’analyser le sérum contenu dans le sang du patient.

Si ce sérum contient les marqueurs biologiques distinctifs d’une maladie, comme le p24 associé à une infection par le virus du sida ou l’antigène prostatique spécifique (PSA) servant à diagnostiquer un cancer de la prostate, les nanoparticules d’or réagissent, donnant une teinte bleue caractéristique à la solution remplissant le détecteur. En l’absence de ces marqueurs, les particules se séparent pour former des sortes de petites boules qui donnent une coloration rougeâtre.

Selon ses inventeurs, ce prototype est dix fois plus sensible que les procédés actuels et dix fois moins cher à fabriquer, ce qui pourrait particulièrement intéresser les pays défavorisés.

"Le test est conçu sur des supports plastiques jetables et ne demande pas d’utiliser des équipements coûteux puisque la présence de la molécule recherchée peut être détectée d’un simple regard, à l’oeil nu", explique Molly Stevens, de l’Imperial College de Londres.

Sa grande sensibilité lui permet en outre de détecter les premiers stades d’une infection ou d’une maladie, là où les méthodes actuelles échouent, et offrirait donc de meilleures chances de traitement, aux malades séropositifs par exemple.

Revers de la médaille, le détecteur ne fournit pas d’information sur la concentration des marqueurs biologiques ciblés.

"Le test répond par oui ou non. Il ne dit pas spécifiquement combien il y a de marqueurs dans le sang, juste s’ils sont présents, même à des concentrations ultra-faibles", résume Molly Stevens.

Les inventeurs souhaitent à présent évaluer la validité de leur méthode en la testant à grande échelle sur des patients, en partenariat avec des ONG intervenant dans les pays pauvres.

3 réponses

  1. cyril

    1 novembre 2012 • 06:09

 

0

0

 

 

Évaluez ceci



il est totalement impossible de voir le vih,pour une raison simple,ça n’existe pas. il y a un prix de 100 milles euros a qui le montrera sous microscope electronique et ça fait 15 ans qu’on attend que quelqu’un vienne chercher le prix. les marqueurs n’ont aucune fiabilité,en gros,tout ça,c’est du pipo!!

Répondre ↓

  1.  
  1.  

     

  1.  

    0

  1.  

    0

  1.  

     

  1.  

     

  1.  

    Évaluez ceci

  1.  



  1.  

    Vous n’avez pas compris. vous baptisez ‘prion’ quelque chose que vous ne voyez pas ni ne comprenez, vous inventez des médicaments coûteux, et vous dites : c’est la faute au prion. Tout le monde est content. La Sécu qui augmente son trou avec le même bonheur chaque année en refusant toute méthode médicale quipermet de SOIGNER les gens, pas de les rendre malades ni les tuer (entendu aujourd’hui Debré dire -pour s’en offusquer quand même – que 20 000 personnes mouraient chaque année de maladies dues aux médicaments. Il précisait que tout le monse s’en fiche parce qu’elles ont plus de 65 ans, en général). Les labos qui s’enrichissent avec du vent, les "scientifiques" qui peuvent pontifier en se prenant pour des grands prêtres d’un religion qui s’appelle le Progrès et la Science – entendu un médecin dire : "moi, je ne CROIS qu’en la science!" (je croyais jusque là les deux termes antinomiques). Enfin, les politiques préfèrent faire peur avec l’aide des médias et du show-bizz : à ce propos écouter la chronique de ce dimanche 4 novembre de Michel Serres sur France-Info (enregistrement possible).

    Allez, courrez prendre vos pilules, c’est bon pour l’économie !

    Répondre ↓

  1.  
  1. Spitoven

    1 novembre 2012 • 00:19

 

1

0

 

 

Évaluez ceci



Bravo ! Ça c’est bien joué.

Stade suivant : la guérison.

http://lejournaldusiecle.com/2012/10/31/detection-a-loeil-nu-du-vih-et-de-certains-cancers-grace-a-lor/

 

Partager cet article

Repost0
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 02:06

 

Par lejournaldusiecle le 19 septembre 2012 • ( 23 )

Les OGM sont de véritables poisons selon une étude française

Des chercheurs français ont étudié secrètement, pendant deux ans, 200 rats nourris au maïs transgénique. Tumeurs, pathologies lourdes… une hécatombe. Et une bombe pour l’industrie OGM.C’est une véritable bombe que lance, ce 19 septembre à 15 heures, la très sérieuse revue américaine "Food and Chemical Toxicology" – une référence en matière de toxicologie alimentaire – en publiant les résultats de l’expérimentation menée par l’équipe du français Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l’université de Caen. Une bombe à fragmentation : scientifique, sanitaire, politique et industrielle. Elle pulvérise en effet une vérité officielle : l’innocuité du maïs génétiquement modifié.

Même à faible dose, l’OGM étudié se révèle lourdement toxique et souvent mortel pour des rats. A tel point que, s’il s’agissait d’un médicament, il devrait être suspendu séance tenante dans l’attente de nouvelles investigations. Car c’est ce même OGM que l’on retrouve dans nos assiettes, à travers la viande, les œufs ou le lait. 

En 2006, c’est comme un véritable thriller que commence cette recherche, dont le maître d’œuvre, Gilles-Eric Séralini, divulgue lui-même les conclusions dans un ouvrage à paraître la semaine prochaine ("Tous cobayes !", Flammarion, en librairie le 26 septembre).

 

 

Nom de code In Vivo

Jusqu’en 2011, les chercheurs ont travaillé dans des conditions de quasi-clandestinité. Ils ont crypté leurs courriels comme au Pentagone, se sont interdit toute discussion téléphonique et ont même lancé une étude leurre tant ils craignaient un coup de Jarnac des multinationales de la semence.

Le récit de l’opération – nom de code In Vivo – évoque la très difficile récupération de semences de maïs OGM NK 603, propriété brevetée de Monsanto, par le truchement d’un lycée agricole canadien. Puis la récolte et le rapatriement des "gros sacs de jute" sur le port du Havre fin 2007, avant la fabrication de croquettes dans le secret le plus total et la sélection de deux cents rats de laboratoires dits "Sprague Dawley". Bilan ? Glaçant : "Après moins d’un an de menus différenciés au maïs OGM, confie le professeur Séralini, c’était une hécatombe parmi nos rats, dont je n’avais pas imaginé l’ampleur".

 

Pathologies lourdes, tumeurs mammaires

Tous les groupes de rats, qu’ils soient nourris avec le maïs OGM traité ou non au Roundup, l’herbicide de Monsanto, ou encore alimentés avec une eau contenant de faibles doses d’herbicide présent dans les champs OGM, sont frappés par une multitude de pathologies lourdes au 13e mois de l’expérience. Chez les femelles, cela se manifeste par des explosions en chaine de tumeurs mammaires qui atteignent parfois jusqu’à 25% de leur poids. Chez les mâles, ce sont les organes dépurateurs, le foie et les reins, qui sont atteints d’anomalies marquées ou sévères. Avec une fréquence deux à cinq fois plus importante que pour les rongeurs nourris au maïs sans OGM. 

Comparaison implacable : les rats OGM déclenchent donc de deux à trois fois plus de tumeurs que les rats non OGM quel que soit leur sexe. Au début du 24° mois, c’est-à-dire à la fin de leur vie, de 50% à 80% des femelles OGM sont touchées contre seulement 30% chez les non-OGM.

Surtout, les tumeurs surviennent nettement plus vite chez les rats OGM : vingt mois plus tôt chez les mâles, trois mois plus tôt chez les femelles. Pour un animal qui bénéficie de deux ans d’espérance de vie, l’écart est considérable. A titre de comparaison, un an pour un rongeur, c’est à peu près l’équivalent d’une quarantaine d’années pour un homme…

Pathologies lourdes, tumeurs mammaires

Exiger des comptes

C’est forte de ces conclusions que Corinne Lepage, dans un livre qui paraît vendredi 21 septembre ("La vérité sur les OGM, c’est notre affaire", Editions Charles Léopold Mayer), entend bien exiger des comptes auprès des politiques et des experts, français et européens, des agences sanitaires et de la Commission de Bruxelles, qui se sont si longtemps opposés et par tous les moyens au principe d’une étude de longue durée sur l’impact physiologique des OGM.

Cette bataille, l’ex-ministre de l’Ecologie et première vice-présidente de la commission Environnement, Santé publique et Sécurité alimentaire à Strasbourg, la mène depuis quinze ans au sein du Criigen (Comité de Recherche et d’Information indépendantes sur le Génie génétique) avec Joël Spiroux et Gilles-Eric Séralini. Une simple association 1901 qui a pourtant été capable de réunir de bout en bout les fonds de cette recherche (3,2 millions d’euros) que ni l’Inra, ni le CNRS, ni aucun organisme public n’avaient jugé judicieux d’entreprendre.

 

Une étude financée par Auchan et Carrefour

Comment ? Autre surprise : en sollicitant la Fondation suisse Charles Léopold Mayer. Mais aussi les patrons de la grande distribution (Carrefour, Auchan..), qui se sont réunis pour l’occasion en association. Depuis la vache folle, ces derniers veulent en effet se prémunir de tout nouveau scandale alimentaire. A tel point que c’est Gérard Mulliez, fondateur du groupe Auchan, qui a débloqué les premiers financements.

L’étude du professeur Séralini laisse donc présager une nouvelle guerre meurtrière entre pro et anti-OGM. Les agences sanitaires exigeront-elles de toute urgence des études analogues pour vérifier les conclusions des scientifiques français ? Ce serait bien le moins. Monsanto, la plus grande firme mondiale de semences transgéniques, laissera-t-elle faire ? Peu probable : sa survie serait en jeu. Pour une seule plante OGM, il y a une centaine de variétés. Ce qui impliquerait au moins une dizaine d’études de 100 à 150 millions d’euros chacune !

 

Le temps de la vérité

Sauf que, dans cette nouvelle confrontation, le débat ne pourra plus s’enliser comme par le passé. Dés le 26 septembre, chacun pourra voir au cinéma le film choc de Jean-Paul Jaud, "Tous Cobayes ?", adapté du livre de Gilles-Eric Séralini, et les terribles images des rats étouffant dans leurs tumeurs. Des images qui vont faire le tour de la planète et d’internet, puisqu’elles seront diffusées sur Canal+ (au "Grand Journal" du 19 septembre) et sur France 5 (le 16 octobre dans un documentaire). Pour les OGM, l’ère du doute s’achève. Le temps de la vérité commence.

Sources : Le Journal du Siècle / Nouvel Obs

Partager :


Un égyptien condamné à 6 ans de prison pour atteinte au prophète Mahomet

"Oui, les OGM sont des poisons !"


Catégories:Auchan, Carrefour, Monsanto, OGM, Science

Tags:Auchan, étude, Carrefour, OGM, Science

23 réponses

  1. mheshiimiwa

    22 septembre 2012 • 00:30

 

0

0

 

 

Évaluez ceci



Ouarf les militants pro-rats. Si tuer deux trois rats peut permettre a l’humanité d’avancer, alors oui, je les tuerais moi même et sans rancune…

Mheshimiwa.

Répondre ↓

  1. poke

    21 septembre 2012 • 18:04

 

0

0

 

 

Évaluez ceci



Voilà ce que ça donne au bout de 2 années.. Et au bout de 8O ans?

Répondre ↓

  1. Olaf van Ditzhuyzen

    21 septembre 2012 • 04:43

 

0

0

 

 

Évaluez ceci



Je cherche 200 volontaires pour effectuer une étude chez l’homme. Vous serez tiré au sort pour être soumis à un régime OGM + Roundup ou un régime standard (groupe contrôle). Suivi prévu sur 15 ans. Si vous développez une tumeur vous serez euthanasié pour autopsie.

Bien sûr je plaisante, on ne peut pas faire ce genre d’étude chez l’homme.

Répondre ↓

  1. Jean-Francois

    20 septembre 2012 • 22:00

 

0

0

 

 

Évaluez ceci



Tout le monde qui se soigne avec des médicaments ont fait subir cela aux rats. Et combien d’entre vous consomme de la viande. Désolé, mais je trouve certain discours ici hypocrite.

Répondre ↓

  1. benbox

    20 septembre 2012 • 13:54

 

0

0

 

 

Évaluez ceci



Je précise que je suis farouchement opposé aux OGM. Maxime a totalement raison: aucune espèce n’est un modèle biologique pour une autre, et la question n’est pas de savoir pendant combien de mois ils sont testés. Un rat a une longévité de 2 ans, ce qui n’a rien à voir avec un humain. Quelqu’un connait-il une règle de proportionnalité qui s’appliquerait lorsqu’on passe de l’animal à l’humain? Tout cela n’est pas de la science… car cela n’a jamais été démontré ou validé (et pour cause…)
Victor Hugo qui a inspiré l’auteur de ce blog ("Ce siècle est à la barre et je suis son témoin") a également écrit : "la vivisection est un crime"…
Avant d’applaudir naïvement à cette n-ième étude sur les OGM (et il y en aura d’autres démontrant le contraire), les lecteurs feraient bien de réfléchir à ça !

Répondre ↓

  1.  
  1.  

     

  1.  

    0

  1.  

    0

  1.  

     

  1.  

     

  1.  

    Évaluez ceci

  1.  



  1.  

    et toi aussi tu devrais réfléchir !!

    Répondre ↓

  1.  
  1.  
    •  

       

  1.  
    •  

      0

  1.  
    •  

      0

  1.  
    •  

       

  1.  
    •  

       

  1.  
    •  

      Évaluez ceci

  1.  
    •  



  1.  
    •  

      A quoi tu réfléchis toi ?
      j’adore ta réflexion Casa !
      Au fait c’est quoi ton opinion, être en désaccord avec quelqu’un ça peut se comprendre mais faut-il encore savoir de quoi tu parles.

  1.  
    •  
  1. TomTom

    20 septembre 2012 • 13:48

 

0

0

 

 

Évaluez ceci



Maxime a totalement raison: aucune espèce n’est un modèle biologique pour une autre, et la question n’est pas de savoir pendant combien de mois ils sont testés. Un rat a une longévité de 2 ans, ce qui n’a rien à voir avec un humain. Quelqu’un connait-il une règle de proportionnalité qui s’appliquerait lorsqu’on passe de l’animal à l’humain? Tout cela n’est pas de la science… Je précise que je suis farouchement opposé aux OGM.

Répondre ↓

  1. tmtisfree

    20 septembre 2012 • 11:58

 

0

0

 

 

Évaluez ceci



La cavalerie lourde est de sortie : une publication (pas de lien donné), 2 livres, des articles exclusifs, 1 film. Tout ça pour une seule étude non confirmée, qui ne dit rien sur le principe actif du Roundup (le glyphosate), et réalisée en condition de laboratoire (quid des conditions réelles ?) par le même chercher qui affirmait en 2010 :

"Some known adjuvants of Roundup such as polyethoxylated tallowamine (or POEA)
showed more toxic effects than glyphosate in various models, and even more than
Roundup in some cases on aquatic life for example (Tsui & Chu 2003; Marc et al.
2005) or on human cells (Benachour & Seralini 2009)".

Tous les produits (du plus simple au plus complexe, les principes actifs comme les excipients/adjuvants) sont potentiellement toxiques et l’effet-dose est rarement linéaire (donc difficile à prévoir).

Ce n’est pas en faisant du sensationnalisme, comme c’est le cas ici et plus généralement quand les bouffons verts ignares s’en mêlent, que le quidam va s’y retrouver et s’y intéresser : la fatigue de l’alarmisme permanent est contre-productif.

Répondre ↓

  1. Mess'N

    20 septembre 2012 • 05:17

 

0

0

 

 

Évaluez ceci



Maxime, les OGMs sont testés pendant 3 mois. Sur France 3 il a été dit que les tumeurs cancéreuses apparaissaient vers 4 mois. Du coup et si cette information est vrai, on ne peut pas dire que trois mois soit une étude sérieuse à mon avis.

Répondre ↓

  1. falzone veronique

    19 septembre 2012 • 23:00

 

0

0

 

 

Évaluez ceci



je trouve tellement grave que tout le monde (ou presque ) banalise la cruauté infligée à ces pauvres animaux . il est monstrueux que des tortionnaires en blouse blanche soient payer par les compagnies qui nous empoisonnent . les ogm sont dangereux ???? tout le monde tombe des nus …la sonnette d alarme est depuis longtemps tirée par plusieurs mouvements ecologistes et là MIRACLE la science arrive …blouse blanche , tortures , constats , cruauté , horreur et meme photos imondes et la verité se fait sur le dos des rats LES OGN TUENT meme les paysans (qui n ont pas le niveau d’étude des tortionnaires) le savaient car eux écoutent leurs terres et ne pensent pas qu au PROFIT A TOUT PRIX . pauvre monde malade de son égoisme

Répondre ↓

  1.  
  1.  

     

  1.  

    0

  1.  

    0

  1.  

     

  1.  

     

  1.  

    Évaluez ceci

  1.  



  1.  

    Tu te soigne avec des médicaments parfois? Et bien ces pauvres petits rats comme tu dis ont servie à te soigner! Sans oublier les singe et les cochons. Tout le monde le savait, mais malheureusement on vit dans une société qui a besoin de preuves pour intervenir.

    Répondre ↓

  1.  
  1. maxime13

    19 septembre 2012 • 22:49

 

0

1

 

 

Évaluez ceci



Pathétique ! depuis quand sommes-nous des rats de 70kg? On peut faire dire tout et son contraire à l’expérimentation animale selon l’espèce/la lignée d’animaux utilisée. Comment croyez-vous que les OGM ont été mis sur le marché. Ils ont déjà été archi-testés et re-testés sur les animaux. On sait évaluer la toxicité de façon bien plus fiable, et sans torturer. Mais c’est un business moins juteux que la vivisection, forcément…

Répondre ↓

  1.  
  1.  

     

  1.  

    0

  1.  

    0

  1.  

     

  1.  

     

  1.  

    Évaluez ceci

  1.  



  1.  

    Désolé Maxime, mais pour ta gouverne, depuis le début aucune expérience, aucun test n’a jamais dépassé les 3 mois, puisque soit disant ce n’était pas la peine ! A moins que tu ais connaissance d’expériences ? De résultats de recherche ? De publication qui sont inconnues du grand public ? Donne des liens !

    Répondre ↓

  1.  
  1. mheshiimiwa

    19 septembre 2012 • 20:58

 

0

0

 

 

Évaluez ceci



Hmmm intéressant. Bon c’est pas une nouvelle, mais elle devient enfin une vérité ! C’est quand même triste les parcours du combattants juste pour faire triompher une vérité que tout le monde connait. Voila toute la perversion du capitalisme, et les dons d’Auchan et Carrefour ne contreviennent pas (comme cité dans l’article, ils ont financés pour éviter des scandales financiers), quand la vérité ne fait pas de profit, il faut la cacher.

Mheshimiwa.
http://le-petit-emmerdeur.com/

Répondre ↓

  1. philippe bastide

    19 septembre 2012 • 18:28

 

0

0

 

 

Évaluez ceci



Bravo Auchan , pour le coup !

Répondre ↓

  1.  
  1.  

     

  1.  

    0

  1.  

    0

  1.  

     

  1.  

     

  1.  

    Évaluez ceci

  1.  



  1.  

    de pub

    Répondre ↓

  1.  
  1. Nad51

    19 septembre 2012 • 16:07

 

0

0

 

 

Évaluez ceci



Pauvres rats ! Il a fallu les torturer pour prouver quelque chose que tout le monde savait !

Répondre ↓

Rétroliens

  1. OGM…notre santé en danger ! « &maCom

  2. Anti-OGM, un nouveau contre-pouvoir est né ! « Influence et émergence, le blog de Bénédicte Kibler

  3. OGM : une centaine de « Faucheurs  détruisent du soja transgénique à Lorient « Le Journal du Siècle

  4. L’étude Séralini sur la toxicité des OGM enterrée par les experts européens « Le Journal du Siècle

http://lejournaldusiecle.com/2012/09/19/les-ogm-sont-de-veritables-poisons-selon-une-etude-financee-par-auchan-et-carrefour/

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : florilege2613.over-blog.fr
  • florilege2613.over-blog.fr
  • : Pour un monde meilleur POUR TOUS
  • Contact

Profil

  • florilege2613.over-blog.fr
  • Charisme, je rêve d'un monde meilleur, ma célébrité préféré : Hugo Chavez, Thomas Sankara, Che Guevara, Robespierre, l'Abbé Pierre

Recherche

Archives

Liens