Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 22:19


 

3 août, 2014

Posté par voltigeur sous Actualité générale, Médical et alimentation, Réflexion

 


 

Les génériques ne sont pas pareils que les originaux? Nous aurait on menti?

Des différences de dose entre un médicament générique et son original peuvent entraîner chez les patients des conséquences graves.
medicaments-dangereux-Liste-noire
CAS. Le quotidien belge Le Soir relate l’histoire d’une patiente traitée pour des crises d’épilepsie qui a été hospitalisée après avoir fait un malaise : elle avait exceptionnellement pris le médicament original, le Tegretol, alors qu’elle prenait d’habitude la version générique.
Ce n’est pas la qualité du médicament générique qui est en cause, mais bien la substitution inappropriée
RECOMMANDATION. Suite à cette affaire, l’Agence belge des médicaments et des produits de santé (AFMPS) a mis en garde la population contre les risques qui existent quand on substitue un médicament générique à son homologue original.
Car dans le cas de cette patiente, la dose de médicament était beaucoup plus élevée dans la version originale que dans la version générique.
Selon Jean Nève, pharmacologue à l’Université Libre de Bruxelles interrogé par Le Soir, « ce n’est pas la qualité du médicament générique qui est en cause, mais bien la substitution inappropriée d’un original par un générique ».
Il faut « hausser notre niveau de surveillance et de vigilance » quant à l’équivalence totale des génériques avec les originaux, même s’il ne s’agit que d’une seule catégorie de médicaments.
EFFETS. Pour certains médicaments, explique l’AFMPS sur son site internet, « des différences de dose ou de concentrations relativement légères peuvent entraîner des échecs thérapeutiques et/ou des effets indésirables graves ».
Ces médicaments sont appelés médicaments à « marge thérapeutique étroite », c’est-à-dire que la différence entre la dose toxique et la dose thérapeutique est faible. Parmi ceux-ci, la plupart nécessitent un monitoring, c’est-à-dire un suivi de la concentration sanguine afin de contrôler et d’individualiser le traitement du patient.
LISTE. Les classes thérapeutiques suivantes sont particulièrement concernées :
  • antiarythmiques
  • antiépileptiques
  • anticoagulants oraux
  • immunosupresseurs
  • digitaliques
  • théophylline
Cette liste n’est cependant pas exhaustive.
ANSM. Pour les mêmes raisons (médicament à « marge thérapeutique étroite »), en France, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament avait établi des recommandations sur la substitution des spécialités à base de lévothyroxine sodique, utilisée dans le traitement de l’hypothyroïdie.
Lire l’article
Auteur Lise Loumé pour Sciences et Avenir

http://lesmoutonsenrages.fr/2014/08/03/a-partager-la-liste-rouge-des-medicaments-generiques/

 

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20140721.OBS4306/la-liste-rouge-des-medicaments-generiques.html

Partager cet article

Repost0
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 13:26

 

24 mars 2014

 5324  8  4

 

UNE LISTE DE 400 MEDICAMENTS CONTENANT DES PARABENES, UN COMPOSE CHIMIQUE POUVANT AVOIR DES EFFETS CANCERIGENES, A ETE DEVOILEE AUJOURD’HUI PAR LE QUOTIDIEN LE MONDE. CES CONSERVATEURS SONT LARGEMENT UTILISES DANS LES COSMETIQUES MAIS AUSSI DANS DES MEDICAMENTS ET CERTAINS ALIMENTS. LE MONDE A PUBLIE AUJOURD’HUI SUR SON SITE UNE LISTE « DES 400 PRODUITS PHARMACEUTIQUES CONTENANT DES PARABENES ». ON Y TROUVE « DE NOMBREUX COSMETIQUES POUR BEBE », des crèmes comme la Biafine, « DE NOMBREUX SIROPS CONTRE LA TOUX » (Clarix, Codotussyl, Drill, Hexapneumine, Humex, Pectosan, Rhinathiol), DES PANSEMENTS GASTRIQUES (Maalox, Gaviscon)… 

LES PARABENES SONT EGALEMENT PRESENTS DANS CERTAINS ANTIBIOTIQUES (Josacine, Zinnat), ET DANS DES MEDICAMENTS CONTRE LA DOULEUR ET LA FIEVRE (FORMES GENERIQUES D’IBUPROFENE ET DE PARACETAMOL). DE NOMBREUSES ETUDES ONT DEMONTRE QUE CES SUBSTANCES CHIMIQUES PERTURBENT LE FONCTIONNEMENT DU SYSTEME HORMONAL, EN PARTICULIER CELUI DE LA REPRODUCTION. ELLES POURRAIENT ETRE UNE DES CAUSES DE LA BAISSE DE LA FERTILITE MASCULINE ET DU DEVELOPPEMENT DE CANCERS. Le 3 mai dernier, les députés avaient adopté contre l’avis du gouvernement une proposition de loi du Nouveau Centre interdisant l’utilisation des produits considérés comme des perturbateurs endocriniens, dont les phtalates et les parabènes. IL EST CEPENDANT POSSIBLE QUE LE GOUVERNEMENT NE FASSE PAS INSCRIRE LE TEXTE A L’ORDRE DU JOUR DU SENAT, LE MINISTRE DE LA SANTE AYANT JUGE « PREMATURE » LE TEXTE DU NOUVEAU CENTRE.

ANNEXE : LA LISTE DES 400 MEDICAMENTS CANCERIGENES EN QUESTION (sources :http://s1.lemde.fr//mmpub/edt/doc/20110523/1525968_fb80_parabenes_1_.pdf ,http://www.zinfos974.com/attachment/276676/ ou http://www.terrafemina.com/images/1809716.pdf ) :

•?ACTI 5 sol buv
•?ACTISOUFRE sol p pulv bucc/nasal
•?ACTIVOX LIERRE sirop
•?ADAPALENE TEVA 0,1 % crème
•?ADAPALENE TEVA 0,1 % gel
•?ADAPALENE WINTHROP 0,1 % crème
•?ADAPALENE WINTHROP 0,1 % gel
•?ALFA-AMYLASE BIOGARAN 200U.CEIP/ml sirop
•?ALFATIL 250 mg gél
•?ALGINATE DE SODIUM/BICARBONATE DE SODIUM BIOGARAN 250mg/133,5mgp5ml susp
buv
•?ALGINATE DE SODIUM/BICARBONATE DE SODIUM EG 250mg/133,5mg p 5ml susp buv
•?ALGINATE DE SODIUM/BICARBONATE DE SODIUM SANDOZ 250mg/133,5mg p 5ml susp buv
•?ALGINATE DE SODIUM/BICARBONATE DE SODIUM TEVA 250mg/133,5mg pour 5ml susp buv
•?ALLOPURINOL RATIOPHARM 300 mg caps
•?ALLOPURINOL TEVA 100mg caps molle
•?ALLOPURINOL TEVA 200mg caps molle
•?ALLOPURINOL TEVA 300mg caps molle
•?AMBROXOL BIOGARAN 0,6 % sol buv sans sucre
•?AMBROXOL EG 0,6 % sol buv
•?AMBROXOL MYLAN 0,6 % sol buv
•?AMBROXOL RATIOPHARM 0,6 % sol buv
•?AMBROXOL TEVA 0,3 % sol buv
•?AMBROXOL TEVA 0,6 % sol buv
•?ANTARENE 20 mg/ml susp buv enfant nourrisson
•?APHILAN DEMANGEAISONS 0,5 % crème
•?ARGININE VEYRON sol buv
•?ARGININE VEYRON sol buv en ampoule
•?ARNICAN 4 % crème
•?AROMASINE 25mg cp enr
•?ARPHOS sol buv
•?ARTANE 0,4% sol buv
•?ARTHRODONT 1% pâte gingiv
•?ARTISIAL sol p pulv endobucc
•?BACTRIM susp buv pédiatrique
•?BETESIL 2,25mg emplâtre médicamenteux
•?BETNESOL 5 mg/100 ml sol rect
•?BETNEVAL LOTION 0,1 % émuls p appl cut
•?BIAFINE émuls p appl cut
•?BIAFINEACT émuls p appl cut
•?BIOCALYPTOL 6,55 mg/5 ml sirop sans sucre
•?BIOTINE BAYER 0,5% sol inj IM
•?BRONCALENE SANS SUCRE sirop ad
•?BRONCALENE sirop ad
•?BRONCALENE sirop enf
•?BRONCATHIOL ENFANT sol buv
•?BRONCATHIOL EXPECTORANT sol buv ad
•?BRONCHOKOD 2 % sirop enfant
•?BRONCHOKOD 2 % sol buv sans sucre enfant
•?BRONCHOKOD 5 % sol buv sans sucre adulte
•?BRONCHOKOD sirop adulte
•?BRONCOCLAR sirop adulte
•?BRONKIREX 2 % sirop sans sucre enfant
•?BRONKIREX 5 % sirop sans sucre adulte
•?CALMIXENE sirop
•?CARBOCISTEINE ARROW 5 % sol buv sans sucre adulte
•?CARBOCISTEINE BIOGARAN 2 % sol buv sans sucre enfant
•?CARBOCISTEINE BIOGARAN 5 % sol buv sans sucre
•?CARBOCISTEINE EG 2 % sirop Enf
•?CARBOCISTEINE EG 5 % sol buv sans sucre adulte
•?CARBOCISTEINE MYLAN 2 % sirop Enf
•?CARBOCISTEINE MYLAN 2 % sol buv sans sucre enfant
•?CARBOCISTEINE MYLAN 5 % sirop Ad
•?CARBOCISTEINE MYLAN 5 % sol buv sans sucre adulte
•?CARBOCISTEINE RATIOPHARM CONSEIL 2 % sirop enfant
•?CARBOCISTEINE RATIOPHARM CONSEIL 5 % sol buv sans sucre adulte
•?CARBOCISTEINE SANDOZ CONSEIL 2 % sirop enfant
•?CARBOCISTEINE SANDOZ CONSEIL 5 % sol buv sans sucre adulte
•?CARBOCISTEINE SANDOZ CONSEIL 5% sirop Ad
•?CARBOCISTEINE SANDOZ CONSEIL sans sucre 2 % sol buv enfant
•?CARBOCISTEINE TEVA CONSEIL 2 % sirop enfant
•?CARBOCISTEINE TEVA CONSEIL 2 % sol buv sans sucre enfant
•?CARBOCISTEINE TEVA CONSEIL 5 % sirop adulte
•?CARBOCISTEINE TEVA CONSEIL 5 % sol buv sans sucre adulte
•?CARBOCISTEINE WINTHROP 5 % sirop sans sucre adulte
•?CEFUROXIME BIOGARAN 125mg cp pellic
•?CEFUROXIME BIOGARAN 250mg cp pellic
•?CEFUROXIME BIOGARAN 500 mg cp pellic
•?CELLCEPT 1g/5ml pdre p susp buv
•?CELLTOP 100 mg caps
•?CELLTOP 25 mg caps
•?CELLTOP 50 mg caps
•?CETAVLON 0,5 % crème
•?CETIRIZINE ARROW 10mg/ml sol buv en gte
•?CETIRIZINE BIOGARAN 10mg/ml sol buv en gte
•?CETIRIZINE TEVA 10mg/ml sol buv en gte
•?CHOPHYTOL 20 % sol buv
•?CHOPHYTOL cp enr
•?CHROMARGON sol p appl loc
•?CICATRYL pom
•?CITRARGININE sol buv
•?CITRATE DE BETAINE CRISTERS 2g/5ml sol buv
•?CITROCHOLINE sol buv
•?CLAIRODERMYL 10% pom
•?CLAIRODERMYL 5% pom
•?CLARIX EXPECTORANT CARBOCISTEINE 2 % ENFANTS sirop
•?CLARIX EXPECTORANT CARBOCISTEINE 5 % ADULTES SANS SUCRE sol buv
•?CLARIX EXPECTORANT CARBOCISTEINE ADULTES SANS SUCRE 750 mg/10 ml sol buv
•?CLARIX sirop
•?CLARIX TOUX SECHE PENTOXYVERINE 0,15 % ENFANTS sirop
•?CLARIX TOUX SECHE PHOLCODINE ERYSIMUM ADULTES SANS SUCRE sirop
•?CODEDRILL SANS SUCRE 0,1 % sol buv
•?CODENFAN 1mg/ml sirop
•?CODOTUSSYL TOUX SECHE ADULTES, sirop
•?CODOTUSSYL TOUX SECHE sirop Enf
•?COLOFOAM mousse rect
•?COLPOTROPHINE 1 % crème
•?COLPOTROPHINE 10mg caps vagin
•?CORTAPAISYL 0,5 % crème
•?CORTISAL crème
•?COZAAR 2,5 mg/ml pdre/solv susp buv
•?CREME 3 FLEURS D’ ORIENT 10% pom
•?CYCLO 3 crème
•?DEBRUMYL sol buv
•?DEFILTRAN crème
•?DEPAKINE 57,64 mg/ml sirop
•?DEPO-PRODASONE 250 mg/5 ml susp inj
•?DEPO-PRODASONE 500 mg/3,3 ml susp inj
•?DEPOPROVERA susp inj
•?DEPURATIF PARNEL sirop
•?DEROXAT 20mg/10ml susp buv
•?DESINTEX CHOLINE sol buv
•?DESINTEX sol buv
•?DEXERYL crème
•?DEXIR sirop adulte
•?DEXIR sirop enfant
•?DEXTRARINE PHENYLBUTAZONE pom
•?DEXTROCIDINE 0,3% sirop
•?DIFFERINE 0,1 % crème
•?DIFFERINE 0,1 % gel p appl cutanée
•?DIGOXINE NATIVELLE 5?g/0,1ml sol buv
•?DIMEGAN 0,04% sirop
•?DIMETANE SANS SUCRE 133mg/100ml sirop
•?DIPIPERON 40mg/ml sol buv
•?DIPROSTENE susp inj en seringue préremplie
•?DISTILBENE 1mg cp enr
•?DOGMATIL 0,5 g/100 ml sol buv sans sucre édulcorée au cyclamate de sodium
•?DOLGIT 5 % crème
•?DOLIRHUME THIOPHENECARBOXYLATE 2 % sol p pulv nasal
•?DOLKO 60mg/2ml sol buv
•?DOMPERIDONE ARROW 1mg/ml susp buv
•?DOXORUBICINE ACTAVIS 2mg/ml pdre p sol p perf
•?DRAGEES FUCA cp enr
•?DRAINACTIL sol buv
•?DRILL EXPECTORANT 5 % sirop ad
•?DRILL EXPECTORANT SANS SUCRE 5 % sol buv ad
•?DRILL TOUX SECHE SANS SUCRE 15 mg/5 ml sirop ad
•?DRILL TOUX SECHE SANS SUCRE 5 mg/5 ml sirop enf
•?DROSETUX sirop
•?DULCIPHAK collyre
•?DYNAMISAN 3g/10ml sol buv
•?EFFORTIL sol buv
•?EFUDIX 5 % crème
•?ELGYDIUM pâte dentifr
•?ELIXIR SPARK sol buv
•?EMTRIVA 10mg/ml sol buv
•?ENERGITUM 2,5 g/10 ml sol buv
•?EPIRUBICINE ACTAVIS 2 mg/ml pdre p sol p perf
•?EPIVIR 10 mg/ml sol buv
•?ERGIX EXPECTORANT SANS SUCRE 5 % sol buv
•?ERGIX MAL DE GORGE collut
•?ERGIX TOUX SECHE sirop ad
•?ERGIX TOUX SECHE sirop enf
•?ESBERIVEN crème
•?ESOMEPRAZOLE BIOGARAN 20 mg, gélule gastro-résistante
•?ESOMEPRAZOLE EG 20 mg, gélule gastro-résistante
•?ESOMEPRAZOLE MYLAN 20 mg, gélule gastro-résistante
•?ESOMEPRAZOLE MYLAN 40 mg, gélule gastro-résistante
•?ESOMEPRAZOLE SANDOZ 20 mg, gélule gastro-résistante
•?ESOMEPRAZOLE SANDOZ 40 mg, gélule gastro-résistante
•?ESOMEPRAZOLE WINTHROP 20 mg, gélule gastro-résistante
•?ESOMEPRAZOLE WINTHROP 40 mg, gélule gastro-résistante
•?ETIZOL 20 mg, gélule gastro-résistante
•?ETIZOL 40 mg, gélule gastro-résistante
•?EUCALYPTINE LE BRUN sirop
•?EUPHON sirop
•?EUPHYTOSE cp enr
•?EXOTOUX sol buv
•?EXPANFEN 200 mg cp enr
•?FARLUTAL 500mg/2,5ml susp inj LP
•?FARMORUBICINE 10mg pdre p sol p perf
•?FARMORUBICINE 150 mg pdre p sol inj
•?FARMORUBICINE 50mg pdre p sol p perf
•?FASTENYL sol buv
•?FERROSTRANE 0,68% sirop
•?FLAGYL 4% susp buv
•?FLECTOR TISSUGEL HEPARINE 1 g/40 000 UI pour 100 g emplâtre médicamenteux
•?FLECTORTISSUGELEP 1% emplâtre
•?FLOGENCYL gel gingiv
•?FLUDITEC 2 % sirop enfant
•?FLUDITEC EXPECTORANT 5% sirop
•?FLUIMUCIL 2 % sol buv adulte
•?FLUIMUCIL 2 % sol buv enfant
•?FLUOCARIL BI-FLUORE ANIS 250mg pâte dentifr
•?FLUOCARIL BI-FLUORE MENTHE 250mg pâte dentifr
•?FLUOCARIL BI-FLUORE MENTHE ADULTE 250mg gel dentifr
•?FLUOCARIL BI-FLUORE MENTHE FORTE 250 mg pâte dentifr
•?FLUODONTYL 1350 pâte dentifr
•?FLUOREX 1 mg/ml sol buv
•?FLUOSTEROL 0,25mg/800UI/dose sol buv
•?FLUVERMAL 2% susp buv
•?FUNGIZONE 10 % susp buv enf/nour
•?FUNGIZONE 10% susp buv
•?GALIRENE sol buv
•?GAVISCON susp buv en flacon
•?GAVISCON susp buv en sachet
•?GAVISCON susp buv nourrisson
•?GAVISCONELL SANS SUCRE MENTHE susp buv sachet-dose
•?GELDOLOR gel
•?GELOX susp buv en sach
•?GENTALLINE 10mg sol inj
•?GENTALLINE 160mg sol inj
•?GENTALLINE 40mg sol inj
•?GENTALLINE 80mg sol inj
•?GENTAMICINE CHAUVIN 0,3% pom ophtalm
•?GENTAMICINE DAKOTA PHARM 40mg/2ml sol inj
•?GENTAMICINE DAKOTA PHARM 80mg/2ml sol inj
•?GENTAMICINE PANPHARMA 10mg sol inj
•?GENTAMICINE PANPHARMA 160mg sol inj
•?GENTAMICINE PANPHARMA 40mg sol inj
•?GENTAMICINE PANPHARMA 80mg sol inj
•?GRINAZOLE pâte p us dent
•?GYNO DAKTARIN 400 mg caps molle vagin
•?HALDOL 2 mg/ml sol buv
•?HALOPERIDOL RENAUDIN 0,05 % sol buv en goutte
•?HELICIDINE 10 % sirop
•?HEMEDONINE 5 mg/ml sol buv
•?HEMOCLAR 0,5 % crème
•?HEPANEPHROL sol buv
•?HEPARINE SODIQUE PANPHARMA 25 000 UI/5 ml sol inj IV
•?HEPATO-SOLUTINES sol buv
•?HEPATOUM sol buv
•?HEPT A MYL 30,5% sol buv
•?HEPT A MYL 30,5% sol buv
•?HEXAPNEUMINE sirop adulte
•?HEXAPNEUMINE sirop enfant
•?HEXAPNEUMINE sirop nourrisson
•?HEXASPRAY collut
•?HEXTRIL pâte dentifr
•?HIRUCREME crème
•?HUMEX 5 % EXPECTORANT SANS SUCRE sol buv Ad
•?HUMEX EXPECTORANT CARBOCISTEINE 750 mg/10 ml ADULTES SANS SUCRE sol buv
•?HUMEX EXPECTORANT sirop ad
•?HUMEX TOUX SECHE PHOLCODINE sirop ad
•?HUMEX TOUX SECHE PHOLCODINE sirop enf
•?HYDROSOL POLYVITAMINE PHARMADEVELOPPEMENT sol buv en gte
•?IBIS crème
•?IBUPROFENE ARROW 200mg cp enr
•?IBUPROFENE CRISTERS 200 mg cp enr
•?IBUPROFENE ISOMED 200 mg cp enr
•?IBUPROFENE MYLAN 200 mg cp enr
•?IBUPROFENE QUALIMED 200mg cp enr
•?IBUPROFENE RATIOPHARM 200mg cp enr
•?IBUPROFENE RATIOPHARM CONSEIL 200 mg cp enr
•?IBUPROFENE SANDOZ 200mg cp enr
•?IBUPROFENE SANDOZ CONSEIL 200mg cp enr
•?IBUPROFENE TEVA 200mg cp enr
•?IBUPROFENE TEVA CONSEIL 200 mg cp enr
•?IMIZINE 10% pâte p us dent
•?IMODIUM 0,2 mg/ml sol buv enfant
•?INSTILLAGEL gel urétral
•?INTRAIT DE MARRON D’INDE « P » sol buv
•?ITAX shampooing antipoux
•?ITEM ANTI POUX lotion
•?ITEM ANTI POUX shampooing
•?JOSACINE 125mg/5ml glé p susp buv
•?JOSACINE 250mg/5ml glé p susp buv
•?JOSACINE 500mg/5ml glé p susp buv
•?JOUVENCE DE L’ABBE SOURY sol buv
•?KEAL 1g susp buv
•?KEAL 2g susp buv
•?KEPPRA 100mg/ml sol buv
•?KETREL 0,05 % crème
•?LAMIDERM 0,67 % émuls p appl cut
•?LAMPRENE 100 mg caps
•?LAMPRENE 50 mg caps
•?LAROSCORBINE 1g/5ml sol inj IV
•?LASILIX 10mg/ml sol buv
•?LEVOCARNIL 100mg/ml sol buv
•?LIDOCAINE 10 mg/ml ADRENALINE AGUETTANT sol inj
•?LIDOCAINE AGUETTANT 5 % sol p pulv bucc
•?LITHIAGEL susp buv
•?LITHIODERM 8 % gel
•?LOCACID 0,05 % crème
•?LOCAPRED 0,1 % crème
•?LOCOID 0,1 % crème
•?LOCOID 0,1% émuls p appl loc fluide
•?LOCOID crème épaisse
•?LOMEXIN 600 mg caps vagin
•?LUMIREM 175 mg/l susp buv/rectal
•?MAALOX MAUX D’ESTOMAC susp buv en fl
•?MAG 2 SANS SUCRE 122mg sol buv
•?MAXIDROL pom ophtalm
•?MAXILASE MAUX DE GORGE ALPHA-AMYLASE 200 UCEIP/ml sirop
•?MEDIBRONC sirop enf
•?MEDIBRONC sol buv adulte
•?MEGAMYLASE 200 U/ml sirop
•?METOPIRONE 250mg caps
•?METVIXIA 168mg/g crème
•?MICROPAQUE SCANNER susp buv
•?MICROPAQUE susp buv/rect
•?MICROTRAST pâte oral
•?MONAZOL 2 % crème
•?MOTILIUM 1 mg/ml susp buv
•?MOXYDAR susp buv en sach
•?MUCINUM A L’EXTRAIT DE CASCARA cp enr
•?MUCOMYST 200mg/5ml pdre p susp buv
•?MUXOL 0,3% sol buv
•?MYCODECYL crème
•?MYCOSTATINE 100 000 UI/ml susp buv
•?NAUSICALM sirop
•?NEO-CODION sirop adulte
•?NEO-CODION sirop enfant
•?NEO-CODION sirop nourrisson
•?NERISONE 0,1 % crème
•?NIFUROXAZIDE ARROW 4 % susp buv
•?NIFUROXAZIDE EG 4 % susp buv
•?NIFUROXAZIDE TEVA 4 % susp buv
•?NOCTIUM sirop
•?NODEX sirop ad en unidose
•?NOOTROPYL 1 200 mg sol buv
•?NOOTROPYL 20 % sol buv
•?NOPRON 15 mg/5 ml sirop enf
•?NORMACOL LAVEMENT sol rect adulte
•?NORMACOL LAVEMENT sol rect enfant
•?ONCOVIN 1mg sol inj
•?OPTREX sol p lav ocul
•?ORACILLINE 1 M UI/10 ml susp buv
•?ORACILLINE 250 000 UI/5 ml susp buv
•?ORACILLINE 500 000 UI/5 ml susp buv
•?OSMOGEL gel p appl loc
•?PADERYL 0,1 % sirop
•?PANFUREX 4% susp buv
•?PAPAINE TROUETTE PERRET sirop
•?PAPAINE TROUETTE PERRET sol buv
•?PARA SPECIAL POUX shampooing
•?PARACETAMOL SMITHKLINE BEECHAM 2,4 % susp buv
•?PARGINE 5 g/10 ml sol buv
•?PASSEDYL sirop enf/nour
•?PASSIFLORINE sol buv
•?PAXELADINE 10 mg/5 ml sirop
•?PECTOSAN EXPECTORANT 5 % sirop ad
•?PECTOSAN TOUX SECHE ETHYLMORPHINE sirop
•?PEPSANE gel buvable sachet-dose
•?PERIDYS 1 mg/ml susp buv
•?PHENERGAN 2 % crème
•?PHOLCODYL sirop
•?PHOSPHATE SODIQUE DE DEXAMETHASONE MYLAN 20 mg/5 ml sol inj
•?PHOSPHATE SODIQUE DE DEXAMETHASONE MYLAN 4 mg/ml sol inj
•?PHYTAT DB sirop
•?PHYTOTUX sirop
•?PIRACETAM ARROW 20 % sol buv
•?PIRACETAM MYLAN 20 % sol buv
•?PIRACETAM QUALIMED 20 % sol buv
•?PIRACETAM SANDOZ 20% sol buv
•?PIRACETAM TEVA 20% sol buv
•?PNEUMOREL 0,2 % sirop
•?PO 12 2 % crème
•?POLARAMINE 0,01% sirop
•?POLARAMINE 5mg/1ml sol inj
•?POLERY sirop ad
•?POLERY sirop enf
•?POLERY sirop sans sucre adulte
•?POLYSILANE UPSA gel oral en tube
•?POLYSILANE UPSA gel oral sachet-dose
•?POTASSIUM RICHARD 3% sirop
•?POTASSIUM RICHARD 440 mg/15 ml sirop
•?POVANYL 50 mg cp enr
•?PREPULSID 1mg/ml susp buv enfant nourrisson
•?PRIMADRILL sol p pulv bucc
•?PRIMALAN sirop
•?PRIMPERAN 0,1 % sol buv édulcoré adulte
•?PRIMPERAN ENFANTS 2,6 mg/ml sol buv
•?PRIMPERAN NOURRISSONS ET ENFANTS 2,6 mg/ml sol buv
•?PROCTOLOG crème rect
•?PYOREX pâte dentifr/gingiv
•?QUINTONINE sirop
•?QUITAXON 10mg/ml sol buv
•?QUITAXON 10mg/ml sol buv
•?QUOTANE 0,5 % crème
•?REGRANEX 0,01% gel
•?REMINYL 4mg/ml sol buv
•?RESPILENE 3mg/5ml sirop enfant
•?RETACNYL 0,025 % crème
•?RETACNYL 0,05 % crème
•?REVITALOSE sol buv
•?RHINADVIL cp enr
•?RHINATHIOL CARBOCISTEINE 2 % sirop expectorant enfant
•?RHINATHIOL CARBOCISTEINE 2 % sirop sans sucre expectorant enfant
•?RHINATHIOL CARBOCISTEINE 5 % sirop expectorant adulte
•?RHINATHIOL CARBOCISTEINE 5 % sirop sans sucre expectorant adulte
•?RHINATHIOL Pholcodine 0,06 % sirop toux sèche enfant
•?RHINATHIOL PROMETHAZINE sirop
•?RHINO SULFURYL sol p pulv nasal
•?RHINOTROPHYL sol p pulv nasal
•?RIFADINE 2 % susp buv
•?ROCALTROL 0,25?g caps molle
•?ROCGEL susp buv
•?ROSICED 0,75 % gel p appl loc
•?ROZAGEL 0,75 % gel p appl loc
•?ROZEX 0,75% gel
•?SANOGYL BLANC pâte dentifr
•?SARGENOR 0,5g/5ml sol buv enfant
•?SARGENOR 1g/5ml sol buv
•?SARGENOR A LA VITAMINE C sol buv
•?SCHOUM sol buv
•?SEDATIF TIBER sirop
•?SENSIVISION AU PLANTAIN 2 % collyre en unidose
•?SEROPRAM 40 mg/ml sol buv
•?SOLIAN 100 mg/ml sol buv
•?SOLUTION STAGO DILUEE sol buv
•?SOLUVIT pdre p sol inj
•?SURELEN sol buv ad
•?SURFORTAN sol buv
•?SYMPAVAGOL cp enr
•?SYNEDIL 0,5g/100ml sol buv
•?TALOXA 600mg/5ml susp buv
•?TEGRETOL 20mg/ml susp buv
•?TELZIR 50mg/ml susp buv
•?TERCIAN 40 mg/ml sol buv
•?TERLOMEXIN 200 mg caps vagin
•?THERALENE 0,05 % sirop
•?THERALENE 4 % sol buv en gte
•?TIAPRIDAL 5mg/gte sol buv
•?TITANOREINE crème
•?TITANOREINE lidocaïne 2% crème
•?TOCLASE TOUX SECHE SANS SUCRE 0,213 % sol buv
•?TOCO 500mg caps molle
•?TONICALCIUM sol buv ad
•?TONICALCIUM sol buv enf
•?TONIQUE VEGETAL sol buv
•?TOPAAL susp buv
•?TRIDESONIT 0,05 % crème
•?TRILEPTAL 60mg/ml susp buv
•?TRIMETAZIDINE ARROW 20 mg/ml sol buv
•?TRIMETAZIDINE BIOGARAN 20 mg/ml sol buv
•?TRIMETAZIDINE EG 20 mg/ml sol buv
•?TRIMETAZIDINE MYLAN 20 mg/ml sol buv
•?TRIMETAZIDINE QUALIMED 20 mg/ml sol buv
•?TRIMETAZIDINE RATIOPHARM 20 mg/ml sol buv
•?TRIMETAZIDINE SANDOZ 20 mg/ml sol buv
•?TRIMETAZIDINE TEVA 20 mg/ml sol buv
•?TRIMETAZIDINE WINTHROP 20 mg/ml sol buv
•?TRIMETAZIDINE ZYDUS 20 mg/ml sol buv
•?TROLAMINE BIOGARAN 0,67 % émuls p appl cut
•?TROSYD 1 % crème
•?TRUE TEST disp transderm
•?TUSSILENE 5 % sol buv sans sucre adulte
•?TUSSILENE sirop Ad
•?TUSSILENE sirop Enf
•?TUSSISEDAL sirop
•?ULCAR 1 g susp buv
•?UN ALFA 0,1 ?g/gte sol buv
•?UROSIPHON 2g sol buv
•?UVIMAG B6 sol buv
•?VANIQA 11,5 % crème
•?VASTAREL 20 mg/ml sol buv
•?VEDROP 50 mg/ml sol buv
•?VEPESIDE 50mg caps
•?VERASKIN gel p appl cut
•?VERMIFUGE SORIN 10 % sirop
•?VERSATIS 5% emplâtre médicamenteux
•?VIMPAT 15 mg/ml sirop
•?VINCRISTINE TEVA 0,1 % (1 mg/1 ml) sol inj IV
•?VIRAMUNE 50mg/5ml susp buv pédiatrique
•?VIRLIX 10mg/ml sol buv
•?VITA-DERMACIDE crème
•?VOGALENE 0,1 % sol buv
•?XOLAAM susp buv en fl
•?XYLOCAINE NAPHAZOLINE 5% sol p appl loc
•?XYLOCAINE NEBULISEUR 5 % sol p pulv bucc
•?XYLOCAINE VISQUEUSE 2% gel oral
•?ZADITEN 1mg/5ml sol buv
•?ZEFFIX 5 mg/ml sol buv
•?ZIAGEN 20mg/ml sol buv
•?ZINNAT 125mg cp pellic
•?ZINNAT 250mg cp pellic
•?ZINNAT 500mg cp pellic
•?ZOPHREN 4 mg lyoph oral
•?ZOPHREN 8 mg lyoph oral
•?ZOVIRAX 200 mg/5 ml susp buv
•?ZOVIRAX 800 mg/10 ml susp buv
•?ZYMADUO 150 UI sol buv
•?ZYMADUO 300 UI sol buv
•?ZYPREXA VELOTAB 10mg cp orodispers
•?ZYPREXA VELOTAB 15mg cp orodispers
•?ZYPREXA VELOTAB 20mg cp orodispers
•?ZYPREXA VELOTAB 5mg cp orodispers
•?ZYRTEC 10 mg/ml sol buv

 

http://www.sante-nutrition.org/le-quotidien-le-monde-publie-la-liste-de-400-medicaments-potentiellement-cancerigenes/

Partager cet article

Repost0
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 20:32

Accueil » Médical et alimentation » Un informateur tire la sonnette d’alarme et avertit que le Wifi va tuer des millions de gens

 

10 juillet, 2014

Posté par Benji sous Médical et alimentation

10 commentaires

La logique est simple et ne se limite pas au wifi: notre organisme comme la plupart des éléments de cette planète ont appris à vivre avec des ondes émises soit par la planète elle-même, soit par ce qui nous entoure, puisque finalement, tout n’est qu’énergie. Et de ce fait, tout onde qui n’est pas naturelle peut avoir un impact sur notre organisme, la téléphonie mobile en fait partie, le wifi également… Mais tout cela rapporte tellement qu’une information juste ou un changement des mentalités paraît tout simplement impossible…

Le WiFi – Une menace invisible mais 1391545076_wifi-equals-deathomniprésente pour l’avenir de l’espèce
« Parmi les femmes exposées aux micro-ondes, 47,7% ont fait une fausse couche avant la 7ème semaine de grossesse (…) » a dit le Professeur John R. Goldsmith, consultant international et conseiller dans la communication radio-fréquence, l’épidémiologie et conseiller des sciences de la communication à l’OMS.
Aujourd’hui j’ai effectué l’une des interviews radio la plus troublante de ma vie en tant qu’hôte de « The Real Deal », avec un physicien britannique et expert de la guerre électronique, Barrie Trower.
Au moment où il avait terminé son service militaire, Barrie avait acquis une grande expertise dans le domaine des micro-ondes et il a élargi ses domaines de recherche à des systèmes électroniques communs, y compris les téléphones cellulaires, les iPods, les jeux vidéos et les fours à micro-ondes.
Il était consterné de découvrir que le rayonnement micro-onde est omniprésent et extrêmement dangereux, surtout pour les femmes enceintes et les jeunes enfants. Les risques sont si grands que l’utilisation du WiFi
, qui est extrêmement populaire, peut conduire à des dégâts génétiques permanentes chez vos enfants et les enfants de vos enfants. Voici son avertissement personnel selon ses propres mots:
« Au tout tout début des années 1960 je me suis entraîné avec l’appareil de combat gouvernemental employant la technologie des micro-ondes. J’ai regardé tous les aspects de la guerre micro-onde et quand j’ai fini mon service dans l’armée, parce que j’ai eu beaucoup d’expertise dans le domaine des micro-ondes, on m’a demandé si je voulais poursuivre cette recherche. Nous sommes dans une nouvelle guerre froide et c’est pourquoi les pays développent cela. Et c’est pourquoi tous les émetteurs de micro-ondes sont à la hausse partout dans le monde parce que quelqu’un, s’ils le voulaient, pourraient les utiliser pour d’autres effets. Le système est actif.
Il y a de cela plusieurs années, notre gouvernement a dit à nos scientifiques que quand il s’agissait de micro-ondes, il ne fallait s’intéresser qu’à la chaleur et à rien d’autre. Donc, ils ne permettent pas à qui que ce soit de parler d’autre chose que de la chaleur quant aux micro-ondes. Ils renient tout ce qui n’a rien à voir avec la chaleur. Ils nient même l’ensemble de leurs 40 ans de recherche menant à cela, bien qu’ils aient dit qu’elles peuvent provoquer des cancers et tout un tas de lésions, ils disent que non désormais, que c’est impossible. Nous nous intéressons seulement à la chaleur et la chaleur est tout ce qui compte. Donc, ces 40 dernières années, le gouvernement anglais a menti à ses concitoyens. Ils ont aussi menti aux canadiens, américains et australiens. Ils ont menti à toute la planète. Ils ont menti pour protéger l’industrie, pour protéger leurs bénéfices, et ainsi se déchargent de toutes poursuites judiciaires.
Donc, ce sont juste des menteurs et c’est sans l’ombre d’un doute prouvable et punissable par l’Organisation mondiale de la santé. Ce sont les mêmes personnes qui s’assoient sur le certificat de ICNAP, s’assoient sur nos organismes gouvernementaux de protection de la santé, s’assoient sur l’Organisation mondiale de la Santé… ce sont ces mêmes personnes. Ils ne sont probablement 20 au total. Mais, oui, ils vont, à mon avis, commettre le pire génocide que cette planète ait jamais connu, pas seulement les individus, mais les animaux et les plantes. Ils vont probablement causer plus de destruction que les guerres mondiales, et dans les siècles à venir, les gens regarderont en arrière pour contempler leur passé, peu importe qui survivra, et plancheront sur ce que nous avons tenté de faire pour contrecarrer leur projet ».
Le Wi-Fi, les micro-ondes et les conséquences pour notre santé
Les personnes les plus fortement touchées sont les femmes enceintes, les enfants, les femmes en général, les personnes âgées, les hommes et la forme physique. Certaines personnes semblent être invulnérables à l’exposition, mais un pourcentage significatif de 47,7% à 57,7%, semblent être particulièrement vulnérables.
La femme naît avec 400.000 follicules dont environ 400 deviendront finalement des œufs avec le potentiel d’être fécondés par le sperme pour produire un zygote, qui se développera en un embryon puis en fœtus et, dans des conditions favorables, finira par une naissance. Pendant les 4-6 premières semaines de la grossesse d’une femme, l’embryon est plus vulnérable que jamais, en particulier parce que la femme peut ne pas savoir qu’elle est enceinte et elle peut se laisser aller et ne pas prendre de précautions.
Source: VeteransToday.com
Origine de cet article+vidéo: Wikibusterz

http://lesmoutonsenrages.fr/2014/07/10/un-informateur-tire-la-sonnette-dalarme-et-avertit-que-le-wifi-va-tuer-des-millions-de-gens/

 

 

Partager cet article

Repost0
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 17:21

Bonnes habitudes Remèdes naturels

 

Les exercices contre l’incontinence urinaire chez les femmes

L’incontinence urinaire, ou la perte involontaire d’urine, est un problème de santé qui touche 30% des femmes adultes. Nul doute qu’elle provoque énormément d’inquiétudes et de gêne pour celles qui en souffrent. Il est important de savoir que dans la plupart des cas, ces problèmes sont liés à un défaut des muscles de la région pelvienne, ce qui veut dire qu’on peut les travailler à nouveau pour les tonifier. Cela nous permettra de les faire fonctionner correctement !


 

Plusieurs facteurs ont leur part de responsabilité dans l’incontinence urinaire :

  • Consommer des substances qui irritent la vessie, tels que la caféine ou l’alcool

  • La constipation : La constipation nous oblige à forcer sur les muscles pelviens tous les jours. Il est donc primordial d’améliorer la fonction intestinale.

  • L’obésité : L’excès de poids contribue à aggraver de nombreux problèmes de santé, y compris l’incontinence.

  • Le sport agressif : le sport est très sain et recommandé, mais il faut le faire de préférence avec des exercices qui ne provoquent pas de grands impacts sur ​​le corps. Optez donc pour la marche ou la natation, par exemple. Mais évitez la course ou l’aérobic, et ne faites pas non plus des exercices de danse impliquant sauts et mouvements brusques.

  • La ménopause : les changements hormonaux entraînent une perte de souplesse des muscles.

  • Les médicaments diurétiques : les médicaments diurétiques irritent la vessie et aggravent les fuites urinaires.

  • Boire des liquides dans l’après-midi : il est important de boire beaucoup de liquides, mais surtout le faire dans la matinée.

  • La grossesse et l’accouchement par voie naturelle : le poids du fœtus dans l’utérus et le passage de l’enfant à travers le vagin lors de l’accouchement vont affaiblir nos muscles temporairement. Si les exercices sont effectués correctement, et si on ne fait pas d’exercices brusques après l’accouchement, on peut réussir à récupérer la fonction de nos muscles.

  • Le stress : Le stress est le grand fléau de notre temps. Il aggrave les problèmes de santé que nous avons. En effet, il nous empêche de reprendre le contrôle de notre corps. Lorsque l’on souffre de stress, il est important de prendre conscience des répercussions sur les muscles de la région pelvienne. Détendez-vous si vous remarquez de la tension chez vous.

Les muscles de la région pelvienne vont du pubis jusqu’au sacrum. Ils constituent un appui pour les organes génitaux, la vessie et le rectum. Comme tous les muscles, ils s’affaiblissent avec le temps, les tensions et les facteurs cités ci-dessus. Ils ont donc besoin d’exercice pour rester souples et toniques.

Quels sont ces exercices contre l’incontinence urinaire ?

La première étape est d’apprendre à contrôler la contraction des muscles dans la région génitale. Pour ce faire, nous devons imiter le geste que nous faisons lorsque nous allons aux toilettes. Nous pouvons donc effectuer cette contraction, et nous verrons alors comment les muscles agissent tandis que d’autres régions du corps ne devront pas être tendues (abdomen, fesses, etc.). Pendant la contraction il faut respirer profondément, sans retenir son souffle. C’est la base des exercices.

Remarque : Lorsque vous allez aux toilettes pour uriner, vous pouvez arrêter l’écoulement de l’urine. Ensuite, détendez à nouveau les muscles et continuez à uriner. Il suffit de le faire une seule fois : cela vous permettra de voir quels sont les muscles qui agissent. Ensuite, il ne faudra pas répéter ce procédé trop souvent,  car cela pourrait être mauvais pour votre santé.

Comment les faire ?

  • Contractez lentement vos muscles jusqu’au maximum. Tenez cette position 5 secondes, puis relâchez.

  • Répétez ce mouvement 10 fois. Faites cet exercice tout au long de la journée, de préférence trois fois par jour.

  • Lorsque vous avez plus de pratique, vous pouvez faire cet exercice bien plus vite en contractant et en relâchant en continu. .

  • Avec le temps, vous pourrez progressivement arriver jusqu’à 20 contractions.

Où et quand pouvons-nous les faire ?

Cet exercice sera répété en continu. En effet, on peut le faire où et quand l’on veut ! D’ailleurs, nous pouvons l’associer à l’une de nos activités quotidiennes, dans la file d’attente, devant la télé, etc.

Les exercices peuvent être pratiqués dans toutes les positions : debout, couché, assis, à genoux, etc. Si nous faisons ces exercices tous les jours, nous pourrons voir une amélioration au bout d’un mois et demi.

Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de relaxingmusic et ilyoungko.

 

http://amelioretasante.com/exercices-contre-lincontinence-urinaire-chez-les-femmes/

Partager cet article

Repost0
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 22:19

 

 

La plupart d'entre nous ont l'habitude de nettoyer les fruits, enlever la peau et la jeter, parce que nous n'aimons pas le goût, parce que nous craignons que contient pesticides, ou tout simplement parce que ça nous dérange qu'il est poilu.


 

Avant de vous décider à mettre les peaux de fruits à la poubelle, cependant, nous pourrions penser à en faire un autre usage.

Nous avons vu que vous pouvez utiliser écorces d'orange à la chaleur et créer des produits cosmétiques . Nous avons également vu comment les pelures de banane peuvent nous aider à absorber les métaux lourds . Les utilisations que nous pouvons faire des peaux de fruits sont vraiment infinies. Voici d'autres exemples de la façon de les utiliser.

 

 

Zeste de citron

Les écorces de citron peut effectivement être utilisé pour beaucoup de choses. Tout d'abord, nous pouvons utiliser pour dégraisser la poêle . Saupoudrer la zone avec du bicarbonate de soude ou du sel, puis frottez-les avec le zeste de citron: il servira à enlever la graisse et les taches tenaces: Il suffit de faire attention à ne pas utiliser cette méthode sur des surfaces délicates.

Pourtant, nous pouvons nettoyer notre café . Comment? Faire tremper avec de la glace, le sel et le zeste de citron. Laissez-le reposer pendant quelques minutes, puis rincez bien.

Souvent dans la bouilloire de thé, rester déposé dans le fond des résidus qui se colorent nos théières. Remplissez la bouilloire avec des pelures d'eau et de citron. mettre sur le feu et porter à ébullition. Éteignez et laissez reposer pendant une heure, puis rincez bien.

Le zeste de citron, enfin, sont un excellent remède pour garder le sucre brun doux: il suffit d'ajouter le conteneur dans lequel nous détenons une peau avec un peu de pâte. Cela permet de garder humide et souple.

 

Grenade

Les   pelures de grenade à la place peuvent être utilisés pour créer des couleurs naturelles, idéal pour les tissus. suffit de mettre dans un pot assez grand pour contenir le tissu que nous voulons à la couleur, de l'eau chaude et de pelures de grenades. Couvrir avec un couvercle et laisser tremper pendant une nuit entière. Le lendemain, faire bouillir l'eau. Ensuite, retirez les enveloppes et faire tremper le tissu. Laisser mijoter pendant une heure. Puis, laissez-le refroidir pendant la nuit. Le lendemain, laver à l'eau froide. Attention: Lavez-vous toujours votre tête que vous avez avec les autres vêtements de couleur ou de couleur foncée de la même couleur.

 

Orange

La peau d'orange peut vraiment être utilisé pour une quantité infinie de choses. Nous avons vu que nous pouvons utiliser dans les produits cosmétiques, mais nous pouvons également l'utiliser pour créer des essences à utiliser pour nos gâteaux.

Nous pouvons faire une poudre d'extrait par broyage la peau et laisser sécher pendant 3-4 jours.Quand il est assez sec, on le met dans le blender et nous les conservons dans un bocal propre et sec.

Nous pouvons également préparer une huile aromatisée pour assaisonner les salades d'été.Laisser reposer pendant 2 semaines dans un bocal en verre fermé hermétiquement de dés d'écorces d'orange dans une bonne quantité d'huile d'olive. Agiter le bocal une fois par jour. Une fois qu'ils passent des deux semaines, filtrer le liquide à travers un tamis et conservé dans une bouteille d'huile, avec un verre sombre, le composé.

 

Pomme de terre

Les pommes de terre que la bonté! Si vous avez acheté les pommes de terre , à partir d'une source fiable, ne pas jeter les pelures: laver à fond et mettre dans une casserole avec le jus de citron et l'huile d'olive. Cuire au four, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que les peaux soient dorés. Et là, vous avez les puces délicieux de saison à déguster.

Les peaux de pomme de terre peuvent également être utilisés pour un grand bouillon de légumes.Enfin, un excellent remède pour diminuer le gonflement de l'oeil , tout en les laissant sur ​​le côté, à partir du côté humide, pendant 15 minutes.

 

Banane

Comme nous l'avons déjà évoqué dans un précédent article, les peaux de banane sont un excellent remède pour éliminer les métaux lourds .

Mais ce n'est pas tout. Ils peuvent être utilisés pour créer un exfoliant doux : il suffit de frotter la peau du côté doux, puis rincer abondamment à l'eau.

Par la même méthode, vous pouvez aussi polir vos chaussures.

Pommes

Voici le dernier conseil pour aujourd'hui: utiliser les pelures de pommes de créer un grand brassage. suffit d'ajouter de l'eau bouillante et laisser reposer pendant 5 minutes. Ensuite, filtrez le tout et parfumé à l'orange séchée ou zeste de citron.

Ce sont quelques-unes des innombrables façons de réutiliser les peaux de fruits . Si vous n'avez pas à les utiliser immédiatement, aussi, peut décider de geler vos ingrédients naturels et de les utiliser quand vous en avez besoin.


 


 

http://ambientebio.it/come-riutilizzare-le-bucce-della-frutta/

Article originale: http://www.mnn.com/lifestyle/responsible-living/stories/20-uses-for-leftover-fruit-and-vegetable-peels

(Photo: Flickr Marc Falardeau)

 

Partager cet article

Repost0
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 23:28

 

  1. Le corbeau déchaîné


 


 

Image #79568 sur imagik.fr

Le cannabis est considéré par le gouvernement américain comme faisant partie de la liste des narcotiques. Des millions de gens sont en prison à travers le monde pour trafic, revente, etc., mais la plante serait parfaite à l’utilisation si les chercheurs en extrayaient les composantes médicinales qui s’y trouvent.

Le gouvernement américain est parfaitement au courant que le cannabis a des vertus thérapeutiques.

Comment ne le sauraient-ils pas ? La plante a été utilisée comme médicament pendant les 10 000 dernières années. Même aux États-Unis, le cannabis a été utilisé en médecine pendant les 100 dernières années. Pour les maux de tête ou encore les troubles du sommeil, par exemple. La question est plutôt : pourquoi l’ont-ils rendu illégal ?

Pour faire un rapide résumé, le gouvernement américain a en fait d’excellentes raisons d’avoir rendu le produit illégal. Si le cannabis était rendu légal aujourd’hui et utilisé pour ses vertus thérapeutiques, l’industrie pharmaceutique perdrait immédiatement des dizaines de milliards sur les profits qui sont les siens.

Ce que beaucoup de gens ne réalisent pas encore, c’est que depuis des dizaines d’années, les gouvernements ont encouragé les principales compagnies pharmaceutiques à faire l’impasse sur le cannabis et les produits thérapeutiques naturels, préférant privilégier les vaccins, etc., tous ces produits chimiques qui eux, nous tuent à petit feu. Le cannabis est un des produits qu’ils ont cherché à diaboliser et à criminaliser, tout simplement.

Dans les faits, le gouvernement sait depuis 1974 que le cannabis est capable de soigner le cancer. En 1972, Richard Nixon a fait attribuer un budget infiniment supérieur à celui attribué par ses prédécesseurs à la lutte contre la drogue. Il pensait que s’il parvenait à persuader tout le monde que le cannabis avait les mêmes dangers cancérigènes que la cigarette, il pourrait avoir les soutiens dont il avait besoin à l’époque. Il a ainsi demandé à l’université de Médecine de Virginie de réaliser une étude en deux ans sur les effets du THC sur le corps humain. Il y était dit que lorsque le THC est administré dans sa forme la plus concentrée, comme par exemple l’huile de cannabis, la substance attaque toute cellule mutante dans le corps en même temps qu’elle régénère et renforce les cellules vivantes.

Le Cannabis soigne le cancer et les gouvernements le savent

Ils avaient découvert le remède PARFAIT contre le Cancer. Cela fonctionnait vite, bien et sur un grand nombre de formes différentes de cancer, à toutes les phases et sans aucun effet secondaire ou dommage collatéral. Contrairement à la chimiothérapie qui accélère la détérioration du corps humain et tue 1 patient sur 5. Ce n’est pas tout, d’autres recherches ont montré que cela pouvait dissoudre toute sorte de tumeurs et pouvait également combattre des parasites extrêmement puissants comme le staphylocoque doré.

Quand Richard Nixon a appris les résultats de l’étude, il n’a pas été ravi de découvrir tout cela. Il a fait classé le rapport. En 1976, le président Gerald Ford a mis fin à toutes les études publiques sur le cannabis et a donné la responsabilité des recherches aux grandes compagnies pharmaceutiques, qui n’ont évidemment pas « réussi » à développer une médecine à base de cannabis. Cela a dû les arranger, puisqu’ils savaient qu’ils perdraient immédiatement quasiment tous les marchés sur lesquels ils avaient le monopole en vendant leurs produits chimiques, et qu’ils feraient immédiatement faillite si les véritables vertus du cannabis étaient mises en avant auprès des consommateurs et des patients.

Ce n’est que des années après que nous avons eu accès à cette étude, grâce à quelques médecins dévoués et grâce aussi aux professionnels de la loi, qui ont déposé une Freedom of Information Request, comprenez une Requête sur la Liberté de l’Information.

Le gouvernement américain a menti pour plusieurs raisons. Une des raisons principales est l’influence écrasante des lobbies pharmaceutiques. Ils dépensent des dizaines de millions chaque année pour s’assurer que le cannabis restera bien illégal ; cela leur permet de faire des dizaines de milliards de bénéfices sur les traitements utilisés aujourd’hui pour « traiter » le cancer.

Ils savent très bien que le cannabis soigne le cancer, et connaissent parfaitement toutes les vertus de la plante. Ces gens sont des assassins, car en faisant cela, ils obligent des familles entières à dépenser des fortunes en traitements pour un parent proche, traitements qui ne fonctionneront jamais et qui de part leur coût exorbitant, va pousser les familles à vendre leurs biens pour assurer le financement de chimiothérapies et autres cures inefficaces. La plupart du temps, les proches d’un cancéreux dépensent toute leur fortune en prétendus « soins », et la personne meurt quand même.

Si le peuple était informé que le gouvernement a menti pendant les 40 dernières années sur le sujet et qu’il aurait pu sauver des centaines de milliers de vie humaines, les gens commenceraient peut-être enfin à réaliser ce que les gens qui sont au pouvoir sont capables de faire par cupidité.


 

.

60 grammes d’huile de cannabis suffiraient à traiter les maladies comme le cancer. Chaque tube fait 10 grammes. Ce que vous voyez sur la photo suffirait à soigner un patient atteint du cancer et coûterait entre 600 et 1 200 dollars seulement.

Il faut aussi garder en mémoire que le gouvernement américain détient un brevet sur le cannabis et ses propriétés médicinales. Il s’intitule US Patent 6630507, et il stipule explicitement que le cannabinoïde est utile dans la prévention et le traitement d’une grande variété de maladies, comme les troubles immunitaires, Parkinson, Alzheimer, etc. Le brevet, récompensé en 2003, est basé sur les recherches du National Institute of Health (l’Institut National de la Santé), et il est assigné au Département américain de la santé et des services sanitaires. L’information va être de plus en plus difficile à garder secrète.

Dans le cas où vous vous demanderiez quelle est la différence entre l’huile de Chanvre et l’huile de Cannabis, la voici : le THC est soluble dans l’alcool et dans la matière grasse seulement. C’est pourquoi les gens la mélangent parfois à des gâteaux. Il est par exemple possible d’en faire du beurre et de l’utiliser comme n’importe quel autre type de beurre.

L’huile de Cannabis se fait en compressant le cannabis brut pour en obtenir une forme, la plus concentrée possible, qui permettra d’en réaliser un alcool ou une liqueur (au même titre que le citron pour le Limoncello, par exemple),  à utiliser avec les plus GRANDES précautions. Tout ce qui vous reste ensuite est une médicament pur, sous sa forme la plus concentrée.

Pour l’huile de Chanvre, Il faut compresser les graines de la plante puis en extraire l’huile. Cela peut aussi  être utilisé en cuisine, etc., mais ça ne soignera pas le cancer car le THC y est quasiment absent.


Notes :

Il n’est pas question ici d’inciter à la fumette ou la consommation de cannabis. En lisant l’article, il est clair que c’est l’utilisation de l’huile de cannabis et ses effets thérapeutiques qui y sont expliqués. Le lien avec les grandes firmes pharmaceutiques permet également de comprendre pourquoi l’huile de cannabis n’est pas développée. Diaboliser la fumette de cannabis permet, dans l’inconscient collectif, de diaboliser facilement tout produit qui serait dérivé de cette plante.

Un parallèle avec le purin d’ortie, une mixture diabolisée qui fait office d’engrais redoutable pour les plantes et les cultures, est également faisable. Tout ce qui est naturel, efficace et facilement réalisable est considéré comme dangereux par les grandes firmes (qu’elles soient pharmaceutiques ou concernant l’agriculture), car cela marcherait infiniment mieux que les produits chimiques qu’elles proposent et leur ferait aussi perdre toute influence sur le secteur qu’elles contrôlent.

Un autre article viendra prochainement sur le sujet.

Article The Mind Unleashed du 14 juillet 2013
Traduction et notes d’Astu Bardamu


 

Qui de mieux que Dieudonné pour nous parler avec humour de la manière désastreuse avec laquelle est traité le cancer aujourd’hui ?

 

http://croah.fr/videos/le-cannabis-soigne-le-cancer-et-les-gouvernements-le-savent/

Partager cet article

Repost0
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 23:06

Espérons qu’un chercheur saura trouver les arguments propres à convaincre les experts des comités qui président à l’avenir de notre système de santé, qu’un peu d’audace et un peu de liberté sont indispensables pour permettre le progrès et sauver des vies. Mais ça, je doute que les bureaucrates qui nous gouvernent le comprennent facilement.


 

Portrait de Renaud Schira

Soumis par Renaud Schira le lun, 2014-05-12 11:27

Lien d'origine: 

http://www.santenatureinnovation.com/cancer-le-remede-oublie/ (link is external)

Date: 

07/05/2014

 

Chère lectrice, cher lecteur, Nous sommes en 1890 à New York. Il fait nuit. Le Dr William Coley se tourne et se retourne dans son lit. La veille, ce jeune chirurgien de 28 ans a, pour la première fois, vu mourir une de ses patientes. Cette patiente, Elizabeth Dashiell, est morte d’un cancer des os. Et le Dr Coley est submergé par un sentiment de culpabilité et d’impuissance.

 

Au petit matin, il sort de chez lui. Mais au lieu de se rendre, comme d’habitude, au New York Cancer Hospital où il travaille, il décide de partir pour Yale. Yale est la grande université qui se trouve à deux heures de train au nord de la ville, dans l’état voisin du Connecticut. Yale était déjà, à l’époque, réputée mondialement pour sa faculté de médecine. La bibliothèque universitaire conserve des archives qui couvrent toutes les maladies connues à ce jour, décrivant précisément les cas de millions de malades.

C’est dans ce gisement prodigieux que le Dr Coley va rechercher des cas de « sarcome » semblables à celui qui a tué sa patiente. Le sarcome est une sorte de cancer. Le Dr Coley espère trouver des cas dans lesquels des patients, touchés par le même cancer que sa patiente, auraient guéri. Car il est convaincu qu’il existe, quelque part, un traitement qui aurait pu la sauver.

Plus de deux semaines durant, ses recherches sont vaines. Il épluche des kilos de dossiers poussiéreux. Mais la conclusion est toujours la même : patient décédé. Il commence à désespérer lorsqu’un soir, alors qu’il est sur le point d’abandonner, il fait une étonnante découverte.

 

Guérison mystérieuse

 

Le Dr Coley a mis la main, sans le savoir, sur un cas qui va révolutionner le traitement du cancer. Il découvre en effet le dossier médical complet d’un homme dont le sarcome a mystérieusement disparu après avoir attrapé une maladie infectieuse. Cette maladie, pratiquement disparue aujourd’hui, s’appelle l’érysipèle. C’est une infection de la peau due à une bactérie, le streptocoque. Elle se manifeste par de gosses plaques rouges, qui peuvent toucher le visage, mais plus souvent les jambes, et s’accompagne de fièvre. Mais ce n’est pas une maladie grave.

Aussitôt après avoir attrapé l’érysipèle, le sarcome de ce patient a donc brutalement disparu. Le Dr Coley chercha d’autres cas semblables et en trouva plusieurs dans les archives, dont certains remontaient à des centaines d’années : leur cancer (sarcome) avait disparu après une simple infection de peau !

Il découvrit que d’autres pionniers de la médecine comme Robert Koch (qui découvrit le fameux bacille de Koch, responsable de la tuberculose), Louis Pasteur, et le médecin allemand Emil von Behring, qui reçut le premier prix Nobel de médecine en 1901, avaient eux aussi observé des cas d’érysipèle coïncidant avec la régression spontanée de cancers.

Convaincu qu’il ne pouvait pas s’agir d’un hasard, le Dr Coley décida d’inoculer volontairement le streptocoque (bactérie) responsable de l’érysipèle à l’un de ses patients touché par le cancer de la gorge. L’expérience fut menée le 3 mai 1891 sur une homme appelé M. Zola. Immédiatement, son cancer régressa et l’état de santé de M. Zola s’améliora considérablement. Il retrouva la santé et vécut huit ans et demi de plus.

Le Dr Coley créa une mixture de bactéries mortes, donc moins dangereuses, appelée Toxines de Coley. Cette mixture était administrée par injection jusqu’à entraîner de la fièvre. Il fut observé que le remède était efficace, y compris dans le cas des cancers métastasés.

 

Un jeune de 16 ans sauvé du cancer

 

Le premier patient à recevoir les Toxines de Coley fut le jeune John Ficken, un garçon de 16 ans atteint d’une tumeur abdominale massive. Le 24 janvier 1893, il reçut sa première injection, qui fut répétée ensuite tous les deux ou trois jours, directement dans la tumeur. A chaque injection, il faisait une poussée de fièvre… et la tumeur régressait. Dès le mois de mai 1893, soit 4 mois plus tard, la tumeur n’avait plus qu’un cinquième de sa taille originelle. Au mois d’août, elle n’était pratiquement plus perceptible. John Ficken fut définitivement guéri du cancer (il mourut 26 ans plus tard d’un infarctus).

 

Comment cette découverte fut tuée dans l’œuf

 

Mais les Toxines de Coley se heurtèrent à un redoutable « concurrent » : le développement des machines à rayons radioactifs (radiothérapie), plus facilement industrialisables.

Coley lui-même s’équipa de deux machines de radiothérapie. Mais il conclut rapidement à leur moindre efficacité. Pendant quarante ans, il continua à utiliser avec succès les Toxines de Coley, jusqu’à sa mort le 16 avril 1936.

Le formidable business de la chimiothérapie prit ensuite le relais pour garantir que ce remède, bien plus simple, moins dangereux, et surtout beaucoup moins coûteux, reste dans les oubliettes de la médecine.

 

1999 : les Toxines de Coley ressortent des cartons

 

L’histoire ne s’arrêta pas là, heureusement. En 1999, des chercheurs ouverts d’esprit reprirent les archives laissées par le Dr Coley. Ils comparèrent ses résultats avec ceux des traitements les plus modernes contre le cancer. Et ils s’aperçurent que ses résultats étaient supérieurs !

« Ce que Coley faisait pour les malades du sarcome à l’époque était plus efficace que ce que nous faisons pour ces mêmes malades aujourd’hui », déclara alors Charlie Starnes, chercheur chez Amgen, une des premières sociétés mondiales de biotechnologie, qui travaille en France avec l’Institut National du Cancer.

La moitié des patients de Coley touchés par le sarcome vivaient dix ans ou plus après le début du traitement, contre 38 % avec les thérapies les plus récentes. Ses résultats auprès des patients malades du cancer des reins et du cancer des ovaires étaient également supérieurs.

 

Un grand espoir pour les patients malades du cancer

 

Aujourd’hui, une société américaine, MBVax, a repris les recherches sur les Toxines de Coley.

Bien qu’elle n’ait pas encore mené les études à grande échelle nécessaires à leur commercialisation, 70 personnes ont bénéficié de cette thérapie entre 2007 et 2012.

Les effets ont été si positifs que la grande revue scientifique Nature s’en est fait l’écho au mois de décembre 2013 [1]. L’information a également été reprise par le magazine français Le Point, le 8 janvier 2014 [2].

Les personnes qui ont pu bénéficier de cette thérapie non-homologuée étaient des personnes touchées par des cancers en phase terminale, dont des mélanomes, des lymphomes, des tumeurs malignes dans le sein, la prostate, les ovaires. Il est d’usage en effet dans les hôpitaux de permettre aux personnes dans des situations très difficiles de se tourner vers des thérapies innovantes, qui sont refusées aux autres.

Malgré l’extrême gravité de ces cancers, les Toxines de Coley provoquèrent une diminution des tumeurs dans 70 % des cas, et même une rémission complète dans 20 % des cas, selon MBVax.

Le problème auquel la compagnie se heurte aujourd’hui est que, pour mener les essais à grande échelle exigés par la réglementation actuelle et construire une unité de production aux normes européennes ou nord-américaines, les besoins de financement se chiffrent en… centaines de millions de dollars.

Ce qui était possible en 1890 dans le cabinet d’un simple médecin new-yorkais passionné par sa mission est aujourd’hui devenu quasi-impossible dans notre monde hyper-technologique et hyper… étouffé par les réglementations.

Espérons qu’un chercheur saura trouver les arguments propres à convaincre les experts des comités qui président à l’avenir de notre système de santé, qu’un peu d’audace et un peu de liberté sont indispensables pour permettre le progrès et sauver des vies. Mais ça, je doute que les bureaucrates qui nous gouvernent le comprennent facilement.

 

A votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Source: 

Santenatureinnovation.com

 

http://www.informaction.info/12052014-1127-cancer-le-remede-oublie

Partager cet article

Repost0
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 21:41

← OMS + MONDIALISATION : un marché de dupes!

Rien ne change ! Continuons à nous mobiliser

Posted on 11 mai 2014 by didier.moulinier


 

vidéo ici :

http://dr.moulinier.fr/rien-ne-change-continuons-a-nous-mobiliser/

 

 

 

Et oui , chassez le naturel et il revient au galop. Ce monde est à l´image du cancer . Quelques cellules qui ont un fonctionnement désorganisé sont suffisantes pour nous pourrir la vie alors que nous avons des milliards de cellules qui sont prêtes à assurer notre défense et  pourraient en un rien de temps nous débarrasser quasi instantanément de ces cellules corrompues si nous arrivions à trouver ou retrouver les clés pour les informer.

Tout est un problème de mauvaises communications et nous avons les acteurs  politiques que nous méritons, largement corrompus par le monde de la finance.

l-affaire-jerome-cahuzac-a-fait-l-effet-d-un-electrochoc-archives

Un exemple flagrant de ce type de comportement et des dégâts collatéraux qu´il engendre est représenté par le combat que mènent  depuis de nombreuses années mes amis, le couple des Dr Gérard et Nicole Delepine pour continuer à mettre en place des protocoles individualisés en oncologie pédiatrique.

Je vous conseille de consacrer 10 minutes de votre temps à visualiser cette vidéo et à la diffuser largement .

Malheureusement malgré les déclarations récentes du directeur de l´établissement Raymond Poincaré de Garches sur le maintien des soins et des protocoles mis en place par le Dr Delepine , je suis convaincu que c´est un marché de dupes. A l´approche des élections tous ces affreux corrompus ont peur du scandale médiatique que vient de déclencher Nicole mais, dès qu´ils pourront, ils reviendront, comme ils en ont l´habitude, sur leur parole donnée.

Toutefois, pour la santé de nos enfants et la défense de nos libertés thérapeutiques il faut continuer à soutenir l´action de Nicole et de son équipe ainsi que l´association AMETIST qui la soutient.

Diffusez au maximum ce message et soyez les plus nombreux possible au rendez-vous du mardi 20 mai 2014  à Paris que nous propose l´association dans le message ci dessous.

L’association AMETIST vous donne Rendez-Vous
Le mardi 20 MAI 2014 à 15H
devant le Ministère de la Santé
14 av. Duquesne
PARIS 7ème

Défendons la LIBERTE DE SOINS auprès de la ministre Marisol Touraine et de M. Valls

Pour que les enfants atteints de cancer puissent avoir le choix du traitement sans être systématiquement enrôlés  dans un essai thérapeutique

Pour aller visiter le site de l´association AMETIST ,  CLIQUEZ : ici


Dans la même lignée de réflexions je voudrais dénoncer un autre scandale  qui s´organise dans notre dos.

Comme vous le savez , il parait que depuis que l´on a supprimé les 2 ministres écologiques le gouvernement a  changé  et qu´il va falloir encore plus nous serrer la ceinture car les caisses sont vides et tout particulièrement dans le domaine de la santé. On nous prend vraiment pour des poires !poires

Comme d´habitude les médecines alternatives vont être encore plus concernées ainsi que tous les médicaments dis de confort qui ont le privilège de soulager les souffrances de nos patients depuis de nombreuses années sans avoir constaté d´effets secondaires majeurs et, comble de l´indécence, d´être affreusement bon marché et donc peu rentables, voire plus du tout rentables pour l´industrie pharmaceutique.

C´est peut-être  vrai  finalement que nous sommes des poires  en continuant à faire aveuglément confiance à nos élites car les infos que je vais vous diffuser ne sont nullement cachées.

Et pourtant, l´air de rien , on est en train de nous la mettre bien profondément.

lavement

Cela a commencé par une info qui  s´est  diffusée très rapidement sur Internet :
L´hépatite C peut être guérie en 3 mois par un nouveau médicament le SOVALDI  ( Sofosbuvir ) commercialisé maintenant par le groupe américain GILEAD.

Le coup de génie de ce labo est de vendre  ce médicament au prix exorbitant  de

56 000 € en France pour 12 semaines de traitements, soit 666 € le comprimé!

C´est très fort ! Ensuite  il suffit d´appliquer les recettes habituelles pour obtenir le jackpot.  J´ai fait quelques recherches intéressantes sur internet, donc profitez-en tant que c´est accessible.

Je suis allé explorer le site du laboratoire Gilead et je vous conseille de visiter cette page.

CLIQUEZ : ICI

Vous allez ainsi très vite comprendre  en voyant les subventions conséquentes  qu´ils reçoivent de ce laboratoire, comment les associations AIDES, ACT- UP – PARIS, SOS hépatites entre autres  se mobilisent  aussi activement auprès des médias pour permettre la mise sur le marché de ce médicament. D´ailleurs cela a marché car il n´y a pas trois semaines nous avons eu une offensive sans précédent sur France Inter et les deux journaux télévisés grand public de France 2 et de TF1. Ces annonces ont été avalisées par les grands experts médicaux de la question qui participent au comité scientifique de l´ANSM qui permet la mise sur le marché de ce produit.

Pour voir ce rapport et surtout prendre connaissance des participants , CLIQUEZ : ICI

Pour les participants j´ai retenu les deux qui me paraissent les plus significatifs.

Le professeur Stanislas POL qui, dans le document que j´ai trouvé, ne cache pas, comme la loi l´oblige, ses conflits d´intérêts notamment avec le laboratoire GILEAD.

Pour visualiser ce document  CLIQUEZ  : ICI

Le professeur  Jean Michel PAWLOTSKY,  président de la commission ARNS,  est celui qui me parait le plus digne d´intérêts.  En septembre 2013, il signe  sa déclaration qui confirme, sans donner de précision, ses liens d´intérêts avec des  laboratoires.

Pour visualiser cette déclaration CLIQUEZ : ICI

Par contre, mon cher confrère donne plus de détails quand il publie aux Etats-Unis et là, nous apprenons que lui aussi touche des rémunérations de la part du laboratoire GILEAD.

Pour visualiser l´article en entier cliquez : ICI

pour ne visualiser que la partie significative de cet article CLIQUEZ : ICI

Alors, vous commencez à comprendre!backshich

Le plus intolérable, c´est quand on étudie le document officiel du laboratoire Gilead qui est publié pour prouver l´efficacité de leur médicament si merveilleux qui n´aurait pratiquement aucun effet secondaire…. On y apprend que  pour eux, dans le cadre de l´hépatite C ,  la définition de la guérison c´est d´avoir  deux analyses de sang à 3 mois d´intervalle qui attestent de la disparition du virus (voir page 43 du document).

Mais « quid » à 6 mois , à 9 mois , à 2 ans , à 5 ans d´arrêt du traitement ? et « quid »  des conséquences éventuelles de ce traitement à 3 ans , à 5 ans et à 10 ans ?  Car sauf erreur de ma part nous n´avons pas un an de recul vis à vis de ce médicament.

Pour visualiser ce document CLIQUEZ  : ICI

Alors ne vous étonnez pas de la décision de l´ANSM du 14 février 2014 décidant d´élargir en France la prescription du Solvadi  (ou Sofosbuvir).

On n´est pas à 56 000 € près quand même !

Pour revoir cette décision CLIQUEZ  : ICI

Alors, chers amis, quand on va vous expliquer que vos retraites doivent diminuer, que les salaires ne peuvent plus augmenter , que les médicaments que vous aviez l´habitude d´utiliser ne peuvent plus être pris en charge par la sécurité sociale car les caisses de l´État sont vides,  rappelez-vous au moment d´exprimer votre avis devant les urnes des propos de Stéphane Hessel.

Ne soyez donc pas surpris de voir la Bourse s´intéresser de près à la vente du médicament Solvadi  et d´observer l´évolution du cours de la bourse du laboratoire américain GILEAD.

Ne soyez plus étonnés de voir  nos spécialistes de l´ANSM  et de l ´ARNS recommander le dépistage précoce  à outrance de l´hépatite C  pour les malades qui s´ignorent, à 56 000 €, il n´y a pas de petits profits.

Pour les septiques veuillez  CLIQUER : ICI

A cause de tout cela  je suis convaincu maintenant qu´il n´est plus l´heure de s´indigner mais que  l´heure est venue de se révolter !

revolte

 

 

 

 

 

This entry was posted in Conflits d'intérêts, Maladies auto-immunes, Non classé. Bookmark the permalink.

2 réponses à Rien ne change ! Continuons à nous mobiliser

  1. Joseph says:

    11 mai 2014 at 20 h 48 min

    Bonjour,

    Un nouveau  » médicament  » coûtant une petite fortune…..pour faire la fortune de ces labos mafieux ! Il existe un remède naturel très efficace et infiniment moins onéreux pour guérir l’hépatite C sans effets secondaires, il s’agit de l’argent colloïdal….!!

    Répondre

  1. Elisabeth DURAND says:

    11 mai 2014 at 21 h 25 min

    Moi, en 1994 j ai soigne et guérit 1 hepatite C contractee en me piquant avec l aiguille qui venait de servir a injecter des facteurs de coagulation a une personne atteinte d hémophilie et donc polytransfusee. J ai pris pendant 3 ans, chaque jour 6 comprimes d artichaut, en 2003 le virus de l hépatite C n était plus virulent dans mon organisme…..et a plusieurs reprise, lors d hospitalisations en cardiologie j ai été très « sermonee » pour ce choix de traitement et mon refus des autres traitements proposes….quand on est malade, il faut être convaincu que nous avons le droit de nous informer et de vérifier les infos que l on nous donne parce que pour ma part, j ai toujours voulu prendre du recul et véritablement accepter le traitement que l on me proposer….il ne faut pas avoir de doute, pour moi, il faut absolument un ou des médecins en qui on a confiance, a qui l on peut dire et de ce faitqu il nous accepte aussi. Donc pour moi, mille merci depuis 2002 a D. MOULINIER, M. SOLON (qui m a donne les coordonnées de D Moulinier) au Pr HUTEN de l hôpital TROUSSEAU de Tours qui a accepte de m opérer en 2002….et si 1 enfant de mon entourage a 1 cancer je donnerais les coordonnées de N DELEPINE….il faut lutter pour qu il nous reste des choix possible et j en profite pour poser cette question : pourquoi depuis plusieurs mois la pharmacie de ma commune me dit que je ne peux plus avoir plusieurs produits prépares par Weleda?????
    Elisabeth D

http://dr.moulinier.fr/rien-ne-change-continuons-a-nous-mobiliser/

Partager cet article

Repost0
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 00:01


 

Par Manon Laplace publié le 22/04/2014


 

Trois bols d'épices et d'aromates Découvrez les surprenantes vertus santé des épices

Bien au-delà de leurs qualités gustatives, les épices présentent de très nombreux bienfaits pour la santé, et font parfois l'objet d'une utilisation ancestrale pour leurs propriétés médicinales. Bio à la Une vous propose de découvrir sept épices aux vertus surprenantes.

Le fenugrec

De la famille des légumineuses, on reconnaît au fenugrec une activité hypoglycémique et hypocholestérolémiante. En d’autres termes, il permettrait de réduire le taux de glycémie et de cholestérol dans le sang. On lui prête également des vertus stimulantes sur l’appétit et est notamment utilisé en infusion ou sous forme de compléments alimentaires dans le traitement de l’anorexie. Ses graines font l’objet d’une utilisation ancestrale afin d’apaiser les douleurs menstruelles, lutter contre les troubles hormonaux ou encore pour traiter la constipation en médecine traditionnelle ayurvédique.

Les clous de girofle

Avec un taux de phénols élevé, les clous de girofle sont parmi les épices les plus riches en antioxydants. Ils participent donc à la lutte contre les radicaux libres responsables de l’oxydation et du vieillissement des cellules. Considérés comme “purificateurs”, les clous de girofle ont d’importantes propriétés antifongiques et anti-infectieuses. Germicides, ils ont également une bonne action cicatrisante. En infusion, ils permettraient d’améliorer le fonctionnement du système digestif.

Le piment de Cayenne

Les propriétés analgésiques du piment de Cayenne, dues à sa concentration en capsaïcine, sont utiles notamment pour soulager les douleurs de l’arthrite ou de l’arthrose. Contrairement à ce que pourrait laisser penser son goût très épicé, le piment de Cayenne stimule les enzymes digestives et permet ainsi de lutter contre les ulcères de l’estomac et les dommages gastriques causés par certains médicaments anti-inflammatoires. Riche en vitamines A et C, il favorise le renforcement des parois des vaisseaux sanguins.

Le poivre noir

Les baies de poivre noir seraient elle aussi un allié pour faciliter la digestion. En stimulant les papilles gustatives, elles transmettent un message à l’estomac permettant d’augmenter la sécrétion d’acide chlorhydrique, améliorant ainsi le processus digestif. En médecine ayurvédique, le poivre noir est utilisé pour calmer la toux. La pipérine qu’il contient ayant des vertus antibactériennes permettant de guérir la toux d’origine infectieuse.

La cannelle

Riche en polyphénols, la cannelle est parmi les 50 aliments les plus antioxydants selon une étude de l’American Journal Of Clinical Nutrition parue en 2006. Extrêmement riche en tanins dont l’action permet de resserrer les tissus, la consommation de cannelle améliore la résistance de l’organisme aux parasites. Elle participe au renforcement du système immunitaire notamment par sa richesse en fer et en manganèse et est recommandée en cas de grippes ou de problèmes broncho-pulmonaires. Chez l’homme, on lui prête également des vertus tonifiantes et aphrodisiaques.

La cardamome

Cette épice permettrait de diminuer certains symptômes prémenstruels tels que les crampes ou les sautes d’humeur. Elle s'inscrit dans de nombreuses pharmacopées à travers le monde. Dans la Rome antique, la cardamome était utilisée pour apaiser les troubles digestifs tels que les coliques, les flatulences ou les indigestions. En Égypte elle était mâchée pour blanchir les dents. En Inde, elle intervient dans le traitement des affections allant de l’asthme aux calculs rénaux en passant par l'asthénie ou les bronchites.

Le curcuma

On attribue au curcuma des propriétés anti-cancéreuses du fait de sa concentration curcumine. Celle-ci, responsable de la couleur jaune de l'épice, aurait de puissants bienfaits anti-inflammatoires. Il est recommandé de le consommer en association au poivre, dont la pipérine favorise l’assimilation. Riche en vitamines A et C et en antioxydants, le curcuma aurait une action anti-inflammatoire et hépato-protectrice. En médecine traditionnelle ayurvédique, chinoise ou encore indonésienne, le curcuma est utilisé pour soigner de nombreux maux parmi lesquels, les maladies du foie, le rhume ou les problèmes digestifs.

Rédaction : Manon Laplace 

- See more at: http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/11550/etonnantes-vertus-des-epices-sante#sthash.OlRSBgbB.dpuf

 

http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/11550/etonnantes-vertus-des-epices-sante

Partager cet article

Repost0
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 23:00

Remèdes naturels

 

Comment combattre la migraine naturellement ?

Tout d’abord, nous devons connaître en quoi consiste exactement la migraine, ainsi que son origine et ses différentes phases. Mais ce n’est pas tout : nous allons également vous proposer des solutions pour combattre la migraine de manière simple et naturelle, en évitant l’usage excessif de médicaments qui nous feront souffrir plus tard d’autres maux divers.


 

Qu’est-ce qu’une migraine ?

La migraine est une maladie caractérisée par la survenue régulière et répétitive de maux de tête sévères et violents, souvent ressentis d’un seul côté de la tête et parfois accompagnés de nausées, de vomissements et d’une hypersensibilité à la lumière et aux bruits. Une crise peut durer entre 4 et 72 heures. Elle est plus fréquente chez les femmes et sa douleur est dûe à la vasodilatation ou l’augmentation de la taille des artères du cerveau.

Les personnes qui souffrent de migraine affirment que leur famille connaît aussi cette douleur. C’est pourquoi il est démontré que les facteurs génétiques (héréditaires) jouent un rôle important dans l’apparition de la migraine.

Les facteurs qui provoquent la migraine

Il est essentiel d’identifier les facteurs pouvant déclencher la migraine pour les personnes qui souffrent de cette maladie ; ainsi, elles pourront les éviter. Voici les facteurs les plus communs :

  • Les cycles menstruels : La migraine apparaît quelques jours avant la menstruation, et comme nous ne pouvons pas éviter cette situation, nous allons vous expliquer comment soulager les symptômes à la fin de cet article.

  • Le stress et les tensions : L’anxiété et le stress aggravent les maux de tête.

  • L’alcool : En raison de la réduction des liquides dans le cerveau, l’abus d’alcool déclenche la migraine.

  • Le jeûne : Le fait de ne pas avoir mangé et d’avoir faim peut provoquer une crise.

  • Les colorants et conservateurs alimentaires : Surtout ceux qui contiennent du glutamate monosodique (exhausteur du goût), présent normalement dans les aliments en conserve.

  • Les acteurs environnementaux : Comme par exemple les bruits forts ou les lumières très brillantes.

  • L’altération du sommeil : Dormir trop, comme trop peu, est associé aux maux de tête.

  • Les odeurs fortes : Les substances volatiles comme l’eau de Cologne, parmi d’autres, peuvent déclencher la migraine.

Les phases de la migraine

La troisième phase de la migraine se caractérise par le début de la douleur, qui commence doucement et augmente progressivement.

La troisième phase de la migraine se caractérise par le début de la douleur, qui commence doucement et augmente progressivement.

Voici les quatre phases de la migraine : 

  • D’abord, nous retrouvons la phase prodromique avec des symptômes survenant quelques heures ou même quelques jours avant la crise (comme la vision floue, l’irritabilité, etc).

  • L’aura est la deuxième phase, caractérisée par des symptômes qui précèdent l’apparition de la douleur mais qui durent moins que les prodromes (entre 20 et 60 minutes). Ces symptômes s’arrêtent à un moment et ils apparaissent pendant la troisième phase.

  • La troisième phase, aussi appelée phase de céphalée, marque le début du mal de tête. Il s’agit d’une douleur légère au début, mais intense après et qui dure longtemps. La personne a besoin de s’enfermer dans le noir et de rester dans le silence.

  • Pendant la dernière phase ou celle de résolution, la douleur diminue au fur et à mesure jusqu’à ce qu’elle disparaisse totalement.

Une fois la crise passée, les patients se sentent fatigués et somnolents, et ils ont besoin d’un peu de temps avant de retourner à leurs activités quotidiennes.

La médicine naturelle pour combattre la migraine

Parmi les remèdes naturels, nous retrouvons les huiles essentielles qui aident à combattre et à améliorer les symptômes de la migraine. Voici les manières de les utiliser :

  • Massages sur la tête : Il faut choisir entre les huiles essentielles de romarin, mélisse, camomille et lavande, et ajouter quelques gouttes de l’huile choisie à de l’huile d’olive. Nous pourrons nous donner des massages sur la tempe avec l’huile préparée.

  • Bains de pieds : Ajoutez 3 ou 4 gouttes d’huile essentielle de menthe dans un récipient rempli d’eau tiède et plongez les pieds dedans.

  • Techniques de relaxation : Tout en restant confortablement assis ou allongé, nous pouvons réaliser des exercices de respiration profonde en sentant comment les poumons se remplissent et se vident, ou nous pouvons nous concentrer tranquillement sur les battements du coeur sans penser à rien jusqu’à ce que les pulsations diminuent.

Le yoga, la méditation et les massages corporels peuvent aussi nous aider à combattre la migraine.

Quelles plantes peuvent nous aider ?

En plus d'aider à traiter la migraine et les cycles menstruels, l'alcool de romarin, préparé à base d'huile extraite directement de ses feuilles, permet de prévenir les ulcères et aide aussi à traiter les douleurs des rhumatismes et les lombalgies.

En plus d’aider à traiter la migraine et les cycles menstruels, l’alcool de romarin, préparé à base d’huile extraite directement de ses feuilles, permet de prévenir les ulcères et aide aussi à traiter les douleurs des rhumatismes et les lombalgies.

Grâce à leurs diverses propriétés, les plantes suivantes nous aident à soulager les symptômes très gênants et handicapants de la migraine. Rappelez-vous de ne pas dépasser la dose recommandée !

  • Le romarin : Cette plante calme les douleurs de la menstruation et donc, la migraine. Préparez une infusion avec une cuillère de sommités fleuries de romarin, et buvez-en deux tasses par jour.

  • La valériane : Elle possède des propriétés relaxantes et sédatives, et c’est pour cela qu’elle détend le système nerveux et le cerveau. Prenez une infusion de 15 grammes de racine de la plante, après l’avoir laissé reposer toute la nuit.

  • La passiflore : Il s’agit d’une herbe qui améliore les symptômes d’anxiété et de stress. Il faut faire une infusion en ajoutant deux cuillères de la plante séchée à un demi litre d’eau, et en boire deux petites tasses par jour.

  • La menthe : Elle a une action relaxante sur le système nerveux central, et elle est donc analgésique. Préparez une infusion avec une cuillère de sommités fleuries de menthe dans chaque tasse d’eau et buvez-en deux tasses par jour.

Pour prévenir la migraine, qui est très fréquente aujourd’hui, il est essentiel d’avoir une bonne alimentation saine, de se reposer le nécessaire et surtout d’éviter les facteurs qui la déclenchent.

http://amelioretasante.com/comment-combattre-la-migraine-naturellement/

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : florilege2613.over-blog.fr
  • florilege2613.over-blog.fr
  • : Pour un monde meilleur POUR TOUS
  • Contact

Profil

  • florilege2613.over-blog.fr
  • Charisme, je rêve d'un monde meilleur, ma célébrité préféré : Hugo Chavez, Thomas Sankara, Che Guevara, Robespierre, l'Abbé Pierre

Recherche

Archives

Liens